RC Lens-FCNA (1-4) : une fin de saison en apothéose

Quatre buts pour terminer la saison : c'était le bouquet final à Bollaert. Frédéric Da Rocha (29e), Olivier Monterrubio (60 et 90e) et Nicolas Savinaud (73e) - Ferdinant Coly réduisait le score à la 88e minute - ont porté le total nantais à 58 buts. Les Canaris achèvent l'exercice avec la meilleure attaque de D1. Cette victoire fait honneur à leur titre de champion conquis dès la semaine passée. Lille réalise la bonne opération de la 34e et dernière journée. En s'imposant 2-1 à Monaco, les Nordistes terminent troisièmes : ils disputeront le tour préliminaire de la Ligue des Champions.

 

En donnant son premier but à O. Monterrubio, E. Carrière a confirmé son titre de meilleur passeur

Le 19 mai 2001. La saison 2000-2001 a vécu. Et le FCNA l'a terminée en beauté ! Avec cette victoire 4-1 à Lens, il ne pouvait mieux étrenner son titre de champion de France. Les Canaris en ont profité pour confirmer qu'ils possédaient l'attaque de D1 la plus percutante avec 58 buts inscrits cette année dont 12 pour Olivier Monterrubio. En ayant marqué deux fois (60e et 90e) à Bollaert, l'attaquant des Jaunes passe Viorel Moldovan (11 buts), devenant la meilleure gâchette du club atlantique.
Raynald Denoueix avait profité du déplacement dans l'Artois pour intégrer deux nouveaux éléments issus du centre de formation. Si Grégory Pujol est resté sur le banc, Wilfried Dalmat a débuté la rencontre comme titulaire. Il s'est signalé par une excellente prestation. Il est directement impliqué dans le une-deux - avec Eric Carrière - amènant le premier but d'Olivier Monterrubio (60e) alors que Frédéric Da Rocha, servi par Stéphane Ziani, avait ouvert le score dès la 29e minute.

 

 

Sedan en UEFA... pari réussi pour Olivier Quint

Mission accomplie pour Olivier Quint. Sedan jouera l'UEFA la saison prochaine

Nantes sacré la semaine passée contre Saint-Etienne, la 34e journée valait surtout l'intérêt pour l'attribution des places européennes. En s'imposant 2-1 à Monaco, Lille réussit une excellente opération et accède au tour préliminaire de la Ligue des Champions grâce à sa troisième position au classement. Défait 0-2 à Metz, Bordeaux réalise la mauvaise affaire. Quatrièmes, les Girondins devront se contenter de l'UEFA. A l'instar de Sedan (5e) qui a battu Auxerre 1-0 à Louis Dugauguez. Olivier Quint, qui sera Nantais dès le mois de juin, a été porté en triomphe par ses partenaires. Il a rejoint les vestiaires sous les ovations du public. "Nous ne voulions pas finir sur autre chose que la victoire, a déclaré l'Ardennais. Ces cinq années passées ici resteront dans ma mémoire. Je vais maintenant découvrir la Ligue des Champions. A Nantes, je vais voir ce que je vaut."
Dominé 3-4 par Lyon à domicile, Rennes (6e) se contente de l'Intertoto - les clubs qualifiés se réservent le droit de décliner l'invitation - comme Troyes (7e) et Bastia (8e). Les Corses ont écrasé Toulouse 5-1. Pierre-Yves André a trouvé le chemin des filets à deux reprises. Il a quitté le terrain sous les vivas de la foule, encouragée par Frédéric Antonetti. Dans le bas du tableau, il n'y a pas eu de miracle pour Saint-Etienne. Les Verts descendent en D2 en compagnie de Toulouse et Strasbourg. Ces trois équipes croisent Sochaux, Lorient et Montpellier qui rejoindront l'élite en 2001-2002.

P.M.

Le film du match

S. Ziani a été décisif en permettant à F. Da Rocha d'ouvrir le score

26e : après un début de rencontre équilibré, Diouf est servi par Brunel dans la surface nantaise et oblige Willy Grondin à une superbe parade pour sortir le cuir.
29e : Servi dans l'axe par Stéphane Ziani, Frédéric Da Rocha trompe Warmuz : 1-0 pour Nantes.
34e : sur une centre tir de Moreira, Willy Grondin sort le ballon d'une claquette au-dessus de la transversale.
35e : Willy Grondin sort dans les pieds de Diouf, servi par Brunel. Le portier nantais est touché à l'épaule. Il lui faudra plusieurs minutes pour s'en remettre.
45e : Après un débordement sur la droite, Debève centre pour la tête de Moreira aux six mètres nantais. Willy Grondin, auteur d'une très bonne première mi-temps, repousse le boulet lensois.

Mi-temps : 0-1.

51e : les Sang et Or repartent à l'attaque. A la suite d'une belle action à une touche de balle, Moreira perd son duel face à Willy Grondin.
59e : Eric Carrière s'infiltre sur la gauche de la surface lensoise, s'appuie sur Dalmat et délivre un superbe ballon au deuxième poteau pour Olivier Monterrubio : 0-2.
72e : servi par Eric Carrière, Wilfrid Dalmat sort une superbe frappe à 20 mètres du but lensois mais son tir est stoppé par la barre.
73e : les Canaris se sont installés dans la partie. Sur un centre d'Olivier Monterrubio - auteur d'un gros travail sur la gauche - Nicolas Savinaud reprend instantanément au point de penalty : 0-3.
82e : Willy Grondin ne peut que dévier une frappe en demi-volée de Debève. Diouf reprend, mais Nestor Fabbri contre son tir sur la ligne !
89e : Centre de Grozdic qui trouve la tête de Coly dans la surface : 1-3.
90e : Débordement sur la droite d'Yves Deroff qui centre pour Nicolas Savinaud qui arrive au point de penalty. Son tir est repoussé par Warmuz. Olivier Monterrubio reprend mais son tir est repoussé une première fois. Le numéro 18 nantais pousse alors le ballon au fond des filets lensois : 1-4.

34e journée : toutes les rencontres

Samedi 19 mai à 20h00
Bastia 5-1 Toulouse
Lens 1-4 FCNA
Metz 2-0 Bordeaux
Monaco 1-2 Lille
Rennes 3-4 Lyon
Sedan 1-0 Auxerre
Saint-Etienne 2-2 Guingamp
Strasbourg 1-2 Paris SG
Troyes 1-1 Marseille