10 février 2016

Les Canaris arrachent leur billet en quart

FCGB - FCN : 3-4 (ap)

C'est sans doute le charme de la Coupe et la menace de voir l'aventure déjà se terminer... mais le 8ème de finale entre les Girondins de Bordeaux et le FC Nantes a été l'occasion d'un match très ouvert. Et plein de rebondissements et de suspens.
Menés par deux fois malgré une très bonne entame de partie, les Canaris ont arraché leur qualification au bout de la prolongation. Et poursuivent leur aventure en quart de finale de la Coupe de France et une incroyable série de 14 matches sans défaite !

C'est un match fou que se sont livrés Bordelais et Nantais pour ces 8èmes de finale de la Coupe de France. Et le suspens aura duré jusqu'au bout de la prolongation et ce but d'Alejandro Bedoya devant la tribune nantaise pour libérer les Jaunes à la 118ème minute de jeu.

Si les deux entra√ģneurs avaient proc√©d√© √† quelques changements dans leurs "onze" de d√©part, les Canaris d√©butaient la rencontre dans le m√™me tempo que ce qu'ils avaient impos√© √† leurs adversaires deux semaine plus t√īt, √† la Beaujoire, en championnat.
Et les joueurs de Michel Der Zakarian, comme à la Beaujoire, prenaient rapidement l'avantage. Le pressing offensifs payait puisque Johan Audel interceptait une passe de la défense bordelaise et adressait un centre pour Yacine Bammou qui trompait Prior du gauche : 0-1 (6').

La joie des Canaris qui ont pris leur billet pour les quarts de finale à la 118'

Mais comme √† la Beaujoire, si Nantes ma√ģtrisait bien son sujet dans le jeu, c'est sur coup franc que Bordeaux revenait. Vada pla√ßait le cuir dans le dos de la d√©fense et Crivelli surgissait pour tromper Maxime Dup√© : 1-1 (22').
Avant la pause, Adrien Thomasson et Maxime Dupé empêchaient Crivelli de donner l'avantage aux siens (37').

Au retour des vestiaires, Bordeaux insistait et Ounas obligeait la défense nantaise à s'imposer (51'). Mais le jeune attaquant était quand même à l'origine du but de Poko qui redonnait l'avantage à Bordeaux d'une frappe du droit : 2-1 (51').
Il fallait quelques minutes aux Canaris pour reprendre leurs esprits et, comme sur le premier but, le pressing des attaquants nantais payait. Yacine Bammou récupérait ainsi le ballon sur Ambrose avant de décaler pour Kolbeinn Sigthorsson : 2-2 (65')

La joie de Yacine Bammou, passeur, et Kolbeinn Sigthorsson, buteur

Les deux équipes se rendaient coup pour coup. Mais il fallait en venir à la prolongation pour départager les deux équipes. Yacine Bammou était le premier à se montrer dangereux (92'), Malcolm lui répondant instantanément (95').
Mais quand Malcolm donnait l'avantage aux Girondins sur une frappe déviée qui trompait Maxime Dupé, on ne donnait pas cher des espoirs nantais : 3-2 (98'). D'autant que Birama Touré venait sauver sur sa ligne une tête d'Haj Hassen détournée par son gardien de but (104').

A l'entrée de la seconde mi-temps de la prolongation, Michel Der Zakarian procédait à ses deux derniers changements, avec les entrées en jeu de Rémi Gomis et Alejandro Bedoya. Et dès le coup d'envoi, Prior s'employait face à Emiliano Sala et Alejandro Bedoya (106').
Nantes poussait... et c'est sur un coup franc de Jules Iloki que les Canaris assommaient leurs adversaires. Joué en retrait, la frappe de Lorik Cana était détournée par Prior... mais Johan Audel surfissait pour inscrire le troisième but nantais : 3-3 (114'). L'espoir était permis. Et dans ces derniers instants de la prolongation, ce sont encore les Nantais qui se montraient les plus déterminés à arracher la qualification.
Sur un nouveau coup de pied arr√™t√© de Jules Iloki - un corner -, Nantes passait au finish. Le ballon filait au deuxi√®me poteau o√Ļ Lorik Cana le remettait au premier poteau, pour la t√™te d'Alejandro Bedoya : 3-4 (118').

Alejandro Bedoya délivre les Jaunes à la 118'

Nantes tient son billet pour les quarts de finale qui se joueront les 1er et 2 mars prochain. Les Canaris conna√ģtront d'ailleurs leur adversaire dans la comp√©tition plus tard, dans la soir√©e.
D'ici là, il faudra bien récupérer avant la réception de Lorient, samedi, en 26ème journée de Ligue 1. Il n'est pas terminé ce marathon !

La feuille de match

Girondins de Bordeaux - FC Nantes : 3-4 ap (1-1)

8ème de finale de la Coupe de France
Mercredi 10 février 2016 - 19h
Stade Matmut Atlantique

Arbitre : Frank Schneider

Buts
Crivelli (22'), Poko (51') et Malcolm (98') pour Bordeaux
Bammou (6'), Sigthorsson (65'), Audel (114') et Bedoya (118') pour Nantes

Girondins de Bordeaux
Prior - Poko, Ambrose, Sané, Poundje - A. Traoré, Vada - Ounas (Malcolm, 82'), Rolan (c) (Plasil, 106'), Touré - Crivelli (Crivelli (Haj Hassen, 77')
Remplaçants : Bernardoni, Arambarri, Haj Hassen, Plasil, Malcolm, B. Traoré, Yambere
Entra√ģneur : Willy Sagnol

Le public nantais a soutenu son équipe 2 heures durant

FC Nantes
Dupé - Dubois, Vizcarrondo (c), Cana, Moimbé - B. Touré, Thomasson (Gomis, 106') - Iloki, Bammou (Bedoya, 106'), Audel - Sigthorsson (Sala, 102')
Remplaçants : Riou, Adryan, Sabaly, Sala, Bedoya, Gomis, Lenjani
Entra√ģneur : Michel Der Zakarian

Avertissements
T. Touré (72') pour Bordeaux
Moimbé (70') et Audel (120') pour Nantes

Par F.C.