5 janvier 2018

''La volonté de faire de bonnes choses''

Claudio Ranieri

Pour son premier match de l'année, le FC Nantes se déplacera à Beauvais, dimanche, où les Canaris affronteront l'USM Senlis, pour le compte des 32ème de finale de la Coupe de France. "Je suis ambitieux, rappelle Claudio Ranieri avant le match. Pour moi, chaque match est un objectif."

Vous avez été le premier club de Ligue 1 à reprendre l'entraînement...
Claudio Ranieri :
J'ai donné une semaine de repos et deux jours pour la nouvelle année. Je pense qu'il était bon de reprendre le travail. Pour les joueurs partis au Brésil ou qui voyageaient loin, je leur ai donné du supplément.
Le risque, c'est de perdre la concentration et l'ambition de progresser. Mes joueurs ont passé un bon Noël. Je veux qu'ils soient maintenant concentrés pour faire une bonne phase retour de championnat.

Est-ce un nouveau championnat qui début ?
Claudio Ranieri :
Tout à fait. Nous avons le match face à Senlis qui me permettra de voir comment sont revenus mes joueurs. A l'entraînement, c'est très bon. Mais l'entraînement est une chose, une autre sont les matches, face à des adversaires.
Ensuite, on reprendra avec le Paris SG. Mais pour le moment, mon cerveau est centré sur la Coupe de France.

Ferez-vous tourner votre effectif ?
Claudio Ranieri :
Non, je vais faire jouer l'équipe habituelle.

La Coupe de France peut-elle être un objectif ?
Claudio Ranieri :
Je suis ambitieux. Pour moi, chaque match est un objectif. La Coupe de la Ligue était un objectif. Mais on a perdu. Je veux que mes joueurs pensent qu'ils vont jouer la finale de la Champions League. Il faut cette mentalité de la gagne, la volonté de faire de bonnes choses. Je ne pense pas que tu peux jouer sans respecter l'adversaire. Tu dois toujours faire le maximum, pour toi-même. Je veux gagner, et je veux que mes joueurs jouent à 100% de leurs possibilités actuelles. Tu peux perdre, mais je veux que Nantes joue comme Nantes.

Le match face à Paris peut-il polluer ce match face à Senlis ?
Claudio Ranieri :
On doit être concentré sur le match de dimanche. Si tu ne joues pas dimanche, il est sûr que tu ne joueras pas contre Paris.
C'est plus difficile de jouer ces équipes dans des divisions inférieures. Il y a une autre philosophie de jeu. Quand on joue notre réserve, c'est toujours difficile. On doit être concentrés.

Avez-vous senti de l'envie avant cette phase retour ?
Claudio Ranieri :
Je suis curieux de voir. Nous avons fait une bonne première mi-temps de championnat. Je veux voir si c'est possible de garder cette 5ème place ou de nous améliorer. Il faut toujours faire le maximum.

 

USM Senlis - FC Nantes

32ème de finale de Coupe de France
Dimanche 7 janvier 2018, 17h30 - Stade Pierre Brisson, à Beauvais


Par F.C. & J.J.