Site officiel
fcnantes.com     FC Nantes TV     Boutique     


 
Le Mans FC - FC Nantes : 0-3 (0-2)

02 février 2013

Le Mans FC - FC Nantes : 0-3 (0-2)


En déplacement au Mans pour le compte de la 23ème journée, le FC Nantes s'est imposé sur le score de 0-3, au MMArena. Rapidement mis sur la bonne voie par Fernando Aristeguieta (8'), les Canaris n'ont jamais été réellement mis en danger dans ce derby. Filip Djordjevic, sur penalty, mettait les siens à l'abri (24') et Fernando Aristeguieta s'est offert son premier doublé en France, en fin de partie (83'). Nantes consolide sa première place au classement.

En déplacement, le FC Nantes a enregistré sa douzième victoire de la saison, la cinquième hors de ses bases. Les Canaris ont surtout marqué cette 23ème journée, en répondant aux succès de Caen et Guingamp, la veille.
Avec cette victoire 3-0 au Mans - la première des Nantais au MMArena -, les Jaunes devraient conserver la première place au classement - il faudrait une victoire de Monaco à Arles par au moins quatre buts d'écart - et, surtout, gardent leurs poursuivants à distance.

Pour cette rencontre, Michel Der Zakarian optait pour un système de jeu en 4-4-2, Fernando Aristeguieta et Filip Djordjevic ayant la charge d'animer les offensives nantaises. Dans le couloir droit du milieu de terrain, Jordan Veretout palliait l'absence de Yohan Eudeline, blessé, tandis que Birama Touré venait épauler Lucas Deaux à la récupération.
En défense, Issa Cissokho était de retour, après son absence face à Tours, ménagé après plus de deux heures de jeu trois jours plus tôt. A gauche, c'est surtout le retour du capitaine nantais qui marquait, blessé depuis le match de Coupe de France à Dieppe.

A l'entame de la rencontre, les deux équipes donnaient du rythme à la partie. Le ballon allait d'une surface à l'autre. Papy Djilobodji (2') pour le FC Nantes et Frédéric Thomas (4') pour Le Mans testaient les réflexes des gardiens de but.
Mais c'est Nantes qui trouvait le premier l'ouverture. Sur un long centre d'Olivier Veigneau, Fernando Aristeguieta contrôlait dans la surface avant de placer le ballon hors de portée de Jérémie Janot, d'un plat du pied droit : 0-1 (8'). Premier but en France pour l'international vénézuélien et nouvelle passe décisive pour le capitaine nantais !

Une ouverture du score qui scellait le sort du jeu manceau. Les joueurs de Denis Zanko ne parviendraient en effet plus à sortir la tête de l'eau. D'autant plus que Nantes poursuivait ses offensives. Fernando Aristeguieta (14') et Filip Djordjevic (16') semait le trouble dans les lignes défensives adverses. Et cela finissait par payer. Sur une percussion de Filip Djordjevic à gauche de la surface de Jérémie Janot, Fernander Kassai commettait la faute. Le Serbe se chargeait lui-même de transformer la sentence d'une frappe au ras du sol : 0-2 (24').
Et de quatorze pour le deuxième meilleur réalisateur du championnat !

A l'abri d'un accident, les Canaris cédaient alors - inconsciemment, on s'en doute - la possession du ballon à leurs adversaires. Fousseyni Cissé était ainsi à quelques centimètres de surprendre les Nantais, d'une frappe trop croisée (25'). Rémy Riou serait ensuite décisif sur une frappe à la retombée d'un corner (42') ou encore sur une frappe à mi-distance de Frédéric Thomas (43').
Mais ce serait bien là les seules réelles opportunités sarthoises. Usant et abusant des longs ballons, les joueurs de Denis Zanko butaient en effet la plupart du temps sur la défense nantaise.

Au retour des vestiaires, les Jaunes tenteraient bien de se positionner plus haut sur le terrain, mais progressivement laisseraient la possession du ballon - et donc les opportunités - à leurs adversaires. Un adversaire qui ne trouverait cependant jamais la faille sur son point fort, les coups de pieds arrêtés.
Si les incursions nantaises dans le camps adverse se faisaient plus rares, elles étaient très souvent dangereuses. Fernando Aristeguieta (65') ou encore Issa Cissokho (70') manquaient de précision dans le dernier geste.

A l'approche du dernier quart d'heure, la pression mancelle se faisait plus insistante. C'est le moment que choisissait Fernando Aristeguieta pour doubler son plaisir. Sur un ceontre de Filip Djordjevic, le Serbe s'appuyait sur Vincent Bessat à gauche avant de centrer pour son partenaire en attaque qui trompait encore une fois Jérémie Janot, d'une frappe du gauche qui filait sous la transversale : 0-3 (83').

"Nous avons livré une très bonne première demi-heure, commentera Michel Der Zakarian à l'issue de la rencontre. Nous avons ensuite trop subi à mon goût. Mais nous avons encore montré qu'on est solide." La meilleure défense du championnat n'a en effet pas encaissé de but. Mieux, le FC Nantes conforte sa première place au classement et aura probablement marqué les esprits de ses poursuivants.
Rendez-vous dans une semaine pour la réception d'Arles Avignon, une équipe que les Jaunes pourront observer puisqu'elle accueillera Monaco, lundi, en match décalé de la 23ème journée.


F.C.

fcnante.com - site officiel
01/11 - Féminines
01/11 - Issa Cissokho
31/10 - CFA
31/10 - Ecocup
31/10 - 15ème journée de Ligue 1
31/10 - Michel Der Zakarian
31/10 - Ligue 1
31/10 - L’hymne en version symphonique
30/10 - Boutique ''City store''
30/10 - Extrait de l'entraînement
30/10 - Entraînement
30/10 - Association
30/10 - Jordan Veretout
 La Boutique Officielle 
Suivez le FC Nantes :    Facebook Twitter Google+ Instagram Dailymotion FC Nantes Mobile
Partenaires Principaux Partenaires Officiels
SYNERGIE UMBRO Anvolia VITRANS U PROGINOV ETIXX ORANGE BeIn Sports Nantes Métropole
© 2014 FC Nantes - Tous droits réservés - Mentions légales - Contact - Newsletter