6 janvier 2018

''Les mêmes ingrédients qu'en championnat''

Maxime Dupé

En déplacement face à l'USM Senlis pour son entrée en lice en Coupe de France, le FC Nantes aura pour unique objectif de se qualifier. "La Coupe permet de garder tout le groupe concerné dans une dynamique positive, explique Maxime Dupé qui pourrait retrouver le terrain. Pour tout le monde, le but est d'aller le plus loin possible".

Cela a-t-il été long depuis ton dernier match à Tours ?
Maxime Dupé :
Il n'y a rien de sûr encore pour dimanche. Ca a forcément été long. Si on s'était qualifié face à Tours, l'attente aurait été moins longue.
On est aussi pressés de reprendre la compétition après cette première partie de saison pour bien finir la saison.

Tu n'as pas l'assurance de jouer en coupe ?
Maxime Dupé :
Non, aucune assurance.

Tours reste un mauvais souvenir...
Maxime Dupé :
Oui, ça ne s'est pas bien passé. On sait qu'on n'a pas fait ce qu'il fallait pour se qualifier. C'est un autre match, différent. Il faudra mettre les mêmes ingrédients qu'en championnat pour gagner.
Pour tout le monde, le but est d'aller le plus loin possible. Si on joue comme en championnat, il n'y a pas de raison pour que ça ne passe pas. La Coupe permet de concerner tout le groupe dans une dynamique positive. Des défaites en coupe peuvent casser une dynamique en championnat. Il faut donc avoir l'objectif de gagner.

Comment vis-tu ta situation de remplaçant en championnat ?
Maxime Dupé :
Quand Ciprian a signé, je m'attendais à cette situation. Je pense être encore assez jeune, pour un gardien. Mais c'est sûr que quand on est compétiteur et que qu'on aime le foot, ce n'est pas évident de s'entraîner toute la semaine en sachant qu'on a peu de chance de jouer le week-end.
Ciprian est un gardien international, avec une grosse expérience. C'est un plus pour nous de pouvoir travailler avec lui. Il est très respectable et respectueux.
Il faut toujours se réfugier dans le travail et se tenir prêt si on fait appel à toi.

Comment appréhendez-vous ce match face à Senlis ?
Maxime Dupé :
Depuis la reprise le 27 décembre, on s'entraîne avec beaucoup de rigueur, comme si on allait jouer contre le PSG. On sait que c'est un match piège, que la Coupe est différente du championnat. C'est à nous d'être sérieux et concentrés pour gagner.
Le contexte et l'adversaire sont différents. Il faut s'attendre à être bousculé. Il faudra être présent dans les duels.

Le match face à Paris peut-il polluer ce match de Coupe de France ?
Maxime Dupé :
Personnellement, je n'ai entendu personne parler du PSG. On est vraiment concentrés sur le match de dimanche. On sait qu'en fonction du match à Senlis, on abordera mieux le match contre Paris.

Y a-t-il plus de pression quand on retrouve le terrain ?
Maxime Dupé :
La pression, c'est en fonction de chacun. Si je joue, mon objectif sera qu'on se qualifie et que je garde mon but vierge. Je reste sur 6 buts encaissé. C'est difficile à vivre pour un gardien.
Le plus difficile, c'est de retrouver les repères quand on ne joue pas souvent. L'entraînement ne remplace pas les matches.

La 5ème place au classement change-t-elle quelque chose dans la manière de vivre du groupe ?
Maxime Dupé :
Ce qu'il y a de plus marquant, c'est l'engouement autour du club, à la Beaujoire, chez les supporters. C'est beau à voir.
Je pense aussi qu'il est plus facile d'être dans ma situation en étant 5ème que si on était relégables. Il y a une meilleure ambiance dans le groupe.


Voir aussi :

La fiche de Maxime DUPÉ >>


USM Senlis - FC Nantes

32ème de finale de Coupe de France
Dimanche 7 janvier 2018, 17h30 - Stade Pierre Brisson, à Beauvais


Par F.C. & J.J.