Nantes réprend son élan (3-0)

Le FC Nantes s'est imposé sur le score de 3-0 face au voisin brestois en 5e journée de Ligue 2. Grâce notamment à un grand réalisme et un doublé de Thomas Dossevi. Les joueurs de Michel Der Zakarian reprennent la tête du classement, à la différence de buts.

Après sa première défaite de la saison enregistrée au Havre quatre jours plus tôt et le match nul concédé face à Clermont faute d'avoir été trop joueuse, la formation de Michel Der Zakarian avait à coeur de reprendre sa course en tête en recevant le voisin brestois en cinquième journée de Ligue 2. Pour l'occasion, le technicien nantais reconduisait la défense alignée en Normandie mais modifiait quelque peu son milieu et son attaque. Frédéric Da Rocha rejoignait la récupération tandis que Guillaume Moullec prenait le couloir droit et, en attaque, Thomas Dossevi se plaçait en pointe, appuyé par le néo-nantais, Marek Heinz.
Au coup d'envoi, Brestois et Nantais comptaient le même nombre de points et un parcours identique. Mais ce sont les joueurs de Pascal Janin qui prenait les locaux à la gorge, notamment par Richard Socrier qui alertait par deux fois Tony Heurtebis (2' et 3'), au bénéfice des débordements sur la droite de Collet. C'est donc sur coup franc que Nantes faisait la différence, Harlington Shereni coupant la trajectoire du cuir botté par Guillaume Moullec : 1-0 (4')

Dossevi frappe deux fois avant la pause

Thomas Dossevi

Le scénario était favorable à des Nantais qui, cette fois, avaient retenu la leçon : menant au score, il s'agissait désormais de contrôler l'adversaire avant d'éventuellement faire le break. Un adversaire qui démontrait une habileté certaine avec le ballon, Masson expédiant le ballon au-dessus du but sur coup-franc (9'), Socrier se voyant refuser un but en raison d'un ballon sorti en six mètres sur le centre de Collet (22') ou encore sur une reprise de volée du même Collet qui filait juste à côté du montant gauche de Tony Heurtebis (38')
Mais voilà, Nantes dispose d'une nouvelle arme en la personne de Thomas Dossevi. Ce dernier "tuait" le match en l'espace de deux minutes, profitant à chaque fois d'un service de Rémi Maréval - entré à la place d'Aurélien Capoue, blessé (27') - qui le lançait dans le dos des défenseurs : 3-0 (40' et 41') Dès lors, la seconde période ne consistait plus pour les Canaris qu'à contrôler leur adversaire. Si Rémi Maréval (54'), Thomas Dossevi (57'), Harlington Shereni (78') ou encore Nicolas Goussé (89') auraient pu aggraver la marque, l'essentiel de la seconde période était de tenir. Au bénéfice de cette troisième victoire, Nantes reprenait la tête du classement, à la différence de but avec Le Havre, parti s'imposer 2-0 chez le leader grenoblois. Les Canaris ne disposent cependant pas de beaucoup de temps pour savourer cette victoire, puisqu'il faudra sur le pont dès mardi avec la réception de Sedan (17h), au seconde tour de la Coupe de la Ligue.

Par F.C.