22 août 2015

Les Canaris font pétiller la Beaujoire

FCN - SDR : 1-0 (0-0)

Pour son deuxième match à la Beaujoire, le FC Nantes s'est imposé 1-0 face au Stade de Reims, grâce à un but de sa recrue en défense Ermir Lenjani. Une défense de fer, puisque ls Canaris n'ont pas encaissé de but en trois journées.

Sa première titularisation sous le maillot nantais lui restera longtemps en mémoire. Arrivé mardi, Ermir Lenjani a marqué l'unique but de la rencontre qui opposait le FC Nantes au Stade de Reims, pour le compte de la 3ème journée de Ligue 1.
Victorieux lors des deux premières journées face aux Girondins de Bordeaux et de l'Olympique de Marseille, Reims occupait au coup d'envoi la deuxième place du classement.

Alignés de nouveau en 4-4-2 avec le milieu en losange, les Canaris devaient dans un premier temps canaliser les velléités offensives des latéraux champenois. Léo Dubois et Ermir Lenjani prévenus, le bloc - équipe nantais allait dès lors se montrer des plus imperméable.
Et Kolbeinne Sigthorsson (7') puis Johan Audel (8') plaçaient quelques banderilles pour tester la défense rémoise.

Récupérant haut le ballon, les Canaris manquaient toutefois de mouvement et de coordination dans la surface de Kossi Agassa. Au retour des vestiaires, les joueurs de Michel Der Zakarian se montraient alors plus entreprenants, plus décidés. Johan Audel (46') donnait le tempo, imité par Adrien Thomasson dont la puissante frappe trouvait Agassa sur son chemin (50').
Sur coup franc, Kolbeinn Sigthorsson obligeait le portier de Reims à se déployer pour repousser son ballon au sol (58'). L'Islandais, à la conclusion d'un bon mouvement avec Alejandro Bedoya, ne parvenait pas ensuite à cadrer son tir (71').
Loin de baisser la tête, les Canaris insistaient et Agassa dégoutait un peu plus Johan Audel en repoussant d'une parade réflexe la tête de l'attaquant nantais (67').

Persistant dans une récupération haute du ballon, Nantes tournait autour de la surface adverse. Et finissait par piquer. Sur une belle ouverture de Johan Audel dans la surface, Ermir Lenjani s'avançait et plaçait le ballon sous le corps de Placide, entré en jeu à la place d'Agassa, blessé : 1-0 (77').
La Beaujoire laisser la place à la joie.

Menant au score, les Canaris se plaçait dans un match d'attente, pour aspirer leur adversaire et tenter de le piquer à nouveau, en contre. Mais à ce jeu, les Jaunes manquaient bien de se faire surprendre, sur un ballon relayé de la tête devant la surface par Kyei qui servait De Preville, pour l'unique occasion rémoise de la partie. Et là, Rémi Riou s'interposait de manière autoritaire. Malgré les quatre minutes de temps additionnel, Reims ne pourrait pas revenir dans la partie.

Prochain rendez-vous pour les Canaris à Bordeaux, dimanche 30 août (17h), pour leur troisième derby en quatre journées.

LA FEUILLE DE MATCH

FC Nantes - Stade de Reims : 1-0 (0-0

3ème journée de Ligue 1
Samedi 22 août 2015 - 20h
Stade de la Beaujoire - 23 854 spectateurs

Arbitre : Hakim Ben El Hadj

But
Ermir Lenjani (77') pour Nantes

FC Nantes
Riou (c) - Dubois, Djidji, Deaux, Lenjani - Thomasson (Bammou, 75'), B. Touré, Rongier - Adryan (Bedoya, 63') - Sigthorsson (Gomis, 92'), Audel
Remplaçants : Dupé, Kwateng, Vizcarrondo, Bedoya, Gomis, Iloki, Bammou.
Entraîneur : Michel Der Zakarian

Stade de Reims
Agassa (Placide, 69') - Traoré, Mandi (c), Weber, Signorino - Kankava (Mfulu, 53') - Bulot, Devaux, Oniangue, De Preville - Ngog (Kyei, 63')
Remplaçants : Placide, Fofana, Turan, Siebatcheu, Mfulu, Charbonnier, Kyei
Entraîneur : Olivier Guegan

Avertissements
Sigthorsson (13') pour Nantes
Knakava (40'), Weber (57') et Mfulu (65') pour Reims

Par F.C.


×