Amical : Lorient 3-1 FC Nantes

Inzinzac-Lochrist, le 14 juillet 2007. Pour leur second match de préparation, les Canaris se sont inclinés sur le score de 3-1 face à Lorient. Si le score peut paraître sévère, l'essentiel n'est pas là. Les joueurs de Michel Der Zakarian ont en effet montré de belles choses pendant près d'une heure. Il est sans doute encore trop tôt dans leur préparation pour qu'ils tiennent la distance sur 90 minutes.

n ce jour de fête nationale, les Canaris avaient rendez-vous au stade du Mané-Bratz à Inzinzac-Lochrist, en pays d'Hennebont, en banlieue de Lorient. Pour ce deuxième match de préparation, Michel Der Zakarian souhaitait s'approcher un peu plus de la formation qui débutera la saison, le 27 juillet prochain. Aussi, bien que tout le groupe en préparation à Dinard ait fait le déplacement, le technicien nantais alignait-il dix-huit joueurs sur la feuille de match. Franck Signorino, Emerse Fae, Dennis Oliech, Mauro Cetto et Luigi Pieroni se sont ainsi entraîné sur un terrain adjacent avant la rencontre, tandis que Vincent Briant, Guillaume Norbert et Eric Cubilier étaient eux ménagés en raison de blessures.
Côté titulaires, Michel Der Zakarian constituait une charnière centrale athlétique avec Jean-Jacques Pierre et Harlington Shereni - très à son avantage dans les duels en un contre un -, flanquée de Loïc Guillon et Olivier Thomas. Au milieu, le capitaine Frédéric Da Rocha évoluait à côté de David De Freitas, Aurélien Capoue et Guillaume Moullec prenant les couloirs pour aller prêter main forte à Mamadou Bagayko et Claudiu Keserü en attaque. En face, Christian Gourcuff alignait une formation standard, Marin et Robert occupant les couloirs tandis que Le Pen évoluait en soutien de Namouchi, seul en pointe.

Lorient profite de la fin de rencontre

Au coup d'envoi, Nantes prenait son adversaire au dépourvu, Loïc Guillon smashant de la tête un coup-franc de Guillaume Moullec sur la droite de la surface des Tangos : 0-1 (2') Forts de cette ouverture du score, les Canaris évoluaient en confiance et montraient de beaux mouvements collectifs tout en restant solides défensivement. Du coup, Lorient peinait à trouver la faille dans le bloc nantais et, lorsqu'il y parvenait, échouait sur un très bon Harlington Shereni, notamment dans les duels en un contre un. Mais à la demi-heure de jeu, Robert partait dans le dos de Thomas sur une longue ouverture du défenseur central Medjani et fonçait en direction du but où il crucifiait Tony Heurtebis : 1-1 (32') Le portier nantais ne pouvait rien faire, lui qui avait jusqu'alors été brillant, repoussant les tentatives de Marin et Abriel (24') Il repousserait encore les frappes de Le Pen (38') ou encore de Namouchi (42')
En seconde période, alors que les Nantais avaient jusqu'alors montré de belles choses et des éléments pour se rassurer, les choses se détérioraient, sans doute en raison des très nombreux changements de part et d'autres qui hachaient la rencontre. La partie semblait bien partie pour se terminer sur ce score de parité jusqu'à quelques encablures de la fin, Le Pen profitant d'un incroyable cafouillage devant la ligne d'en-but nantaise, alors que Tony Heurtebis venait de repousser une percussion de Saïfi : 2-1 (80') Dès lors, les Canaris tentaient de revenir et se faisaient cueillir une nouvelle fois sur un corner de Jallet pour la tête décroisée de Saïfi : 3-1 (90') Un score bien sévère au vu de la rencontre. Mais l'essentiel n'est pas là. Les Canaris ont montré de belles choses pendant près d'une heure. Il est sans doute encore trop tôt pour juger de leurs capacités sur l'ensemble d'une rencontre. Rendez-vous mardi 17 juillet, face à Cherbourg à Dinard, pour évaluer la montée en puissance des Canaris. 

F.C.

La feuille de match

Buts de Loïc Guillon (2') pour Nantes ; Robert (32'), Le Pen (80') et Saïfi pour Lorient.

Avertissements : aucun.

Equipe de Lorient
Audard (c) (Cappone, 46') - Jallet (Cantareil, 46'), Ciani, Medjani (Morel, 71'), Morel (Boutruche, 46') - Marin,  Mansouri (Ewolo, 46' puis Mansouri, 76'), Abriel (Hautcoeur, 61'), Robert (Saïfi, 46') - Le Pen  - Namouchi (Jallet, 71')
Remplaçants ; Cappone (g), Boutruche, Catareil, Ewolo, Hautcoeur, Saïfi, Dielna.

Equipe de Nantes
Heurtebis - Thomas, Pierre (El Mourabet, 68'), Shereni, Guillon - Moullec, Da Rocha (c), De Freitas (Ca, 68'), Capoue (Maréval, 46') - Keserü (Gousset, 46') , Bagayoko (Sekour, 64')
Remplaçants : N'Dy Assembe (g), Thicot, El Mourabet, Sekour, Maréval, Ca, Gousset.

Arbitre : Bertrand Layec

Affluence : environ 2 000 personnes
Stade du Mané Braz à Inzinzac-Lochrist
Terrain : bon
Temps : Couvert et chaud