3 janvier 2015

L'aventure continue pour les Canaris

FC Nantes - Club Franciscain : 4-0 (2-0)

Le FC Nantes s'est qualifié logiquement face au Club Franciscain évoluant en Division Honneur. Le score, 4-0, est sans appel. Malgré leur courage, les amateurs n'avaient pas les armes pour rivaliser avec les Canaris. Réduits à dix peu après la pause, la mission était devenu impossible. Pour le FC Nantes, l'aventure continue.

"Nous sommes fiers de tomber à Nantes. Nous avons pu mesurer la différence qui existe entre pros et amateurs, résumait Jean-Marc Civault - l'entraîneur du Club Franciscain - à l'issue de la rencontre. Les joueurs ont tout donné, nous n'avons aucun regret à avoir."
Pour rendre hommage au combat mené par les Martiniquais, la Beaujoire leur a offert un tour d'honneur sous les applaudissements et les Canaris une haie d'honneur pour leur retour aux vestiaires.

Les Canaris rendent hommage à leur vaillant adversaires

Mais sur le terrain, le FC Nantes n'aura pas fait de cadeau, même si Michel Der Zakarian - toujours perfectionniste - regrettera tout de même "du déchet technique et des mauvais choix. On a failli payer cash car ils ont eu deux situations." En référence à la frappe de Delem qui filait juste à gauche du but de Maxime Dupé (24') ou encore le tir puissant d'Ephestion qui obligeait le portier nantais à une parade réflexe (30'). Mais ce serait là les deux seules fois que les joueurs de Jean-Marc Civault se présenteraient en bonne situation.

Jordan Veretout a encore une fois été décisif en adressant deux passes décisives

Car dès le coup d'envoi, la différence de niveau sautait aux yeux. Nantes prenait le match à sa main. Et sur leur première occasion, les Jaunes prenaient l'avantage sur une frappe de Lucas Deaux, décalé par Jordan Veretout, qui filait en lucarne : 1-0 (15').
Le portier franciscain s'attacherait ensuite à repousser l'inévitable, notamment sur une frappe de Jordan Veretout (20'). Mais il serait trahi par Narcissot, qui défendrait malheureusement derrière Johan Audel en propulsant le ballon au fond de ses propres filets : 2-0 (32').

Première titularisation pour Anthony Walongwa

La mission des amateurs se compliquait sérieusement, d'autant que Nantes ne relachait pas la pression. Dès le retour de la pause, Alejandro Bedoya accrochait la barre transversale sur son lob face au portier antillais (49'). Mais cette mission devenait ensuite impossible, après l'exclusion d'Ephestion pour un tâcle non-maîtrisé et dangereux sur Issa Cissokho (52').
Réduits à dix, les joueurs du Club Franciscain subissaient un peu plus les assauts répétés des attaquants nantais. Tant bien que mal, et malgré un nouveau poteau trouvé par Johan Audel, les Martiniquais tenaient bon… jusqu'à cette frappe du gauche de Valentin Rongier aux vingt mètres : 3-0 (78').

La joie des Nantais autour de Valentin Rongier

Serge Gakpe trouverait encore une fois les montants (87'), avant qu'Oswaldo Vizcarrondo ne conclut la soirée d'un ultime but, en reprenant de la tête un corner tiré par Jordan Veretout : 4-0 (91').
Qu'importe le score, la Beaujoire offrait aux joueurs du Club Franciscain un souvenir impérissable. Pour les Canaris, l'aventure se poursuit. Il faudra attendre lundi soir pour connaître le nom de leur prochain adversaire. Match prévu le 20 ou 21 janvier.

LA FEUILLE DE MATCH

FC Nantes - Club Franciscain : 4-0 (2-0)

32ème de finale de la Coupe de France
Samedi 3 janvier 2015 - 15h15
Stade de la Beaujoire - 15 316 spectateurs

Arbitre : Olivier Thual

Buts
Deaux (15'), Narcissot (csc, 32'), Rongier (78') et Vizcarrondo (91')

FC Nantes
Dupé - Cissokho, Vizcarrondo (c), Walongwa, Alhadhur - Bedoya (Gakpe, 54'), Deaux (Bessat, 73'), Rongier, Nkoudou (Bangoura, 60') - Veretout - Audel
Remplaçants : Badri, Veigneau, Bessat, Bangoura, Gakpe, Iloki, Shechter
Entraîneur : Michel Der Zakarian

Club Franciscain
Chauvet - Etinof (Octavia, 46'), Narcissot, Zaire, Ephestion - Messager, Abault, Delem (c), Mainge - Thimon - Percin (Leopoldi, 76')
Remplaçants : Leopoldie, Y. Civault, Octavia, Mainge, Thimon, Francetteau
Entraîneur : Jean-Marc Civault

Avertissements
Bedoya (33') et Gakpe (73') pour Nantes
Abault (3') et Etinof (41') pour le Club Franciscain

Exclusion
Ephestion (52') pour le Club Franciscain

Par F.C.