10 mars 2009

Frédéric Da Rocha : 400e match

400. Tout rond. Ce chiffre souligne les 14 années passées chez les professionnels au FC Nantes. Avec des hauts et des bas. Mais surtout, en toile de fond, cet amour viscéral que porte Frédéric Da Rocha à cette tunique jaune.

"Je n'y pense pas trop, commence timidement le capitaine nantais. Ce qui m'importe aujourd'hui, c'est le prochain match. Face à Lorient, j'aurai préféré qu'on soit sauvés..." Soit. Le contexte ne se prête pas forcément aux festivités. Mais 400 matches sous le même maillot, ce n'est pas rien !
Frédéric Da Rocha rejoint au Panthéon des plus fidèles les Henri Michel, Jean-Paul Bertrand-Demanes, Loïc Amisse, Patrice Rio ou encore Maxime Bossis. A la question de sa durée au FC Nantes, Da Roch' est catégorique. "Je n'ai pas fait le choix de rester. On appartient au Club et le Club appartient à tous ceux qui l'aiment." Si ce n'est pas de l'amour...

Une grand aventure humaine

Au rang des souvenirs, il y a celui qui arrache le coeur. "La descente, le dernier match à la Beaujoire. Ca m'a fait très mal, se rappelle l'originaire de Cenon. Tu reviens au vestiaire, tu t'assois et tu te dis que tu as fait descendre ce Club." Les larmes ne sont pas loin...
L'émotion encore. "Il y a eu cette saison où on gagne notre deuxième Coupe de France et où on se sauve à la dernière journée. L'année suivante, on est champions. C'était une aventure entre nous."
400 matches sous le maillot nantais... C'est surtout une belle et grande aventure humaine. Pas encore terminée. Merci Da Roch'

Frédéric Da Rocha, c'est...

Si Frédéric Da Rocha fêtera face à Lorient son 400e match de championnat sous le maillot nantais, c'est surtout une borne qui marque la fidélité du capitaine nantais à un club, avec lequel il s'est bâti un palmarès remarquable.

Arrivé à l'âge de 15 ans au centre de formation, il fera ses grands débuts professionnels le 9 septembre 1995, lors du match Bastia - FC Nantes. Et marquera son premier but en championnat lors du match retour, le 7 février 1996.
Dès lors, les choses s'enchaînent, presque naturellement. Il a marqué 46 buts, un nombre de passes décisives incalculable et prendra part à 9 matches de Ligue des Champions - ponctués d'un but à Old Trafford, excusez du peu ! - et 14 matches en Coupe UEFA.

Dès lors rien d'étonnant à lui trouver un palmarès long comme le bras... Vainqueur de la Coupe de France en 1999 et en 2000, Champion de France 2001, Vainqueur du Trophée des Champions 2001, finaliste de la Coupe de la Ligue en 2004. On ajoutera, parce que cela lui tenait tout particulièrement à coeur, acteur de la remontée en Ligue 1 en 2008.

Par Propos recueillis par F.C. - Photos fcnantes.com