29 septembre 2015

Les Canaris retrouvent la victoire

LOSC - FCN : 0-1

Au terme d'un match au courage, les Canaris se sont imposés 0-1 sur la pelouse du LOSC, en match en retard de la 7ème journée de Ligue 1. L'unique but de la rencontre a été inscrit par Jules Iloki (5'). Nantes souffle.

Nombre des supporters canaris ont dû pousser un grand "ouf" de soulagement au coup de sifflet final qui mettait un terme à cette rencontre décalée de la 7ème journée de Ligue 1. Restant sur quatre défaites d'affilée, ce match devait permettre aux Canaris de stopper l'hémorragie et de se donner de l'air sur la zone de relégation, en dangereuse approche.

C'est chose faite. Grâce au premier but de Jules Iloki en Ligue 1, à la conclusion d'un contre nantais emmené par Kolbeinn Sigthorsson - de retour de suspension - qui décalait pour le centre d'Adrien Thomasson. Si Alejandro Bedoya voyait sa reprise repoussée par Maignan, le portier lillois, Jules Iloki avait bien suivi au 2ème poteau pour reprendre : 0-1 (5'). Titularisé pour la première fois ce week-end face au Paris SG, le jeune milieu offensif s'offrait son premier but en pro !

Une belle action qui résumait bien le choix tactique des Canaris : être solide défensivement pour placer des contres. Car jusque-là, les Lillois n'avaient laissé que bien peu de ballons à leurs hôtes. Et Rémy Riou s'était déjà interposé sur un coup franc de Boufal (2').
Mais cette tactique payait. Car le LOSC peinait tout de même à trouver des espaces dans le bloc érigé par les Jaunes. Sur une frappe en demi-volée de Corchia, Rémy Riou s'interposait encore (18'), tout comme il serait encore décisif en intervenant au pied sur Boufal (20').

Lille poussait, mais Nantes ne cédait pas, à l'image de ce sauvetage "à l'arrachée" de Birama Touré et Lorik Cana (30'). En contre, les Canaris étaient tout proches de doubler la mise, si la tête d'Alejandro Bedoya - à la réception d'un contre de Kolbeinn Sigthorsson décalant pour le centre d'Adrien Thomasson - n'avait été repoussée par la barre transversale (41'). Décidément, ça ne souriait pas à l'Américain, très précieux pour faire la liaison entre le milieu et l'attaque.

Au retour des vestiaires, Oswaldo Vizcarrondo reprenait de la tête un long coup franc de Léo Dubois... sur le but lillois (48').
La suite serait plus difficile. Car, à l'exception d'une tête de Kolbeinn Sigthorsson (63') et une belle opportunité pour Johan Audel (83'), les Canaris s'attachaient à ne rien concéder à leurs adversaires. Sur une lourde frappe, Boufal pensait bien avoir trouvé la faille, mais le ballon filait juste au-dessus du but nantais (79').

Lille poussait, mais ne trouvait pas le bon décalage dans le bloc nantais. Solide, Nantes tenait son succès. Précieux.
Il faudra vite recharger les batteries puisque les joueurs de Michel Der Zakarian ont un autre déplacement au programme, dans quatre jours, à Nice. Ce sera samedi, pour le compte de la 9ème journée de Ligue 1.

La feuille de match

LOSC - FC Nantes : 0-1 (0-1)

7ème journée de Ligue 1
Mardi 29 septembre 2015 - 18h30
Stade Pierre Mauroy - 27 667 spectateurs

Arbitre : Jérôme Miguelgorry

But
Jules Iloki (5') pour Nantes

LOSC
Maignan - Sidibé, Basa, Civelli, Corchia - Obbadi, Mavuba (c), Bauthéac (Martin, 67') - Boufal, Benzia (Nangis, 62'), Tallo (Guillaume, 37')
Remplaçants : Elana, Sunzu, Pavard, Amadou, Martin, Nangis, Guillaume
Entraîneur : Hervé Renard

FC Nantes
Nantes : Riou (c) - Dubois, Vizcarrondo, Cana (Djidji, 57'), Moimbé - B. Touré, Deaux (Rongier, 81') - Iloki, Bedoya, Thomasson (Audel, 66') - Sigthorsson
Remplaçants : Dupé, Djidji, Lenjani, Adryan, Rongier, Audel, Bammou
Entraîneur : Michel Der Zakarian

Avertissements
Thomasson (31'), Cana (50') et Deaux (71') pour Nantes

Par F.C.