24 juin 2010

Bruno Cheyrou : ''Apporter mon expérience''

A l'occasion d'une conférence de presse organisée jeudi matin au Centre Sportif de la Jonelière en présence de Franck Kita et de Baptiste Gentili, Bruno Cheyrou est revenu sur ses motivations d'accompagner le FC Nantes pour les deux prochaines années. Le milieu de terrain, séduit par le challenge sportif et le discours des dirigeants, souhaite faire bénéficier de son expérience et aider Nantes à retrouver l'élite.

Que représente le FC Nantes à tes yeux ?
Bruno Cheyrou : "Nantes est un grand club. Un club de niveau Ligue 1. J'ai entendu le plus grand bien de ses installations que je vais découvrir. Il y a un passé et une histoire."

Tu retrouves la France après une expérience à Anorthosis Famagouste à Chypre...
Bruno Cheyrou : "L'exil n'a pas été très long. Vivre à l'étranger permet de se rendre compte que nous avons un beau pays, que nous jouons bien au football et avec une belle qualité de vie. Je suis père de famille et à mon âge j'avais besoin d'un équilibre familial. La France représente une certaine garantie. J'ai tenu à rentrer pour ces raisons."

As-tu été contacté par des clubs de Ligue 1 ?
Bruno Cheyrou : "Oui, mais j'ai tenu à signer à Nantes. Et je suis très content. Je connaissais la qualité de vie de la région. Ça comptait dans mon choix... "

Le FC Nantes était intéressé par tes services la saison passée. Pourquoi ton arrivée ne s'est-elle pas concrétisée à cette période ?
Bruno Cheyrou : "C'est une question de timing. D'une année sur l'autre les situations sont différentes. L'année dernière, à la même époque, Rennes n'était pas disposé à me laisser partir dans les mêmes conditions. Cette fois, je suis arrivé libre et mon souhait était de rentrer en France. A un moment donné, différents facteurs permettent qu'une opportunité se présente et se concrétise."

Pourquoi as-tu choisi le FC Nantes ?
Bruno Cheyrou : "J'ai été séduit par le discours des dirigeants, du Président, de Franck Kita, de Gilles Favard et du coach que j'ai eu au téléphone. Nous étions sur la même longueur d'onde. Ensuite, je préfère jouer la montée plutôt que le maintien. Il y a un challenge sportif hyper intéressant pour redonner de l'éclat à ce club qui le mérite."

Auras-tu un rôle de leader au sein du groupe ?
Bruno Cheyrou : "On ne s'improvise pas leader. Je vais essayer d'apporter aux jeunes et à tout le groupe mon expérience du fait de mon parcours et de mon âge. Maintenant, je ne suis pas le "patron" du FC Nantes. Laissez-moi m'entraîner, m'adapter et après on verra... J'assume parfaitement ce rôle de joueur expérimenté ou de cadre, entre guillemets.

Connais-tu les joueurs du FC Nantes ?
Bruno Cheyrou : "Oui, tous pour avoir joué contre eux. Mais pas personnellement."

As-tu peur des remarques désobligeantes de quelques supporters rennais ?
Bruno Cheyrou : "Non, parce que j'ai fait exprès de signer en Chypre avant de venir à Nantes ! (sourire) Les supporters rennais ont un peu oublié. Je peux donc arriver ici un peu plus sereinement. Si j'avais fait le passage direct entre les deux clubs, comme évoqué la saison passée, cela aurait été plus difficile. Il y aura des retrouvailles en match amical. Et je serais ravi de les retrouver l'année prochaine Route de Lorient...

Comment juges-tu ton expérience chypriote ?
Bruno Cheyrou : "J'avais envie de tenter ce pari à un moment donné de ma carrière. Comme je suis curieux, je souhaitais découvrir une expérience à l'étranger. Très honnêtement, le pari était aussi de se qualifier pour la Ligue des Champions cette année. Cela n'a pas pu se faire mais je ne regrette pas du tout.

Tu ne rencontreras pas ton frère...
Bruno Cheyrou : "Si, peut-être en Coupe de France ou Coupe de la Ligue ! J'aimerai bien un "petit" match au Vélodrome. Pour vous dire la vérité, si je signe à Nantes, c'est aussi pour pouvoir rejouer des matches au Parc des Princes, au Vélodrome ou à Geoffroy-Guichard. J'espère bien l'année prochaine."

Et la Beaujoire ?
Bruno Cheyrou : "C'est un beau stade de football ! Malheureusement pour les supporters, nous avons souvent gagné ici. Que ce soit avec Rennes, Bordeaux ou Lille. J'espère qu'il me portera autant chance avec le maillot jaune qu'avec le maillot des visiteurs.

Te souviens-tu du "Nantes" des années 90 ?
Bruno Cheyrou : "J'étais jeune mais j'en garde de merveilleux souvenirs. Nantes gagnait, remportait le titre de Champion de France et jouait un football dont on rêve. C'est rare. La saison dernière, Marseille ne jouait pas ce football avec la même qualité d'enchaînement et de technique.

Quand as-tu joué pour la dernière fois en Ligue 2 ?
Bruno Cheyrou : "Avec Lille, et j'ai été Champion de France en 2000. Je ne sais pas s'il s'agit d'un bon présage, mais je compte bien rééditer la même performance".

La réaction de Franck KITA, Directeur Général Délégué du FC Nantes :

"Nous sommes ravis d'accueillir un joueur de cette ampleur, avec son charisme et sa carrière. Nous étions déjà intéressés l'année dernière. Je tiens à le remercier des gros efforts effectués pour venir dans notre Club. Nous avons été charmés par le joueur, mais aussi par l'homme. Bruno Cheyrou est à Nantes aujourd'hui pour toutes ces raisons."

La réaction de Baptiste Gentili, entraîneur du FC Nantes :

"J'apprécie le joueur. Je souhaitais sa venue "à tout prix". Nous sommes heureux qu'il nous rejoigne. Bruno Cheyrou a montré qu'il avait envie de faire un bout de chemin avec nous. Le plus long possible bien sûr. Et jusqu'à la Ligue 1. Bruno Cheyrou est un joueur de valeur et d'expérience. Il va renforcer notre groupe."

Par A.D. © Copyright FC Nantes - fcnantes.com