12 juillet 2019

''Tout doit être travaillé simultanément''

Julien Le Pape

Préparateur physique au sein de l'Académie du FC Nantes, Julien Le Pape est revenu sur le menu de la préparation pour la formation de Pierre Aristouy et Francis Liaigre, évoluant en National 2. Interview après quelques jours d'entraînement.

Comment se décompose le travail estival des joueurs avant la reprise ?

Julien LE PAPE :"Après le dernier entrainement de l'année, il y a une vraie coupure de quinze jours afin de bien récupérer. Ensuite, il y a une reprise progressive de l’activité physique de quatre semaines. Il y a une partie course, avec une variation des allures, des temps de travail et des temps de récupération. A côté de ça, il y a un travail de renforcement musculaire. On s'est appuyé sur Jean-Christophe Cesto, qui a pu nous mettre au point des vidéos d'exercices à réaliser (gainage, renforcement, étirements). Enfin, s'ils le souhaitent, ils ont aussi la possibilité de pratiquer d’autres sports. Je pense notamment au tennis, à la natation et au vélo. C'est une période où ils peuvent se permettre d'avoir une activité physique plus variée."

Cette préparation est collective mais au final, chaque joueur travail pour lui-même. Comment peut-on l'analyser ?

"C'est une période un peu particulière en effet. On retrouve un nouveau groupe et il faut remettre en place une manière de travailler au quotidien pour que tout le monde l'intègre bien. On sait très bien que les objectifs à l'intérieur de l'effectif sont variés. C'est à nous de remettre tout le monde en forme. On y verra sûrement un peu plus clair dans un mois."

Le groupe a touché le ballon dès la première séance. Est-il possible selon toi, de travailler l'aspect physique en même temps que l'aspect technique ?

"C'est notre façon de faire. On estime que tout est lié, comme a pu le rappeler Samuel (Fenillat) lors d'interviews précédentes. Pour nous, tout doit être travaillé en même temps : le physique, le mental, la technique et la tactique. Pour cette première semaine, on souhaite avoir une charge de travail cohérente par rapport à ce qu'ils ont fait personnellement avant. Désormais, la préparation devient spécifique au football et même au poste auquel le joueur est amené à évoluer durant l'année."

"On dit souvent que cette partie est primordiale pour le reste de la saison. Partages-tu cet avis ?

"On ne va pas se mentir, il est vrai que si un joueur réalise une « mauvaise » préparation, c'est quand même un handicap pour lui. Mais au final, tout ça n'est qu'une suite logique. Cette semaine, les garçons préparent celle d'après. Et ainsi de suite. Si cette continuité est bien respectée, il va arriver dans un état de forme optimal pour la reprise du championnat. En revanche, en cas d'échec dans cette phase, il prendra du retard dans sa saison.
On peut aussi dire que ce n'est pas la préparation qui va conditionner tout le reste. En novembre par exemple, il faudra encore bien travailler. Pour preuve, là, on prépare le premier match amical prévu mercredi prochain. Si tout se passe bien, on préparera la suite et on pourra augmenter les charges aux entraînements et augmenter également les temps de jeu lors des matches.
Si un joueur travaille bien de manière régulière sur l'ensemble de la saison et pas seulement cet été, on peut espérer avoir une grosse marge de progression. C'est ce qu'on attend d'eux."

Par M.G