10 janvier 2016

Les Canaris reverdissent Ă  la Beaujoire

FCN - ASSE (2-1)

Le FC Nantes s'est imposé sur le score de 2-1 face à l'AS Saint-Etienne, en match de la 20ème journée. Après l'ouverture du score par Nolan Roux sur un pénalty très généreux, les Canaris sont revenus au score par Johan Audel (29'), avant que Kolbeinn Sigthorsson ne leur donne l'avantage en seconde période (77'). Au classement, les Nantais remontent à la 10ème place.

C'est un succès qui fait du bien. Après quatre matches sans victoire à la Beaujoire, le FC Nantes a régalé son public en s'imposant de belle manière dans un classique du championnat, face à l'AS Saint-Etienne. "Je suis très heureux d'avoir renoué avec la victoire à domicile de belle manière face à une bonne équipe, reviendra Michel Der Zakarian à l'issue de la rencontre. On a cherché à développer le jeu dans les couloirs et, en persévérant, on a su trouver les décalages."

Un jeu dans les couloirs confié à Adrien Thomasson et Adryan, respectivement à droite et à gauche d'une attaque Bammou - Audel, tandis que Guillaume Gillet faisait sa première apparition à la récupération, au côté de Birama Touré.
Si le début de la rencontre s'avérait timide de part et d'autre, c'est une décision contestable de l'arbitre qui lançait la rencontre. Sur une percussion à gauche, Romain Hamouma profitait de la sortie de Rémy Riou pour mystifier l'homme en noir. Nolan Roux transformait la sentence : 0-1 (14').

L'ouverture du score avait le mérite de dérider les Nantais qui insistaient alors sur leur jeu dans les couloirs. Guillaume Gillet plaçait ainsi une première tête en guise d'avertissement (17').
Saint-Etienne répondait aussi par sa recrue hivernale, Soderlund (20'), puis par Pajot (26'). Mais Nantes insistait... jusqu'à ce centre d'Adrien Thomasson repris sur le poteau par Johan Audel. Le cuir restait en jeu et Adryan parvenait à centrer à nouveau... pour la frappe du gauche de Johan Audel : 1-1 (29').

Les Canaris tentaient alors de rester sur le même rythme et, au retour des vestiaires, Guillaume Gillet obligeait Stéphane Ruffier à la parade (50'), imité quelques instants plus tard par Johan Audel, servi dans le dos de la défense (65'). Nantes multipliait les situations et les centres... jusqu'à ce nouveau ballon dans le dos de la défense, mal contrôlé par Florentin Pogba, que Kolbeinn Sigthorsson - entré en jeu sept minutes plus tôt ! - transformait : 2-1 (77').

Nantes virait en tête et n'avait pas l'intention de se laisser rejoindre. Malgré les velléités offensives des Verts, Rémy Riou se montrait vigilant (81') et Alexander Soderlund manquait le cadre (83') pour préserver l'essentiel. Nantes savait aussi se montrer dangereux mais Stéphane Ruffier empêchait Alejandro Bedoya de corser l'addition (86').

Au coup de sifflet final, la communion avec le public de la Beaujoire faisait plaisir à voir. D'autant que, grâce à ce précieux succès, les Canaris regagnent la 10ème place.
Un redressement à poursuivre pour s'installer durablement dans la première moitié du classement. Dès samedi prochain, avec un déplacement toujours compliqué au stade de Roudourou, en 21ème journée de Ligue 1.

LA FEUILLE DE MATCH

FC Nantes - AS Saint-Etienne : 2-1 (1-1)

20ème journée de Ligue 1
Dimanche 10 janvier 2016, 14h
Stade de la Beaujoire - 25 509 spectateurs

Arbitre : Stéphane Lannoy

Buts
Audel (29') et Sigthorsson (77') pour Nantes
Roux (14' sp) pour Saint-Etienne

FC Nantes
Riou (c) - Sabaly, Djidji, Vizcarrondo, Lenjani - Thomasson, B. Touré, Gillet, , Adryan (Bedoya, 64') - Audel (Iloki, 70'), Bammou (Sigthorsson, 70')
Remplaçants : Dupé, Cana, Dubois, Gomis, Bedoya, Sigthorsson, Iloki
Entraîneur : Michel Der Zakarian

 

AS Saint-Etienne
Ruffier - Théophile Catherine, Sall (c), Pogba, Brison - Hamouma, Pajot, Lemoine, Eysseric - Roux, Soderlund
Remplaçants : Moulin, Polomat, Malcuit, Clément, Corgnet, Monnet-Paquet, Maufay
Entraîneur : Christophe Galtier

Avertissements
Gillet (84') pour Nantes
Pajot (31'), Brison (86') et Maupay (93') pour Saint-Etienne

Par F.C.


×