23 juillet 2013

Michel Der Zakarian : ''Continuer à travailler''

A trois semaines du coups d'envoi de la saison avec la réception du SC Bastia, le groupe de Michel Der Zakarian poursuit sa préparation, à la Jonelière. Mercredi, les Canaris livreront ainsi leur quatrième match amical, face au Poiré/Vie, formation de National. Le point avec le technicien nantais avant ce match face au Poiré/Vie.

Quel groupe emmènerez-vous au Poiré/Vie, demain ?
Michel Der Zakarian :
Tout le monde, sauf les joueurs blessés. J'ai prévu de couper en deux : une mi-temps pour chaque équipe. Le week-end, on fera jouer une équipe pendant quasiment quatre-vingts dix minutes.
Gabriel Cichero a pris un coup au mollet hier (Ndlr : lundi après-midi). On verra s'il est prêt pour jouer. Fernando Aristeguieta devrait lui pouvoir jouer. Seront donc absents Gabriel Cichero, Kévin Nkoudou qui a été malade cette nuit, Souleymane Sangaré, Léo Dubois, Adrien Trébel et Ismaël Bangoura.

Le système avec une défense à trois vous apporte-t-il plus de stabilité dans la récupération et la relance ?
Michel Der Zakarian :
Je pense qu'on a des joueurs qui peuvent s'adapter à ce système. Je m'appuie sur les forces de mon équipe.

Votre pressing semble plus haut sur l'adversaire...
Michel Der Zakarian :
Ca dépend des situations, de là où on récupère le ballon. Si l'adversaire récupère bien le ballon, ça ne sert à rien d'aller le chercher très haut. Chaque situation est différente dans un match. Mais on cherche effectivement à récupérer le plus haut possible.
Après, il faut être capable de bien le faire collectivement. C'est un travail de tous les jours. Il faut bien récupérer le ballon pour ensuite bien l'utiliser. Jusqu'à présent, on le sort bien. On a encore un peu de mal dans la phase finale.

"Depuis le début, nous avons eu des occasions nettes, dans chaque match."

Pour le moment, vos bonnes intentions ne se sont pas traduites au tableau d'affichage...
Michel Der Zakarian :
C'est dû à cette avant-dernière passe, cette dernière passe et l'efficacité devant le but. Il faut retrouver nos repères et continuer à travailler.
Je préfère avoir des occasions et ne pas marquer pour l'instant. Ca va venir. Si nous n'avions pas d'occasions, je serais inquiet. Mais depuis le début, nous avons eu des occasions nettes dans chaque match. A nous de continuer à travailler pour les mettre au fond.

Une victoire en amical est-elle importante ou l'essentiel se trouve-t-il dans la répétition des gammes ?
Michel Der Zakarian :
On joue tous les matches pour gagner, y compris les matches amicaux. En sachant qu'on a un travail athlétique qui est demandé quotidiennement, à l'image de ce que nous ferons cet après-midi (Ndlr : mardi après-midi) avec un gros travail de course et de pliométrie. On doit amener les joueurs à un très bon niveau pour pouvoir enchaîner les matches.

Trois semaines avant le début de championnat. Est-ce long ?
Michel Der Zakarian :
C'est long et en même temps ça vient très vite. C'est pour ça aussi qu'il faut qu'on étoffe l'effectif. Là, ça travaille.

Le Poiré/Vie Vendée Football - FC Nantes (amical)

Mercredi 24 juillet 2013 - 19h00
Stade de l'Idonnière, au Poiré/Vie
Places à 5 € (gratuit pour les femmes et les moins de 16 ans)

Par Propos recueillis par F.C.