Musée des canaris Blason

10 mai 2019

''Objectif 2022-2023 pour le Musée du FCN''

Musée des canaris

Démarré en septembre 2015, le projet du Musée des Canaris poursuit son travail préparatoire, et met en ligne progressivement ses collections, au travers d’un site internet qui lui est entièrement dédié. En développement permanent depuis bientôt quatre ans, la réflexion est aujourd'hui portée sur son existence dans les années à venir, avec notamment l'ouverture d'un lieu physique à l’échéance 2022-2023. Focus.

Désireux de mettre en avant la grande Histoire du Football Club de Nantes, depuis mai 1943, le Club s'est lancé dans un important chantier de recherche d'archives, d’inventaire, de préservation de ses collections.

Dès le début, et comme tout projet touchant au patrimoine, "la priorité fut de mettre en place un comité de pilotage, avec des gens externes au Club, regroupant notamment des spécialistes de la muséographie et de la conservation du patrimoine, issus du Département, des archives municipales, d’anciens journalistes connaisseurs de l’Histoire jaune et verte, mais aussi de supporters, et même de psychologue nous servant un peu de candide", explique Philippe Laurent, en charge du développement du musée. Depuis plus de 2 ans, le service patrimonial du Club s’est adjoint les compétences d’une experte, Anne Seignot-Renouard, qui apporte toute son expérience dans le domaine muséographique, avec un regard de technicienne."Anne est dans l’aspect scientifique, je suis plus dans l’historique, ce qui complète parfaitement notre équipe", confie Philippe Laurent. Cette obligation de travail collectif se poursuit encore plus aujourd’hui, puisque le FC Nantes a récemment lancé un appel à « contribution-participation » vers ses supporters : "L'objectif n'est pas de prendre les objets des collectionneurs, mais plutôt de demander aux fans, aux historiens des Canaris, d’écrire, de raconter des histoires, des anecdotes, afin d’enrichir le scénario de la grande Histoire". Pour cela, il suffit d’aller naviguer sur le site internet du musée, et de rechercher un objet dans les archives.

Un lieu physique d'ici 2022-2023

Après avoir organisé le conditionnement, le stockage des objets (coupures de presse depuis 1946, maillots, photos, fanions, trophées, ...), avec les mêmes méthodes que les musées labellisés « musées de France », après avoir mis en place un outil de gestion des collections, le FC Nantes souhaite à présent penser à demain pour restituer et raconter son Histoire au public. Si pour le moment, les nombreux trophées du Club ne sont visibles qu'en 3D sur le site officiel du musée, dans quelques années, des plus anciens aux plus jeunes, passionnés, sympathisants, touristes, pourront accéder à la vraie salle des trophées. "Nous travaillons à la mise en place d'un équipement culturel à part entière, rattaché au Club et intégré dans son territoire, accessible au plus grand nombre, avec son parcours permanent dédié à l’Histoire des Canaris, avec des expositions temporaires liées au football et au sport, avec une programmation culturelle qui ouvrira sur des ateliers pédagogiques, des conférences...etc.", décrit Philippe Laurent.

L’expérience proposée

Le parcours permanent proposera une alternance de différentes ambiances et expériences au fil des séquences : immersive, participative, spectaculaire, didactique...etc. Ce parcours dédié à l’Histoire des Canaris aura pour fil rouge son ADN : la FORMATION A LA NANTAISE, et le JEU A LA NANTAISE qui en découle. Cette spécificité du FC Nantes, reconnue en France et à l'étranger, sera retracée au travers de son Histoire, en relatant le passé, mais aussi en s’inscrivant dans le contemporain.

Et maintenant ?

En attendant, le FC Nantes souhaite faire exister son projet à travers différentes opérations. Si le site internet du musée vit au quotidien, l'envie première est de pouvoir partager une partie de l’Histoire auprès des supporters et amoureux du Club, via par exemple, "des expositions temporaires dans des lieux touristiques et symboliques de la ville de Nantes, une organisation d’ateliers avec les archives municipales dans les quartiers de Nantes pour de la collecte de témoignages oraux". Le Club travaille également à l'instauration "d'un parcours urbain. Comme la ligne verte à Nantes, pourquoi ne pas imaginer une ligne jaune, reliant les lieux historiques du Football Club de Nantes, du stade de Procé à Marcel-Saupin, en passant par le Grand Blottereau ou les Basses Landes, et bien sûr par la Beaujoire ou encore la Jonelière."