22 janvier 2009

Elie Baup : "A Nîmes pour garder le rythme"

Privés de compétition ce week-end après leur élimination en Coupe de France, les joueurs d'Elie Baup disputeront un match amical à Nîmes, demain (17h). Pour le technicien nantais, il s'agit avant tout de garder ses hommes mobilisés.

Quelles sont vos attentes avec ce match amical à Nîmes ?
Elie Baup :
C'est difficile de rester quinze jours sans match. ll ne faut pas décrocher et rester mobilisé. Même ce matin, à l'entraînement, nous n'avons pas pu travailler comme nous le souhaitions. Les terrains sont gorgés d'eau.

Pourquoi Nîmes ?
Elie Baup :
Il nous fallait un bon terrain - ce qui semble être le cas - et une équipe qui se trouvait, comme nous, éliminée de la Coupe de France et qui souhaitait faire une opposition.

Est-ce un match susceptible de vous permettre de faire des essais ?
Elie Baup :
Non. C'est un match pour rester dans la dynamique et le rythme. Et heureusement que nous avons fait des oppositions dans ces coupures ! Un joueur comme Loïc Guillon qui a joué contre Bordeaux n'avait plus joué depuis Angers.

Après la défaite face à Bordeaux, est-ce une rencontre pour vous relancer ?
Elie Baup :
Non. C'est la fin d'une série de cinq matches sans défaite. Mais tout ne s'arrête pas. Il faut rester mobilisés. Il n'y a pas de place pour le relâchement. Il faut au contraire maintenir la concentration.
C'est une confrontation face à une équipe qui travaille dur pour se sauver. A un échelon différent, mais c'est le même travail que nous.

A dix jours de la fin du mercato, il semble que peu de mouvements seront observés à Nantes...
Elie Baup :
Ca ne bougera pas beaucoup. Nicolas Goussé est en discussion avec Neûchatel. Pour le reste...
On va continuer à se battre. Ce groupe a fait des progrès et devra encore en faire. La seule nouveauté, c'est la suspension de Bagayoko pour six semaines. C'est très pénalisant pour le groupe.

Par Propos recueillis par F.C. - Crédit photo fcnantes.com