4 janvier 2019

''Prêts à jouer contre Châteauroux''

Rene Krhin

Avant le 1/32ème de finale de Coupe de France qui opposera ce vendredi le FC Nantes à la Berrichonne de Châteauroux (20h55), Rene Krhin a répondu aux questions des journalistes. Pour le milieu slovène, ce match sera l'occasion de bien reprendre après les fêtes et de regagner du temps de jeu.

Comment avez-vous préparé le match de Coupe de France face à la Berrichonne de Châteauroux juste après les fêtes ?

Rene Krhin : Nous avons reçu un programme de Cyril Moine, le préparateur physique, avant de partir en vacances. Nous avons eu trois jours de repos complet puis il a fallu reprendre la course. Nous avons fait de gros entraînements à notre retour le 31 décembre. C'était un peu dur au début mais au moins nous sommes prêts à jouer Châteauroux.

Tu as retrouvé les terrains face au Paris SG après plusieurs matches sans jouer…

Rene Krhin : Je continuais à bien m'entraîner et j'attendais ma chance de faire mes preuves. Je ne pensais pas jouer face à un adversaire comme le Paris Saint-Germain en ayant peu joué au cours des matches précédents, mais le coach m'a donné cette opportunité. Ce n'était pas facile de jouer un match comme celui-là après un mois et demi sans jouer. Je pense avoir fait un bon match, même si j'étais un peu fatigué dans le dernier quart d'heure. Je me suis donné à 100% jusqu'à la fin. C'est vraiment dommage d'avoir encaissé ce but. On aurait presque pu s'en sortir avec un match nul 0-0, mais c'était Paris en face…

Comment as-tu vécu ta mise en retrait des terrains ?

Rene Krhin : Quand le coach est arrivé, je suis parti en équipe nationale. À mon retour, il a préféré faire jouer des joueurs qui s'étaient entraînés à la Jonelière pendant la trêve. L'équipe allait bien et gagnait des matches donc j'ai dû regagner ma place. C'est le football. Je me suis toujours bien entraîné, je n'ai rien à me reprocher. J'ai beaucoup parlé avec le coach. Il attendait de moi que je progresse sur certains points. J'essaye chaque jour de travailler dans ce sens.

Comment se passe la concurrence au milieu du terrain ?

Rene Krhin : Nous avons de bonnes relations avec les autres milieux de terrain. Nous savons qu'à la fin le coach choisit qui va jouer ou pas. Je ne suis pas énervé quand c'est Andrei qui joue. Au début de saison, c'était l'inverse. Il a attendu sa chance et, quand elle est venue, il a bien joué et l'équipe gagnait des matches. Contre Paris, c'était l'inverse. On travaille tous dur et on se respecte.

Comment appréhendes-tu la Coupe de France ?

Rene Krhin : Chaque compétition, chaque match est important. Peut-être que la Coupe de France est une bonne opportunité pour les joueurs qui jouent moins de se montrer, de prendre le rythme pour préparer tous les matches de championnat qui arrivent.

FC Nantes - Châteauroux

1/32ème de finale de Coupe de France
Vendredi 4 janvier 2019 à 20h55
Stade de la Beaujoire

Par L.R.