16 novembre 2018

Quentin Merlin, ''Made in FC Nantes !''

Académie

Le FC Nantes et l'équipe de France en tête, Quentin Merlin progresse jour après jour au sein de l'académie de la Maison Jaune. Issu d'une famille de supporters des Canaris, le meneur de jeu des U17 Nationaux veut mettre toutes les chances de son côté pour signer un premier contrat pro avec le club des rives de l'Erdre.

LE JOUR OÙ

J'ai commencé le foot dans le club des Goélands Sanmaritains où mon père était coach. Comme le club était petit, c'est lui qui m'a entraîné jusqu'à l'âge de 10 ans. Il m'a appris toutes les bases. J'ai intégré la sélection Pays de la Loire pour le tournoi de Bouaye (U10) où j'ai été repéré par Stéphane Guédon. Après un rendez-vous avec Alban Berthelot, le coach des U11, le club a trouvé un accord avec mes parents et mon école pour que je puisse rejoindre le FC Nantes.

LES SACRIFICES

Lors de ma première saison au club, c'était tout une organisation ! Je ratais la dernière heure de classe pour faire la route entre Pornic et Nantes et aller à l'entraînement. Le vendredi soir, je devais donc rester plus tard à l'école pour compenser. Mes parents devaient également prendre leurs dispositions pour faire les allers-retours plusieurs fois par semaine.
L'année suivante, les emplois du temps de la famille ne correspondaient plus donc j'ai quitté le club pour rejoindre Pornic. Malgré cela, je n'ai jamais perdu contact avec le FC Nantes et je suis revenu en intégrant le Pôle Espoirs de Saint-Sébastien en U14. J'étais en internat au pôle la semaine et je jouais avec le FC Nantes le week-end. C'était un soulagement pour mes parents d'être débarrassés des trajets même si la séparation a été difficile. Ils ne s'attendaient pas à ce que je quitte la maison si jeune.

LA FAMILLE

Dans ma famille, on respire football et on supporte tous le FC Nantes ! Mon grand-père est abonné en tribune Océane et mes deux parents ont joué au football pendant plusieurs années. C'est pour cela qu'ils ont fait tant d'efforts pour que je puisse jouer ici. Ils m'ont emmené voir mon premier match à la Beaujoire contre Lens (victoire 1-0, le 31 octobre 2011). J'étais ébahi ! J'avais observé avec attention Jordan Veretout parce que j'évoluais au même poste que lui. C'est un joueur qui était toujours en mouvement et qui prenait l'information très rapidement.

JAUNE-ET-VERT

Mon meilleur souvenir, c'est le tournoi de Mer remporté en U14. Il tombait le week-end de mon anniversaire et j'avais été élu meilleur joueur devant toute ma famille. C'était un beau cadeau.
Cette saison, on vise la qualification pour les phases finales du championnat National U17. A titre personnel, j'aimerais bien m'entraîner ou faire une apparition avec les U19 Nationaux en fin d'année. J'ai envie de me confronter à des adversaires plus grands et plus costauds que moi ainsi qu'à plus d'intensité pour progresser rapidement.

L'ÉCOLE

Je suis en première bac pro commerce à l'école du CENS. On entend souvent dire que les footballeurs sont bêtes, alors j'essaye de bien travailler à l'école pour montrer que c'est faux. Si je ne réussis pas dans le foot, je veux avoir fait des études pour avoir d'autres options.

LES BLEUS

Ma première sélection avec l'équipe de France U16 a été une surprise. Quand le coach m'a dit que j'étais convoqué, j'ai d'abord cru que c'était une sélection avec la Ligue des Pays de la Loire tellement cela me semblait irréel ! Finalement, on y prend vite goût ! C'était une vraie satisfaction d'être appelé avec les U17 par le sélectionneur Giuntini le mois dernier. Mon objectif est de décrocher la qualification pour l'Euro au printemps prochain.

LE JEU

Au FC Nantes, j'ai souvent joué attaquant. Ce n'était pas mon poste de prédilection mais cette expérience m'a permis de développer d'autres qualités. Aujourd'hui, je suis redescendu à un poste de relayeur ou meneur de jeu. Pour progresser, je vais devoir m'étoffer et être plus rugueux dans les duels. Pour cela, je rajoute deux séances de gainage et d'abdos à celles que l'on fait dans la semaine avec le groupe.

L'AVENIR

Je rêve de signer mon premier contrat professionnel au FC Nantes. Ce qu'il peut arriver de mieux à un joueur est de trouver un club où il se sent bien et d'y rester fidèle. Ici, on fait partie d'une famille et il serait difficile d'en partir pour reprendre mes marques ailleurs. Valentin Rongier est un joueur qui m'inspire par sa fidélité au club. Même s'il a une formation pour jouer plus bas que moi, nous avons des caractéristiques en commun, notamment notre gabarit. J'aimerais suivre son exemple.

QUESTIONS / REPONSES

Quelle est ton équipe favorite ? : "Le FC Nantes d'abord et à l'étranger le Real Madrid"
Et ton joueur préféré ? : "Luka Modric"
Quel est ton plus beau souvenir au FCN ? "le Tournoi de Mer en U14"
Qui chante le plus dans le vestiaire ? "Ephraïm Djembi"
Si tu devais améliorer ton jeu... "Voir plus vite"
Quel est ta série favorite ? "Casa de papel"
Quel est ton film favori ? "Swat"
Quelle est ta lecture préférée ? "So foot et le livre Je veux devenir footballeur professionnel de Mathieu Bideau"
Quel est ton artiste préféré ? "4Keus Gang"
Si tu devais être un acteur... "Jamel Debbouze"
Et un animal ? "Un lion"
Quelles sont tes vacances rêvées ? "New-York"
Si tu devais emporter une seule chose sur une île déserte : "Un ballon"
Quel héros aimerais-tu être ? "Flash"



Quentin Merlin

né le 16 mai 2002 à Nantes
Nationalité : française
Taille : 1,74m / Poids : 64kg
Milieu de terrain
Pied fort : gauche
Au FC Nantes depuis 2014
5 sélections en équipe de France U16 et U17

Par L.R.