26 septembre 2015

Nantes bouscule Paris avant de céder

FCN - PSG (1-4)

Le FC Nantes s'est incliné 1-4 face au Paris SG, sur sa pelouse de la Beaujoire, pour le compte de la 8ème journée de Ligue 1. Si les Canaris ont pu y croire après une bonne première période et un but de Yacine Bammou (11'), le "rouleau compresseur" parisien s'est mis en marche en seconde période, ponctué des réalisations d'Ibrahimovic (48'), Cavani (73'), Di Maria (80') et Aurier (90').

Les Canaris y auront cru 45 minutes. Au terme d'une bonne première période, les joueurs de Michel Der Zakarian virait en tête grâce à un but de Yacine Bammou, servi par Valentin Rongier : 1-0 (11').
Et les Jaunes auraient bien pu - dû - faire le break avant la pause... D'autant qu'ils en ont eu les opportunités.

Organisés en 4-4-2, les Nantais refusaient de se laisser endormir par le faux rythme des Champions en titre et, au contraire, se positionnaient haut sur le terrain pour harceler leurs adversaires.
Cela payer puisque Lenjani était le premier à se mettre en évidence avec un centre un peu trop haut pour Yacine Bammou (3'), puis en reprenant un ballon repoussé par Trapp sur un tir de Birama Touré (8').

Le but de Yacine Bammou validait ensuite la première période des Canaris, pleine d'allant et d'envie d'aller vers l'avant. Et ils auraient bien été inspirés de se mettre à l'abri. D'autant que Yacine Bammou, alerté par Alejandro Bedoya, trouvait le poteau (15'), puis Jules Iloki - titularisé pour la première fois de sa carrière - croisait trop sa frappe (22'). Paris se montrait bien inoffensif. Même si Rémy Riou se montrait décisif d'une manchette sur un centre tendu d'Aurier (24') ou était bien aidé par Lorik Cana en dernier rempart face au même Aurier (26').

"Nantes a très bien joué en première mi-temps, analysera Laurent Blanc à l'issue de la rencontre. De notre côté, on a zappé la première mi-temps. Il n'y avait rien, le néant."
Oui, mais voilà. Les Canaris, comme à Saint-Etienne, disparaîtront en seconde période. Et dès le retour des vestiaires, les joueurs de la capitale revenait à hauteurs de leurs hôtes. Sur une touche à gauche, Pastore héritait du ballon dans la surface... pour alerter Ibrahimovic : 1-1 (48'). "On n'est pas concentré, pestait Michel Der Zakarian à l'issue de la rencontre. On remet Paris dans le droit chemin, dans le confort. On a une équipe jeune, il faut vite apprendre. Ce premier but déclenche tout..."

Car dès lors, en effet, Paris reviendra dans un jeu plus conforme à ce qu'on attend de cette équipe, taillée pour l'élite du football européen. Positionnés haut sur le terrain, les Parisiens ne concédaient plus d'espace. Et Nantes se retrouvait la plupart du temps en position de défense...
Jusqu'à ce coup franc de Di Maria, sur la droite de la surface nantaise. Cavani surgissait au premier poteau pour tromper Rémy Riou d'une tête sous la transversale : 1-2 (73').

La chute ne faisait que commencer. Car, servi dans le dos de la défense, Di Maria évitait la sortie du portier nantais en le lobbant : 1-3 (80'). Juste avant le coup de sifflet final, Aurier reprenait dans le but un corner de Pastore : 1-4 (90'). Pour clore un peu plus douloureusement encore cette rencontre que les Canaris - soutenus une nouvelle fois par leurs fantastiques supporters - ont sans doute pu croire tenir, un moment.

"Quatre buts, c'est lourd, sévère, reviendra Michel Der Zakarian en conférence de presse. Au vu de notre première mi-temps, c'est lourd. Il faut vite apprendre."
Reste qu'il va vite falloir digérer et mettre ce résultat de côté puisque le calendrier impose aux Canaris un déplacement à Lille dans trois jours, puis un nouveau à Nice, quatre jours plus tard.

LA FEUILLE DE MATCH

FC Nantes - Paris SG : 1-4 (1-0)

8ème journée de Ligue 1
Samedi 26 septembre 2015, 17h30
Stade de la Beaujoire - 31 410 spectateurs

Arbitre : Amaury Delerue

Buts
Bammou (11') pour Nantes
Ibrahimovic (48'), Cavani (73'), Di Maria (80') et Aurier (90') pour Paris

FC Nantes
Riou (c) - Dubois, Vizcarrondo, Cana, Moimbé (Thomasson, 67') - Iloki, Rongier, Touré, Lenjani - Bedoya, Bammou (Audel, 77')
Remplaçants : Dupé, Djidji, Kwateng, Adryan, Deaux, Thomasson, Audel
Entraîneur : Michel Der Zakarian

Paris SG
Trapp - Aurier, Marquinhos, Thiago Silva (c), Kurzawa - Lucas (Cavani, 65'), Verratti, Stambouli (Thiago Motta, 65'), Di Maria (Lavezzi, 82') - Pastore, Ibrahimovic
Remplaçants : Sirigu, Maxwell, Thiago Motta, Matuidi, Rabiot, Cavani, Lavezzi

Avertissements
Lenjani (40') et Vizcarrondo (69') pour Nantes
Ibrahimovic (67') pour Paris

Par F.C.