Musée des canaris Blason

30 juin 2021

C’est la reprise pour le FC Nantes

Histoire et Patrimoine raconte...

Nous sommes au mois de juin 1988. Beaucoup de changements précèdent cette nouvelle saison 88/89.

En premier lieu, un nouvel entraîneur arrive dans le nid des Canaris. C’est un "oiseau venu d’ailleurs". Miroslav Blazevic, 51 ans, signe un contrat de 3 ans en faveur du FC Nantes.

Accueilli par le Président Max Bouyer, il possède déjà son franc-parler : "Je crois connaître les moyens de mener un club au succès. En tout cas, je ne fais pas partie de ces entraîneurs qui demandent trois ans pour être jugés..." L’ancien coach des Grasshoppers de Zurich – qui a emmené le club suisse par deux fois en quart de finale de la coupe d’Europe des clubs champions - va directement au but !

Autre nouveauté, le sponsor-maillot historique du FC Nantes, Europe 1, décide d’interrompre son partenariat.

Douze ans de présence ininterrompue sur le maillot des Jaune et Vert ont créé des liens. Il est vrai que pendant cette période, le Club a connu des résultats remarquables. Principalement sous la houlette de Jean Vincent, pendant ses 6 saisons à la tête des Canaris, le Football Club de Nantes connait 5 qualifications européennes consécutives.

Cependant, ce statut européen ne suffit pas à maintenir le "soutien européen" de la radio, après les deux dernières saisons médiocres.

Un constructeur de maisons individuelles prend la suite sur le maillot nantais : les Maisons Mikit, qui, avec l’aide de Canal Plus, vont aider à reconstruire le Club. Tout un symbole !

Un autre changement, vestimentaire celui-là, annonce l’arrivée de l’équipementier vendéen Patrick pour remplacer Adidas. Changement de look pour un autre avenir !

Pas moins de 6 recrues composent le nouvel effectif des professionnels : Jean-Claude Milani, Boris Diecket, Joël Henry, Reynald Temarii, Victor Zéoula et un revenant, William Ayache.

Le Président Max Bouyer veut recréer un groupe. Il s’explique devant la presse : "L’année dernière, nous avions fait un effort de recrutement. Nous avons terminé dixième. St Etienne, plus sage, est au cinquième rang... Pour cette nouvelle saison, il nous faut rassurer les gens. On veut recréer un groupe pour jouer les trouble-fête, dans la lutte à la qualification européenne...".

Des jeunes du Centre sont susceptibles de venir avec le groupe des pros : des noms encore méconnus comme ceux de Laurent Guyot, Jean-Michel Ferri, Franck Maufay, Patrice Loko.

D’ailleurs, autre nouveauté, c’est la responsabilité prise par Jean-Claude Suaudeau, nommé Directeur du Centre de formation, qui est aidé dans sa fonction par Gilles Albert.

Encore et toujours de la nouveauté chez les Canaris : la construction d’un nouveau bâtiment dans le Centre sportif de la Jonelière, lequel accueille 29 joueurs sous contrat et 6 en observation.

La formation reprend le dessus pour préparer l’ossature des saisons prochaines.

Et enfin, pour la petite histoire dans la grande Histoire, le médecin emblématique du FC Nantes, qui a connu la première montée en D1, le Dr André Lescaudron quitte le Club et est remplacé par le Dr Fabrice Bryand.

Grâce à son duo à la tête du Club, constitué par Max Bouyer et Robert Budzynski, le Football Club de Nantes 1988/1989 repart sur des bases saines et nouvelles, pour se (re)faire une place au soleil.


Retrouvez les archives du FC Nantes sur https://archives.fcnantes.com/


Partenaires Principaux
SYNERGIE
Macron

Partenaires Officiels
Groupe AFD
PROGINOV
LNA
Préservation du Patrimoine
Flamino
Groupe Millet
Anvolia
Crédit Mutuel
Univers City Immo
Nantes MĂ©tropole
×