Musée des canaris Blason

24 mars 2021

1965, année des Premières !

Histoire et Patrimoine raconte

Le 24 mars 1965, l’Equipe de France de football reçoit en match amical l’Autriche. Au-delà d’une affiche qui n’attire pas trop la foule (24 200 spectateurs dans le Parc des Princes), cette rencontre perdue par les Tricolores (1-2) est historique pour le Football Club de Nantes.

Pour la première fois de son Histoire, le Club voit un de ses Canaris être sélectionné chez les Bleus.
Jacky Simon, puisqu’il s’agit de lui, est le joueur type de José Arribas : technicien, altruiste, lucide, anticipant tout, déterminant et buteur d’instinct.


1ère sélection contre l'Autriche

Cette saison 1964/1965, Jacky Simon (24 ans) la termine avec le titre de meilleur buteur du championnat (24 buts), vainqueur de la Coupe de la Ligue (premier trophée des Canaris), champion de France avec le FC Nantes pour la première fois, et "Oscarisé" en tant que meilleur footballeur, pour la première fois, par les journalistes français : sacrée saison !


L’Oscar de meilleur joueur remis par Mylène Demongeot, Michèle Mercier et Roger Hanin


Finale Coupe de la Ligue 1965

A l’issue de cette saison parfaite, l’entraîneur José Arribas est nommé, pour la première fois, meilleur coach de la saison, et il monte sur Paris se faire remettre le trophée en compagnie de son joueur, Jacky Simon.
Tous les deux se retrouvent face à face dans le train, se dirigeant en gare de Montparnasse. C’est là qu’une belle anecdote se raconte, rappelée par Denis Chaumier dans le livre "La légende du FC Nantes" – Ed. Hugo Sport.

Premier tutoiement

José Arribas s’est toujours refusé à tutoyer ses joueurs. Il dit à Jacky Simon : "Vous savez, Jacky, je vais vous dire "tu" pendant tout le voyage ; parce que, ce que tu as fait cette saison est formidable. Tout ce que les joueurs de Nantes ont accompli est d'ailleurs extraordinaire, et je crois que nous avons vécu ensemble des moments sensationnels. Mais quand nous serons à la réception, au milieu de tous les gens, je te dirai "vous" à nouveau".

A la fois heureux et ému, Jacky Simon n’en croit pas ses oreilles. Et, effectivement, après l’avoir tutoyé durant tout le voyage, l’entraîneur du FC Nantes le vouvoie en public lors de la remise des distinctions de l’année.
Mieux : José Arribas dit au sujet de son joueur auquel il veut rendre hommage : "La qualité essentielle de Simon est de les avoir toutes !"

Retrouvez les archives du Musée des Canaris >>>


×