9 février 2018

''Ce sera un match très engagé''

Valentin Rongier

Au moment de recevoir Lille pour le compte de la 25ème journée de Ligue 1 Conforama, Valentin Rongier reste prudent et se souvient d'un match aller face à une formation très dangereuse. "Ce sera un match très engagé, avec beaucoup de jeu, analyse le milieu de terrain nantais. Il faudra mettre tous les ingrédients pour faire un résultat."

Il y a eu beaucoup de chemin parcouru depuis ce premier match à Lille...
Valentin Rongier :
Oui, et le notre est plus positif que le leur. Ca n'enlève rien à la qualité de cette équipe qui a beaucoup de très bons joueurs. Ils ont mis beaucoup d'argent cet été en recrutant des joueurs de qualité. Même si elle est moins bien classée que nous, elle est très dangereuse. On le voit sur chaque rencontre, ils peuvent mettre en danger n'importe quelle équipe. Ce sera un match engagé, avec beaucoup de jeu.

 

Aurais-tu cru à votre parcours et au leur après cette première journée ?
Valentin Rongier :
Je n'y aurais évidemment pas cru une seconde. Ils étaient prêts : physiquement, mentalement, techniquement. Même s'ils n'ont plus le même entraîneur, ils ont les mêmes joueurs. Quand on a perdu, je me souviens avoir dit à mes parents qu'ils finiraient facilement européens. La qualité qu'ils avaient montré sur ce match prouve qu'ils ne sont pas vraiment à leur place.

Y a-t-il un esprit de revanche ?
Valentin Rongier :
Quand tu perd 3-0, tu as forcément envie de montrer que tu es passé à côté de ton match. Il faudra mettre tous les ingrédients pour essayer de faire un résultat. Mais il faut aussi qu'on tire les conclusions de ce qu'on a fait à Caen. On a joué, mais ça ne suffit pas. Il faut qu'on retrouve notre concentration. Contre une équipe comme Lille, il faudra se méfier.

Cette défaite à Lille ne vous a-t-elle pas mis sur les bons rails ?
Valentin Rongier :
On savait qu'il restait beaucoup de travail à faire. Notre coach a beaucoup d'expérience. Après ce match, il nous a dit de ne surtout pas nous affoler. Lui-aussi voyait Lille lutter pour le titre. On était passés à côté de notre match. Il avait raison. On a continué à travailler.

Le classement peut être un piège...
Valentin Rongier :
Il faut faire attention parce qu'ils ont énormément de qualité. Il ne faut pas se fier au classement. Quand tu regardes les matches de Lille, ils sont dangereux, ils essaient de jouer. Ils sont capables de tenir tête à des grosses équipes du championnat. Il faudra vraiment faire un match solide si on veut faire quelque chose ce week-end.
Nantes fait partie des grosses équipes. On a certes moins de qualité que les équipes devant nous, mais on a une force collective qui nous permet de dire qu'on est une bonne équipe de ce championnat.

Lille n'est pas à sa place ?
Valentin Rongier :
Clairement. Avec les joueurs qu'ils ont et la qualité de jeu qu'ils peuvent proposer, ils devraient facilement être dans le top 8.

Comment expliquer votre capacité de réaction ?
Valentin Rongier :
On n'a pas le choix, tout simplement. Si t'enchaîne deux ou trois mauvaises performances, ça revient très vite derrière. On a de la chance cette année, parce que nos concurrents ne sont pas non-plus réguliers. Ca nous permet de garder une petite avance. Mais on sait que ça va revenir. On se dit qu'il faut faire attention. A chaque fois qu'on connaît un revers, on se dit que ça ne doit pas se reproduire.

Sur les derniers matches, bien jouer a parfois été synonyme d'échecs...
Valentin Rongier :
C'est frustrant. Quand tu prends du plaisir sur le terrain à jouer et à te créer des opportunités et que tu perds, tu en oublies le plaisir que tu as pris. Quand tu gagnes 1-0 en produisant moins de jeu, tu prends deux fois plus de plaisir. Il faut qu'on retrouve notre solidité défensive. Parce que marquer deux ou trois buts et en prendre 3 ou 4, ça sert à rien. Il faut surtout se baser sur notre solidité défensive. Si on peut ensuite ajouter le jeu, ce sera parfait.

Dimanche, vous serez privé de votre charnière centrale habituelle...
Valentin Rongier :
On a confiance en tout le monde dans le groupe. Tous ont la capacité de jouer. Après, certains ont plus d'expérience. Mais on a confiance. Et vue la solidarité entre nous, ça va très bien se passer.

Nantes a-t-il moins de réussite, aussi ?
Valentin Rongier :
C'est aussi un paramètre. On n'oublie pas que, sur la première partie de saison, on a eu un brin de réussite sur certains matches. Là, on l'a un peu moins. Mais on sait que ça va revenir. Il faut faire le dos rond et accrocher le plus de points possibles. Il y aura forcément des jours meilleurs.

Parlez-vous de la qualification pour l'Europe entre vous ?
Valentin Rongier :
Oui et non. On en discute parfois. Mais à ce niveau du championnat, on ne peut pas encore se dire qu'on est en course pour l'Europe. Il faudra attendre la fin de saison pour voir où on en est. On est satisfaits de notre première partie de saison, mais pas du tout de notre début de deuxième. Si on continue comme ça, on ne pourra vraiment pas prétendre à cette course. Il faut d'abord se re-concentrer sur les matches qui arrivent. On a une série de matches compliqués et il faut prendre des points.

 

Consulter la fiche de Valentin RONGIER


FC Nantes - LOSC

25ème journée de Ligue 1 Conforama
Dimanche 11 février 2018, 17h00 - Stade de la Beaujoire