Pass Sanitaire | Quelles conditions pour accéder au Stade ?

17 décembre 2015

Michel Der Zakarian avant FCL - FCN

Interview

Pour son dernier match de l'année civile, le FC Nantes se déplacera à Lorient, samedi (20h), dans le cadre de la 19ème journée de Ligue 1.
Malgré un effectif toujours amputé de nombreux joueurs, Michel Der Zakarian vise toujours un succès dans le Morbihan.

Comment abordez-vous ce match sur un terrain synthétique ?
Michel Der Zakarian :
Vous connaissez mon avis sur la question... ce n'est pas du foot ! Ce n'est pas une surface que j'apprécie. Mais on est obligés de faire avec.
Maintenant, j'attends qu'on gagne ce match, qu'on se cr√©e des occasions, qu'on ait une meilleure ma√ģtrise du ballon.

A l'image de votre prestation de la saison dernière ?
Michel Der Zakarian :
Sur la première mi-temps. Car en seconde, on s'est fait secouer. On avait su les contrer et Rémy Riou avait fait deux ou trois arrêts.
C'est une surface qui r√©clame de la ma√ģtrise technique. Sinon le ballon fuit sans arr√™t. Ca va tr√®s vite.

Comprenez-vous l'ennui que certains soulignent en suivant la Ligue 1, et le FC Nantes en particulier ?
Michel Der Zakarian :
Que les gens s'ennuient quant il n'y a pas de spectacle, je veux bien. Mais il y a des matches o√Ļ il y a du spectacle. J'ai vu des matches anglais aussi cette ann√©e, et je me suis ennuy√©.

Michel Der Zakarian en discussion avec Alejandro Bedoya

Est-ce un problème de techniciens trop défensifs ?
Michel Der Zakarian :
On pr√īne toujours de jouer vers l'avant, de cr√©er du jeu et de marquer des buts. Apr√®s, c'est la qualit√© qu'on met dans notre jeu... est-on capable de hausser notre niveau de jeu ? On est d√©ficients dans ce secteur de jeu. On est la deuxi√®me plus mauvaise attaque. C'est qu'on a des difficult√©s. Mais ce n'est pas d'aujourd'hui.

Quel est votre objectif de points à la mi-saison ?
Michel Der Zakarian :
C'était de faire aussi bien que l'an dernier. Quand je dis que je veux être meilleur que la saison dernière, c'est à travers notre qualité de jeu et le nombre de points qu'on est amené à prendre. Et on est en retard par rapport à l'an dernier et la première année en Ligue 1.

Qu'attendez-vous de plus de vos joueurs ?
Michel Der Zakarian :
Il y a eu des circonstances avec les blessures et les suspensions... je n'aime pas me réfugier sur ça, mais on est bien obligé de faire le constat : on n'a jamais joué avec la même défense.
Après, le plus important, c'est ceux qui jouent. Il faut qu'ils soient meilleurs dans leur production.

Michel Der Zakarian

Faut-il étoffer l'effectif ?
Michel Der Zakarian :
On a beaucoup de monde dans le coeur du jeu. Mais on va peut-être recruter aussi... (sourire) On en a discuté avec la direction. On sait ce qu'on aimerait prendre. Mais en sera-t-on capable ? Les joueurs veulent-ils venir ?
C'est toujours compliqué de venir à la trêve hivernale. Ce sont souvent des joueurs qui ne jouent pas... L'intégration est toujours difficile.

Des départs sont-ils possible ?
Michel Der Zakarian :
Il faudrait que certains joueurs partent. Mais il faut que le joueur le veuille, lui trouver un club... Il y a beaucoup de paramètres. On peut aussi prêter des jeunes pour leur donner plus de temps de jeu.

La question de votre prolongation ?
Michel Der Zakarian :
Je suis sous contrat jusqu'au mois de juin. La question n'est pas d'actualité.

Certains joueurs se sont épancher ces derniers jours dans la presse...
Michel Der Zakarian :
Ils devraient se taire, réfléchir avant de parler et regarder devant leur porte.
Les acteurs, ce sont eux. Il ne faut pas rejeter la faute sur les copains, sur le staff... Vous jouez, il faut montrer. Il faut qu'il y ait une unité dans le groupe.
Après, on manque toujours des choses. C'est normal. Il faut rester positif. Mais ne pas dire que c'est la faute des autres.

Michel Der Zakarian

Même si vous êtes 5ème défense du championnat, on a moins le sentiment de sécurité...
Michel Der Zakarian :
La défense a complètement changé. Koffi Djidji et Léo Dubois ne jouaient pas l'année dernière, Lorik Cana, Wilfried Moimbé et Youssouf Sabaly n'étaient pas là.
Ce n'est pas pour ça qu'on est malmenés sur tous les matches. On ne concède pas beaucoup d'occasions. On est quand même 5ème défense. Ca parle aussi. Dans l'ensemble, on défend assez bien.
Le mal, c'est offensif. On a du mal à marquer des buts. Je l'ai déjà dit, on a des joueurs qui sont en deçà de ce qu'on attend d'eux.

FC Lorient - FC Nantes

19ème journée de Ligue 1 - Samedi 19 décembre 2015, 20h - Stade du Moustoir

Par F.C.


Partenaires Principaux
SYNERGIE
Macron

Partenaires Officiels
Groupe AFD
PROGINOV
LNA
Préservation du Patrimoine
Flamino
Groupe Millet
Anvolia
Crédit Mutuel
Univers City Immo
Nantes Métropole
×