Musée des canaris Blason

08 septembre 2021

Bébel, ce Polymusclé

Histoire et Patrimoine raconte...

Jean-Paul Belmondo, qui nous a quittés lundi midi, est un comédien qu’on ne présente plus ; c’est une icône du cinéma et du théâtre français.

C’était également un très grand sportif, dont l’une des passions (en dehors de la boxe) fut le football.

Par ses facultés de cascadeur bondissant, le gardien de but, Jean-Paul Belmondo, fut très souvent de la fête, dans les années 70, avec une équipe de "troublions" issue du show-business : l’équipe des Polymusclés.


Jean-Paul Belmondo en gardien de but et capitaine des Polymusclés

Dans cette équipe de passionnés, nous retrouvions des noms célèbres comme ceux de Claude Brasseur, Georges Chelon, Robert Chapatte, Michel Drucker, Michel Drhey, Georges de Caunes, Carlos, Adamo, Jean Becker, David Alexandre Winter, Patrick Préjean, Michel Jazy, Roger Piantoni, Christian "Laverdure" Marin, et le grand ami de Jean-Paul Belmondo, Charles Gérard.

Quelle belle Ă©quipe !

Cette bande de copains intervenait lors de matches de gala, de jubilés de joueurs, quelques fois joués en lever de rideau de rencontres officielles.

Le 26 avril 1972, le Football Club de Nantes décide d’honorer un de ses Canaris : Philippe Gondet.

Un jubilé est préparé sous l’égide du Club, de la Ville de Nantes, et de la FFF, avec l’organisation de 2 rencontres. Nous y trouvons l’équipe des Polymusclés face à une équipe de "pêle mêle" nantais, puis les anciens internationaux de l’équipe de France contre les Canaris de 1966.

Nantes, longtemps baptisée "ville la plus sportive de France", n’usurpe pas sa réputation. Plus de 15 000 personnes se pressent au stade Marcel Saupin pour fêter l’un de ses plus grands footballeurs. Les affiches proposées y sont bien évidemment pour quelque chose. Et les Polymusclés emmenés par Louison Bobet et Christian Marin ne sont pas étrangers à cet engouement : l’ambiance est bon enfant, quand les artistes des médias se transforment en apprentis footballeurs.

Le nombre de spectateurs présents, pratiquement plus nombreux que lors de certains matches de D1, sont également venus voir la star du ciné français, Jean-Paul Belmondo.

Annoncé sous réserve dans le programme, pour cause de tournage du film "La Scoumoune", les supporters nantais ont longtemps espéré.

Parmi les écrits retrouvés dans les archives du Musée des Canaris, les proches de Jean-Paul Belmondo se font le relais des excuses de celui-ci, réellement désolé de ne pas pouvoir venir fouler la pelouse du stade Marcel Saupin.

Il faillit jouer à Nantes, le temps d’une rencontre ; pour beaucoup de supporters des Canaris, il fera toujours partie de notre équipe de cœur.

Retrouvez nos archives : https://www.fcnantes.com/musee/


Partenaires Principaux
SYNERGIE
Macron

Partenaires Officiels
Groupe AFD
PROGINOV
LNA
Préservation du Patrimoine
Flamino
Groupe Millet
Anvolia
Crédit Mutuel
Univers City Immo
Nantes MĂ©tropole
×