22 décembre 2009

FC Nantes 1-2 Angers SCO

Pour la sixième fois de la saison, le FC Nantes s'est incliné à l'occasion de la réception de son voisin angevin. Si Ibrahim Tall plaçait les Nantais dans une bonne position en reprenant le bon centre de Claudiu Keserü, Modeste n'usurpait pas sa réputation et s'offrait un doublé sur la pelouse de la Beaujoire. La trêve doit permettre de recharger les batteries pour prendre un nouveau départ.

Pour la deuxième fois de la saison, le FC Nantes s'est incliné sur la pelouse de la Beaujoire. Après Guingamp, c'est encore un voisin - Angers - qui est venu apporter la désillusion.
La différence de fraîcheur aura sans aucun doute eu son importance dans cette rencontre. Angers, dont le match de vendredi avait été reporté alors que les Nantais devaient évoluer sur le terrain très gras d'Ajaccio, avait visiblement l'avantage. D'autant que l'effectif nantais affichait un nombre impressionnant de joueurs à l'infirmerie. La défense centrale était confiée au duo inédit Jarjat - El Mourabet tandis que Claudiu Keserü prenait le front de l'attaque, avec Monsef Zerka et Jean-Claude Darcheville. Dans les buts, Jean-Marc Furlan choisissait d'aligner Jérôme Alonzo dans les buts.

Pourtant, au coup d'envoi, ce sont les Nantais qui prenaient le jeu à leur compte et montraient dangereux. Sur un coup franc repoussé, le ballon revenait sur Claudiu Keserü qui entrait sur la gauche de la surface d'Olimpa et centrait fort pour la reprise du droit d'Ibrahim Tall : 1-0 (8'). La soirée commençait bien.
Mais Angers avait de la réserve et de l'énergie à revendre. Nantes, pas totalement refoulé les doutes... Florian Jarjat sauvait une première fois son équipe sur une débordement de Charbonnier, sur la ligne (11'). Mais le défenseur ne pourrait rien ensuite sur le débordement de Djellabi qui centrait pour Modeste : 1-1 (19').

Les débats restaient ensuite équilibrés, si on excepte ce pénalty une nouvelle fois oublié sur Stéphane Darbion. Lancé dans la surface adverse par Karim El Mourabet, le milieu de terrain était déséquilibré par le retour d'un défenseur sur ses talons, mais l'arbitre de la rencontre ne sifflait pas (45+2').
Au retour des vestiaires, Tall (52') puir Keserü (53') tentaient de donner l'avantage aux Jaunes. Mais c'est bien Angers qui profitait d'un bon mouvement de Brunel pour décaler Modeste qui s'offrait un doublé à la Beaujoire : 1-2 (57').

Dès lors, replié dans sa moitié de camps, le SCO pouvait gérer. Darbion (72'), Zerka (74') et Darcheville (80') ne parviendrait pas à remettre Nantes à hauteur des visiteurs.
Nantes devait se résoudre à enregistrer son deuxième revers de la saison sur sa pelouse de la Beaujoire, le sixième depuis le début de la saison. Dur, très dur, même.
La trêve qui s'ouvre doit permettre de digérer cette déconvenue et de recharger les batteries. Il faudra ensuite un parcours quasiment sans faute en deuxième partie de saison. Et surtout ne pas revivre le terrible passage à vide de ces dernières semaines.

Par F.C. - Photos fcnantes.com