Nantes fait sauter le verrou Istréen (1-0)

Nantes, le 18 septembre 2004. Il ne s'agissait probablement pas du match le plus abouti des Canaris mais la venue d'Istres en 6e journée de Ligue 1 leur a permis d'engranger leur première victoire de la saison. Il faut dire que face à la muraille dressée par les Sudistes, il leur aura fallu remettre l'ouvrage sur le métier plus d'une fois. Et Mickaël Landreau de se montrer une nouvelle fois décisif...

n recevant Istres en 6e journée de Ligue 1, les Canaris souhaitaient faire aussi bien que leurs cadets de la CFA qui, en lever de rideau, s'étaient imposés 1-0 face à la réserve de Bordeaux. Organisée dans le même schéma tactique qu'à Saint Etienne - malgré les absences de Pascal Delhommeau (talon), de Julio Caceres (blessé lors du dernier entraînement, vendredi) et de Jérémy Toulalan -, la formation de Loïc Amisse montrait de réelles velléités offensives dès le coup d'envoi. Mais les Méditerranéens n'étaient pas venus pour produire du jeu. Alignés en 4-5-1, seul N'Diaye évoluait dans la moitié de camp nantaise tandis que ses co-équipiers s'arque-boutaient devant la surface de réparation de Weber, leur portier.
Malgré de belles constructions collectives, la première mi-temps ne permettait pas à Nantes de prendre l'avantage au tableau d'affichage. A chaque fois, Gilles Yapi (4e et 5e), Mamadou Bagayoko (13e, 24e), Frédéric Da Rocha (39e) ou Aurélien Capoue (17e, 26e) échouaient sur la défense ultra-renforcée des Sudistes. Progressivement mais sûrement, les Canaris s'usaient sur la muraille istréenne... Et Mickaël Landreau de stopper la seule occasion des hommes de Bazdarevic en repoussant en corner une frappe de N'Diaye (46e)

Mickaël Landreau sort le grand jeu !

Mais au retour des vestiaires, ces sont les Méditerranéens qui étaient tout proches d'ouvrir la marque. N'Diaye, étrangement esseulé sur le côté gauche, partait en contre et se présentait seul devant le capitaine nantais. L'attaquant bénéficiait d'un contre favorable mais poussait le cuir juste à gauche du but vide (46e) Le même N'Diaye se présentait à nouveau seul en contre quelques minutes plus tard mais cette fois, échouait sur le portier nantais (51e) Les Canaris venaient de passer tout près de la correctionnelle. Et Chaussidière aurait bien pu y mettre son grain de sel, en l'occurrence sa lourde frappe sur un coup-franc à 35 mètres qui trouvait la transversale (82e)
Mais bien que moins flamboyants qu'à l'accoutumée, les Canaris allaient signer leur première victoire de la saison sur une interception dans le camp istréen de Nicolas Savinaud. Le milieu récupérateur s'appuyait sur Frédéric Da Rocha, dos au but, avant de s'avancer et d'envelopper sa frappe qui trouvait la lucarne opposée de Weber : 1-0 (54e) Nantes engrangeait donc trois points précieux et se rassurait avant un difficile déplacement à Monaco, mercredi, suivi de la venue de Lens, dimanche prochain.

F.C.

 
 

• Fiche club : Istres
• FC Nantes - Istres : Les statistiques
• Club José Arribas : L'entraînement du 14 septembre
• Club José Arribas : La séance spécifique des gardiens
• Robert Budzynski : "Je suis résolument optimiste"
• Galerie photos : L'entraînement du 14 septembre
• Grégory Pujol : "Trouver la faille !"
• Présentation de la 6e journée de Ligue 1
• Mickaël Landreau "Etre plus méchants devant le but !"
• Galerie photos : L'entraînement du 17 septembre
• Club Arribas : Interviewes de Capoue, Landreau et Pujol
• Loïc Amisse : "Rester dans la continuité"
• FC Nantes - Istres Pour une première...
• Lever de rideau : FC Nantes - Bordeaux (1-0)
• FC Nantes - Istres : Le match en actions
• FC Nantes - Istres : La feuille de match
• Ligue 1 : Les résultats de la 6e journée
• FC Nantes - Istres : Les coulisses en images
• FC Nantes - Istres : Le compte rendu du match
• FC Nantes - Istres : Les réactions
FC Nantes - Istres : Le plan de jeu
• Statistiques : Les temps de jeu des Canaris
• FC Nantes - Istres en images
• Ligue 1 : Retour sur la 6e journée
• FC Nantes - Istres : Les actions en vidéo