Musée des canaris Blason

13 janvier 2021

Le Centenaire de Bibi*

Histoire et Patrimoine du FC Nantes raconte...

Ceux qui ne l’ont pas connu, n’imaginent pas ce que cette silhouette, à calvitie précoce, aurait pu rester terriblement anonyme.

C’est un petit homme, simple, débonnaire, sérieux, dont l’apparence physique est à l’image même de sa modestie et de sa sagesse.

Tous ceux qui l’ont approché, ont vite été frappés par deux aspects : son regard et sa voix.

En 1966, juste après le second titre consécutif de champion de France, remporté par le Club, André Garnier ** dresse le portrait de son ami José :

"Ses yeux, ponctués de sourcils épais en accents circonflexes, sont des miroirs qui traduisent par leur mobilité, leur éclat, leur profondeur, leur attention, tout ce que renferme d’intelligence, de perspicacité, de lucidité et de bonté, un crâne dans lequel règne une vie intense mais bien réglée et harmonieusement filtrée...".

"La voix : le timbre est grave et chaud, avec des accents humains et débités sans hâte ni hésitation, qui vous donnent le temps d’assimiler… Sa voix a sans doute beaucoup servi l’indéniable autorité qu’il possède sur ses élèves ; ce que dit le « coach » ne se discute pas. D’ailleurs, il ne les a jamais trompés".

Nous parlons bien évidemment de celui qui est à la genèse de l’écriture du palmarès du Football Club de Nantes : José Arribas.

Le 16 janvier 2021, nous célébrons son centenaire de naissance, et nous retrouverons des photos inédites, et les témoignages dans la vidéo que nous lui avons consacrée, lors de la célébration des 75 ans du Club.

Nous en profitons, également cette semaine, pour rendre un hommage à un ancien joueur de l’effectif de Monsieur Arribas : Louis Rault, décédé le 5 janvier dernier, à l’âge de 78 ans, et qui participa à la 1ère saison des Canaris en D1 en 1963, 1ère montée historique dans l’élite du football français, grâce au travail du maître à jouer des Canaris, José Arribas.


1er match en D1 – Louis Rault, debout 2ème à droite


*Bibi, surnom donné par ses amis à José Arribas, lié à ses origines de Bilbao
**André Garnier fut l’un des membres créateurs du FCN et rédacteur en chef du quotidien PO-L’Eclair

Retrouvez l’Histoire et la collection du FC Nantes sur https://www.fcnantes.com/musee/