12 juin 2019

L'oeil de Marine Pervier

Coupe du Monde féminine 2019

Alors que l'équipe de France s'apprête à disputer ce soir à Nice (21h) le second match de sa Coupe du Monde face à la Norvège, la milieu de terrain du FCN, Marine Pervier, a accepté de nous livrer son avis sur cette compétition très attendue dans l'hexagone !

Quelles sont tes attentes sur la médiatisation de cet événement ?

Marine PERVIER : "C'est bien qu'une chaîne comme TF1 notamment, décide de prendre ça sous son aile. Après, je trouve que beaucoup de choses ont déjà été mises en place par rapport à cette Coupe du Monde féminine. J'espère que ça va motiver les gens à aller regarder les matches devant leur télévision et même mieux, se déplacer dans les stades."

Est-ce que selon toi, l'équipe de France peut remporter son Mondial ?

"Les Françaises ont tout pour l'emporter. Maintenant, on a déjà vu par le passé, beaucoup d'équipes très fortes sur le papier mais la réalité du match peut être tout autre. Ce qui est sûr, c'est qu'elles ont les atouts pour faire un beau mondial. Je leur souhaite d'aller au bout."

As-tu prévu d'aller voir un ou plusieurs matches ?

"Avec mes disponibilités, ça devrait être compliqué mais je vais suivre ça de près en tout cas."

A quoi t'attends-tu concernant le jeu développé durant cette compétition ?

"La vitesse de jeu va avec l'évolution du football féminin. Ça a déjà bien évolué, ça évolue et ça évoluera encore. Cette compétition devrait être très intéressante au niveau du jeu proposé."

Y a-t-il des joueuses que tu vas suivre tout particulièrement durant cette compétition ?

"Je suis pas mal de Bleues parce que j'ai des affinités avec certaines que j'ai pu connaître dans mes précédents clubs. Je vais suivre particulièrement Julie Debever, Charlotte Bilbault ou encore Solène Durant. Ce sont des filles avec qui j'ai joué et avec qui je suis amie. Je vais donc être très attentive à leurs performances."

Peut-on parler d'un vrai coup de projecteur pour le football féminin ?

"Un tel rendez-vous en France, dans une période où il est essentiel de mettre en avant le football féminin, ça tombe très bien ! Je suis sûr que tout a bien été préparé donc j'espère que ça va permettre à tout le monde d'avoir une belle image du football féminin."

Que penses-tu de Corinne Diacre, aujourd'hui à la tête de l'équipe de France ?

"C'est quelqu'un qui sait très bien mener un groupe. Elle a été la première femme à coacher un groupe professionnel masculin, c'était à Clermont en Ligue 2. Elle évolue aujourd'hui avec les filles au niveau international et son passé de joueuse, permet aussi d'apporter cet état d’esprit de compétition et la hargne nécessaire pour aller au bout. C'est positif pour l'équipe de France."

Par M.G