Musée des canaris Blason

04 mars 2018

Nantes a étourdi le Parc des Princes

LE JOUR OÙ...

Le mercredi 11 janvier 1995, lorsque Nantes se présente au Parc des Princes pour y affronter le PSG, lors de la 23e journée de championnat, il y a Lama dans le but, Roche et Ricardo en charnière, Le Guen, Guérin et Bravo au milieu, Weah, Ginola et Rai devant.

Une véritable machine de guerre, conduite par un jeune entraîneur, Luis Fernandez, qui a très mal supporté les éloges adressés aux Nantais à l’aller.

Paris est revanchard et reste sur 39 matchs de championnat sans défaite à domicile (28 victoires, 11 nuls), son dernier revers datant du 18 décembre 1992 (0-1 contre l’OM). Le stade est bouillant. Nantes est acculé dans son camp durant les vingt premières minutes, mais reste stoïque face à la tempête.

Les agressions parisiennes sont nombreuses et débouchent logiquement sur l’expulsion de Bravo, auteur d’un méchant tacle sur N’Doram. En supériorité numérique, les Nantais imposent alors leur vitesse et leurs mouvements collectifs.
Dix minutes après le carton rouge, Pedros, alerté face au jeu en trois passes à une touche, envoie Loko au but. Nantes mène 1-0, ce qui lui offre virtuellement dix points d’avance sur son concurrent. N’Doram ajoutera deux buts, dont un magnifique lob, offrant à son équipe un score implacable.

Nantes savoure, le PSG peste. Un an et demi après une douloureuse finale de Coupe de France, achevée à 8 contre 11, contre le même adversaire et dans le même stade, Nantes rend ainsi la monnaie de sa pièce. Sur un score identique. L’équipe nantaise, joyeuse, vivante, entraînante, est emballante : elle réveille auprès du public le souvenir du grand FC Nantes des années 1970-1980.


UN JOUR, UNE DECLARATION

Loïc Amisse
« Avant de gagner la finale de la Coupe de France en 1979, je ne pensais pas qu'on pouvait ressentir une telle joie. C'est le meilleur souvenir de ma carrière. Il y a bien eu le titre de champion en 1977, mais au Parc c'était différent, il y avait un match, une finale, un stade plein. »
Octobre 1980


LA LEGENDE DU FC NANTES
1943-2018 : 75 ANS D’HISTOIRE
Par Denis Chaumier