Un scénario renversant (4-3)

Nantes, le 5 novembre 2005. Sept ! C'est le nombre de buts inscrits lors du match opposant Nantes et Strasbourg en 16e journée de Ligue 1. Menés 2-0 à la mi-temps, les Canaris ont su inverser la vapeur en seconde période. Le public, d'abord mécontent, est reparti de la Beaujoire le coeur rempli de joie.

'est effectivement un scénario incroyable qui s'est déroulé à la Beaujoire en match décalé de la 16e journée de Ligue 1. Menés 2-0 à la mi-temps, les Canaris montraient un tout autre visage en seconde période dans un match devenu complètement fou. Pour finir, sur le fil, avec le but de la victoire offert par Milos Dimitrijevic à Frédéric Da Rocha dans les ultimes secondes du temps additionnel.
Les choses n'avaient pourtant pas trop mal commencé pour les joueurs de Serge Le Dizet. Sur un débordement à gauche, Aurélien Capoue alertait Claudiu Keserü, repris par la défense centrale au premier poteau (2e) Les mêmes protagonistes se retrouvaient quelques minutes plus tard, mais le jeune Roumain voyait sa frappe s'envoler au-dessus du but de Puydebois (13e) Nicolas Savinaud était alors alerté deux fois de suite par Franck Signorino (24e et 25e) mais voyait à chaque fois sa tête passer juste à côté du cadre. C'est alors que Strasbourg, profitant d'une baisse de régime des Nantais, prenait la rencontre à son avantage. Alexander Farnerud se laissait tomber dans la surface alors que Franck Signorino le mettait au pressing. Bruno Ruffray, l'arbitre de la rencontre, désignait le point de pénalty et Mickaël Pagis transformait d'un contre-pied parfait : 0-1 (38e) Et la punition se faisait plus sévère avec un but de Diané qui profitait de la défense nantaise sur un corner en deux temps : 0-2 (46e) Les Canaris rentraient alors sous les sifflets de la Beaujoire et bien peu auraient alors prédit le scénario de la seconde mi-temps...

Coaching gagnant !

Au retour des vestiaires, Claudiu Keserü cédait sa place à Habib Bamogo (46e) mais c'est Pascal Delhommeau, auteur d'un grand match malgré le score, qui ramenait rapidement l'espoir en reprenant au second poteau une lourde frappe des trente mètres de Franck Signorino : 1-2 (48e) Les Canaris ne pourraient cependant pas savourer cet espoir - de même que Pascal Delhommeau ne pouvait savourer son premier but en Ligue 1 -, Mickaël Pagis profitant une nouvelle fois de la candeur de la défense ligérienne. Recevant un long ballon de Lacour, l'attaquant effaçait Jean-Jacques Pierre avant de littéralement fusiller le capitaine nantais : 1-3 (49e)
Mais les Canaris, à l'image de la volonté affichée par David Leray - entré à la place du défenseur Haïtien (52e) - n'abdiquaient pas. Et l'espoir pouvait revenir quand, sur un gros travail de Milos Dimitrijevic dans la surface alsacienne, Habib Bamogo trompait Puydebois d'un retourné acrobatique : 2-3 (57e) Nantes poussait pour enfoncer le clou et revenir à la marque. Milos Dimitrijevic, encore lui, plaçait une frappe devant la surface alsacienne qui, bien que contrée, trouvait les filets alsaciens : 3-3 (60e) Les actions fusaient dans un match devenu fou. Mickaël Landreau préservait les chances des siens - après un but injustement refusé de Mamadou Diallo - en captant une frappe de Pontus Farnerud (73e) Nantes croyait alors faire le break quand Mamadou Diallo se voyait fauché dans la surface alors qu'il avait le but ouvert sur un débordement d'Habib Bamogo (75e) Mais ce dernier voyait sa transformation déviée en corner par le gardien strasbourgeois ! Mais alors que Strasbourg s'employait à conserver ce qui serait malgré tout un bon résultat pour eux - surtout après l'expulsion de Boka pour un deuxième avertissement (82e) -, les joueurs de Serge Le Dizet insistaient. Et cela payait puisque Milos Dimitrijevic trouvait une belle ouverture pour Frédéric Da Rocha, dans le dos de la défense, qui allait tromper Puydebois : 4-3 (94e) Sur le fil, le FC Nantes arrachait la victoire à des Strasbourgeois laminés par ce 16e match sans victoire.

F.C.


 
  • Ligue 1 : Le programme de la 16e journée
  • L'entraînement du 22 novembre en images
  • La fiche du Club : Le Racing Club de Strasbourg
  • L'entraînement du 23 novembre en images
  • Nantes - Strasbourg : Les statistiques de la rencontre
  • S. Le Dizet : "Compenser le manque de points à l'ext."
  • L1 - 16e journée : La loi des séries ?
  • Le dernier entraînement en images
  • Nantes reste sous pression en recevant Strasbourg
  • Nantes - Strasbourg : Le match en actions
  • Nantes - Strasbourg : La feuille de match
  • Nantes - Strasbourg : Les coulisses en images
  • Un scénario renversant ! (4-3)
  • Nantes - Strasbourg : Les réactions
  • Nantes - Strasbourg : Le plan de jeu
  • Nantes - Strasbourg (4-3) : Les réactions en vidéo
  • Rudi Roussillon annonce l'arrivée de Dennis Oliech
  • Statistiques : Le temps de jeu des Canaris
  • Serge Le Dizet : "La tête haute !"
  • Galerie photos : L'avant-match des Canaris
  • Nantes - Strasbourg : Les images du match