28 janvier 2019

''Se battre pour gagner''

Vahid Halilhodzic

A deux jours de recevoir l'AS Saint-Etienne au stade de la Beaujoire, Vahid Halilhodzic s'est exprimé devant les journalistes. L'entraîneur nantais se prépare à jouer une rencontre chargée en émotion avec un groupe amoindri par les blessures et les suspensions. Il faudra réaliser une performance exceptionnelle face à un équipe en pleine forme pour espérer l'emporter.

Dans quel état d'esprit êtes vous deux jours avant de recevoir Saint-Etienne ?

Vahid Halilhodzic : On continue de travailler. On a fait une grosse séance samedi et les joueurs m'ont demandé à être libres dimanche pour souffler un peu. J'ai compris ce message et je les ai laissés passer du temps chez eux, en famille. Ce matin, j'ai trouvé une équipe réceptive même s'il n'y a pas de rigolade comme avant. Les visages sont toujours un peu fermés. On a pas mal de soucis, des suspendus et des blessés. On sera diminué pour le match face à Saint-Etienne.

Pouvez-vous faire un point sur votre groupe ?

Vahid Halilhodzic : Ciprian Tatarusanu a des problèmes de dos depuis plusieurs jours. Il ne s'est pas beaucoup entraîné. Il a repris avec nous ce matin, mais il est incertain pour le prochain match. Anthony Limbombe souffre de la cheville gauche depuis hier et doit passer des examens. Il est également très incertain.
Samuel Moutoussamy va mieux mais Elie Youan pas encore. Il doit passer d'autres examens pour voir si sa blessure a bien cicatrisé.
Nicolas Pallois et Lucas Lima sont suspendus et deux défenseurs centraux sont partis. Il ne nous reste que Diego Carlos en défense centrale. Ce sera assez compliqué d'aligner une défense mercredi.

Vous serez peut-être amené à aligner un jeune joueur du centre de formation pour pallier les indisponibilités en défense centrale…

Vahid Halilhodzic : Il y a deux jeunes du centre qui s'entraînent avec nous depuis quelques temps. Est-ce qu'ils sont prêts pour ce type de match ? Émotionnellement, techniquement, tactiquement, pour jouer contre une équipe qui a le niveau coupe d'Europe, c'est un cadeau empoisonné. Je réfléchis depuis plusieurs jours à les aligner ou non. J'ai rendez-vous cet après-midi avec le staff de la formation pour discuter de cette éventualité.

Quelle est votre réaction suite au report du match de Coupe de France sur le terrain de l'Entente Sannois Saint-Gratien ?

Vahid Halilhodzic : Ça aurait été la meilleure chose pour nous de recommencer jouer. On est perturbés à cause de la situation que vous connaissez, on change tout le temps de calendrier et on a appris le report juste avant le départ. Je n'ai pas compris cette décision si tardive, ce n'est pas sérieux. Cela s'ajoute aux autres modifications liées à la situation politique. Ça nous met dans l'embarras dans notre préparation.

Ces modifications de calendrier contribuent-elles à perturber l'équipe davantage ?

Vahid Halilhodzic : Avec toutes les choses qui nous arrivent en ce moment, les blessures, les suspensions, les reports. Je n'aurais pas pu imaginer il y a un mois que tout cela se produirait. Il faut un sacré caractère pour supporter tout ça. J'ai demandé à tout le monde qu'on se remobilise, qu'il y ait une union sacrée pour en sortir grandis et plus forts. J'essaye d'être un père, un frère, un collègue, un entraîneur afin de rassurer le groupe, de lui transmettre de la force et de créer encore plus d'unité.
Même si on a perdu trois ou quatre matches et que ces résultats sont décevants, dans le contenu c'était bien. On a gagné contre Amiens par exemple, mais on a fait de meilleurs matches à 10 contre Nîmes ou contre Angers alors qu'on a perdu. L'équipe n'a pas plongé physiquement ou tactiquement mais malheureusement la réalisation n'y était pas. On a manqué de réussite, tapé sur le poteau…

Que vous inspire cette équipe de Saint-Etienne ?

J'ai regardé des vidéos hier. Saint-Etienne pourrait jouer la Coupe d'Europe et peut-être même la Champion's League. Ils ont un effectif très riche. Wahbi Khazri est en pleine forme et a gagné en agressivité. Même Rémy Cabella, qui était un joueur de ballon, devient lui aussi plus agressif, il récupère… C'est vraiment une équipe en confiance, bien organisée, où tout le monde défend et tout le monde attaque. Il faudra réaliser une performance exceptionnelle pour espérer gagner ce match.

Il y aura surement beaucoup d'émotion sur le terrain et en tribune mercredi…

Vahid Halilhodzic : Bien sûr il y aura beaucoup d'émotion. Il faut qu'on soit plus forts que ça. Les supporters attendent qu'on se batte et qu'on gagne. Il faudra trouver les mots dans la préparation psychologique et pédagogique pour canaliser l'émotion et se concentrer sur le sportif.


FC Nantes - AS Saint-Etienne

22ème journée de Ligue 1 Conforama
Mercredi 30 janvier 2019 à 21h
Stade de la Beaujoire

Par J.J. & L.R.