2 novembre 2016

Thomas Basila, ''Made in FC Nantes''

Académie

Âgé de 15 ans, Thomas Basila a quitté Orléans en 2013 pour rejoindre les rives de l'Erdre. Ex-attaquant, le défenseur longiligne n'a pas hésité à reculer sur le terrain pour mettre au service de l'équipe ses atouts athlétiques et sa technique. Appelé depuis le plus jeune âge en Equipe de France (U16, U17 et U18), Thomas Basila franchit les paliers avec assurance et sérénité. Comme un présage, il occupe aujourd'hui la chambre de Marcel Desailly et rêve de marcher dans les pas de son illustre ainé. #MadeInFCNantes

Mes premiers souvenirs...

"Je suis originaire d'Orléans, plus précisément du quartier de Saint-Marceau où j'ai dû taper mes premiers ballons. J'ai commencé à jouer au football à cinq ou six ans sous les couleurs de Saint-Jean-le-Blanc, un club situé à dix minutes de chez moi. C'était le club le plus proche pour débuter et s'amuser. J'aimais bien le ping-pong aussi. J'étais même assez fort à l'école, mais mes deux frères, Florian et Jonathan, m'ont poussé vers le football. Ils jouaient aussi. J'ai débuté au poste d'attaquant, et finalement je me retrouve aujourd'hui défenseur… (rire) Je ne pense pas être maladroit, mais j'ai grandi et à partir de mes treize ans, je suis passé dix, puis six et finalement défenseur central à Nantes. J'ai été repéré par un recruteur de l'US Orléans deux ans après mes débuts de footballeur. Dans le quartier, nous étions supporters de l'USO, le club de la ville. On appréciait aussi déjà le FC Nantes car plusieurs joueurs du quartier étaient déjà partis là-bas : je pense à Jonathan N'Sondé, Ravy Tsouka Dozi, Jean-François Opa, Damien Mayenga… C'est à l'US Orléans que j'ai commencé à apprendre le football, à progresser grâce à mes coaches. Je pensais savoir jouer mais je n'étais pas mature, notamment sur le plan tactique. Mes frères m'encourageaient. Ils m'ont toujours poussé et se déplacent aujourd'hui pour me voir jouer. Mes parents suivent également mes performances et m'appellent souvent. Ils savaient que je pouvais aller loin…"


Le déclic…

"Les tests effectués au pôle Espoirs de Châteauroux ont été décisifs pour mon arrivée au FC Nantes. Je n'ai pas intégré le pôle, j'ai simplement tenté d'y rentrer. J'ai participé aux détections et j'ai atteint le dernier tour supervisé par différents clubs, dont le FC Nantes… J'étais pourtant sollicité par l'AS Monaco qui voulait me faire signer, mais je n'ai pas hésité. Après un match joué avec l'US Orléans face à l'US Chambray-Lès-Tours, le FC Nantes m'a invité pour visiter les infrastructures de la Jonelière et le stade de la Beaujoire. Et j'ai craqué ! Bien sûr, quitter Orléans a été difficile mais c'était mon choix. C'est ce que je voulais. Ma famille et mes amis habitent toujours Saint-Marceau. J'y retourne régulièrement même si en ce moment, c'est plus compliqué pour me libérer. Evidemment, ma famille me manque, c'est normal. Mais le football, c'est ce que je veux."


La Jonelière, les Bleuets…

"J'ai débuté au FC Nantes en 2013 avec la formation U16 emmenée par Johann Sidaner. Je suis resté une seule année en pré-formation avant d'intégrer le centre de formation. J'ai pratiquement toujours été surclassé. Le rythme est différent : à peine sorti de cours, il faut vite se changer pour filer à l'entraînement. On s'exerce tous les jours et le week-end est pris par les matches. Nous n'avons pas le temps de sortir. Au début, ce rythme était difficile, mais je me suis adapté. J'en oublie même la fatigue car j'aime ça. En plus, l'Equipe de France est vite arrivée, dès septembre 2014. J'ai débuté en catégorie U16 avant de poursuivre en U17 et U18. Je représente mon pays et d'une certaine manière mes proches. Tout le monde était content. Ça fait plaisir ! J'ai même été nommé capitaine et inscrit un but important en U16 face au Japon. Nous avions ainsi gagné le tournoi du Val-de-Marne (sept. 2014). J'espère rester encore longtemps en sélection et aller le plus haut possible…"


L'ascension…

Depuis mes débuts à Nantes, mon meilleur souvenir reste la victoire au Tournoi de Montaigu (avril 2015). C'est un moment fort. Nous avons remporté un grand tournoi suivi par beaucoup de monde et face à des clubs professionnels. Je trouve que notre génération est très forte. Nous sommes dans le même "délire". Ensemble, nous vivons bien au centre, et ça se ressent sur le terrain. L'année dernière, nous avons atteint les phases finales U17 du championnat. Il y avait de la déception après l'élimination en quart de finale, mais j'étais déjà heureux d'arriver à ce stade de la compétition. Nous avons perdu aux tirs au but, c'est comme ça.

Cette saison, j'ai débuté avec les U19 Nationaux, mais je joue en ce moment avec la CFA. Avec Taylor (Luvambo), Elie (Youan) et Randal (Kolo Muani), nous avons été appelés par Philippe Mao après une opposition CFA vs. U19. Le coach nous a mis à l'aise en nous demandant de jouer comme on le faisait habituellement. Et ça a marché ! Nous avons eu la chance de contribuer à la première victoire de la saison face à Romorantin. En CFA, les joueurs sont plus costauds. Il faut que je gagne en puissance. Les plus expérimentés me conseillent de ne pas me mettre de pression supplémentaire et de ne pas me prendre la tête. A mon poste, je m'inspire de joueurs comme Papy Djilobodji. C'est Papy qui m'offrait d'ailleurs ses crampons à mes débuts. Je retiens toujours son petit conseil avant qu'il parte de Nantes : "continue de bien bosser". J'espère poursuivre ainsi, en réalisant une belle saison, et aller en phase finale avec les U19 Nationaux. La Coupe Gambardella est aussi au programme. J'espère que nous irons très loin avec la génération 98/99. Surtout que je n'ai jamais été au Stade de France, même comme spectateur. Ça me ferait rêver ! J'espère que la chance sera de mon côté !


QUESTIONS / REPONSES

Quelle est ton équipe favorite ? "Le Bayern de Munich"
Quel est ton joueur préféré ? "Ronaldinho... et Tiago Silva !"
Quelle équipe terminera en tête de la L1 ? "Paris SG"
Quel sera le meilleur buteur ? "Cavani"
Ton plus beau souvenir au FCN ? "Tournoi de Montaigu 2015"
Qui chante le plus dans le vestiaire ? "Taylor Luvambo !"
Si tu devais améliorer ton jeu… "La concentration"
Quel est ton film et/ou ta série préféré(e) ? "Neuilly sa mère"
Quelle est ta lecture préférée ? "France Football"
Quel est ton artiste préféré ? "Booba"
Si tu pouvais être un acteur, tu serais... "Omar Sy"
Si tu étais un animal, tu serais… "Un Léopard"
Pour tes vacances à l'étranger, tu choisis… "New-York"
Si tu devais emporter une seule chose sur une île déserte ? "Un ballon"
Quel héros aimerais-tu être ? "Hulk !"

Thomas BASILA

Né le 30 avril 1999 à Orléans
Taille : 1,87m / poids : 77kg
Poste : Défenseur central
Premier club : FC Saint-Jean-Le-Blanc (45)
Pied fort : droit

Par A.D.