31 janvier 2017

Fin de l'aventure pour les Canaris

LOSC - FCN : 1-0 (0-0)

En déplacement à Lille pour les 16èmes de finale de la Coupe de France, le FC Nantes s'est incliné 1-0 sur un pénalty de Corchia à quelques minutes du terme de la partie. Les Canaris avaient pourtant une nouvelle fois livré une belle prestation. Mais les joueurs de Sergio Conceição restaient exposés, faute de s'être montrés plus réalistes. Place au championnat, désormais unique compétition dans laquelle ils sont engagés.

On utilise parfois l'expression "mener aux points" pour illustrer la domination dans le jeu d'une √©quipe. De fait, celle-ci refl√®te bien la physionomie d'un match que les Canaris ma√ģtrisaient dans le jeu. Mais, en football, il faut mat√©rialiser cette domination au tableau d'affichage... faute de quoi, vous restez expos√© √† un coup du sort.
Celui a pris la forme d'un contr√īle difficile pour Diego Carlos devant sa surface, press√© par De Preville tout juste entr√© en jeu. En voulant se reprendre, le d√©fenseur commettait l'irr√©parable et donnait √† Corchia l'opportunit√© de faire virer le LOSC en t√™te, √† quelques encablures du terme de la rencontre : 1-0 (81').

A peine trois jours apr√®s le d√©placement √† Rennes, les Canaris √©taient √† nouveau sur le pont. Avec quelques changements, pour pr√©server de la fra√ģcheur et du dynamisme dans le jeu. Wilfried Moimb√©, Oswaldo Vizcarrondo, Abdoulaye Tour√©, Adrien Thomasson, Mariusz Stepinski et Felipe Pardo √©taient sur le pelouse au coup d'envoi.
Après un premier quart d'heure d'une opposition pressing contre pressing, Nantes parvenait à trouver quelques décalages. Emiliano Sala tentait ainsi un geste acrobatique à la retombée d'un corner (23') et surtout l'attaquant profitait d'un ballon de contre pour aller défier Maignan, le portier nordiste. Mais faute d'avoir été averti, il se voyait repris in extremis par Soumaoro (26').

Avant la pause, Maignan se montrait décisif en repoussant des deux poings une frappe puissante de Felipe Pardo, bien servi par Léo Dubois (40'). Au retour des vestiaires, Lille haussait son niveau de jeu, mais les occasions restaient nantaises. Maignan s'interposait encore sur une frappe de Mariusz Stepinski, à la conclusion d'un bon mouvement entre Valentin Rongier et Adrien Thomasson (58').
Les occasions se multipliaient et Emiliano Sala butait encore sur le portier lillois (64'). Lille se d√©cidait alors √† se d√©brider, sans toutefois tirer au but de Maxime Dup√©. Le jeu se d√©bridait alors que Nantes semblait tout proche de faire la diff√©rence. Jusqu'√† ce contr√īle difficile...

Nantes pousserait bien dans les derniers instants pour arracher la prolongation. Alexander Kacaniklic n'accrochait pas le cadre sur sa reprise en 1/2 volée du gauche (87'), tout comme Mariusz Stepinski au bout du tant réglementaire (90').
L'aventure Coupe de France est donc terminée pour les Canaris qui vont devoir se concentrer exclusivement sur le championnat. Avec dès dimanche un match très important face à Nancy, concurrent direct dans sa partie du classement.

La feuille de match

LOSC - FC Nantes : 1-0 (0-0)

16ème de finale de la Coupe de France
Mardi 31 janvier 2017, 18h
Stade Pierre Mauroy - Environ 8 000 spectateurs

Arbitre : Sébastien Desiage

But
Corchia (p. 81')

LOSC
Maignan - Arcus, Soumaoro, Basa, Koné - Corchia, Bissouma, Palmieri - Beznia, Eder (De Préville, 79'), Terrier
Remplaçants : Bauthéac, Sliti, Vanbaleghem, Habas, De Préville, Amadou, Butez
Entra√ģneur : Patrick Collot

FC Nantes
Dupé - Dubois (Iloki, 83'), Vizcarrondo (c), Diego Carlos, Moimbé - Pardo (Kacaniklic, 68'), Rongier, Touré, Thomasson - Sala (Bammou, 68'), Stepinski
Remplaçants : Bammou, Gillet, Kacaniklic, Kwateng, Iloki, Walongwa, Riou
Entra√ģneur : Sergio Concei√ß√£o

Avertissements
Arcus (2'), Terrier (52') et Palmieri (91') pour Lille
Moimbé (39') et Stepinski (51') pour Nantes

Par F.C.