1er août 2019

Règles du jeu : Les nouveautés ?

Saison 2019-2020

Alors que la reprise officielle de la Ligue 1 Conforama approche, le FC Nantes vous propose un éclairage sur les nouvelles règles du jeu décidées par l’International Football Association Board (IFAB), en mars dernier et entrées en vigueur le 1er juin 2019. On fait le point, pour que vous soyez au point !

Les mains involontaires dans la surface

C'est toujours LA grande interrogation. Main ? Pas main ? Volontaire ? Involontaire ? Ce qui est sûr, c'est que pour l'exercice à venir, l'IFAB a souhaité mettre les choses au clair, afin d'éviter le plus souvent possible les contestations. A partir de cette saison, l’arbitre aura pour consigne d'invalider tout but inscrit de la main ou du bras, même involontaire.
Les officiels de la rencontre devront également siffler une faute si un joueur récupère la possession ou le contrôle du ballon, après l’avoir touché du bras ou de la main et marque un but ou crée une occasion de but. Si un joueur touche le ballon du bras ou de la main, en ayant artificiellement augmenté la surface couverte par son corps, le but sera également refusé. Enfin, s'il dispose son bras ou sa main au-dessus du niveau de l’épaule, le but sera là aussi, invalidé.

Le positionnement des gardiens lors d'un penalty

Beaucoup de personnes avaient montré leur étonnement lors de la Coupe du monde féminine, sur certains penaltys à retirer. Pourtant, les arbitres de la compétition n'ont fait qu'appliquer le nouveau règlement de l'IFAB sur cette situation de jeu, bien précise.
A compter du 1er juin dernier, les gardiens n'ont plus le droit désormais plus toucher leurs poteaux, leur barre transversale et leurs filets pour déstabiliser le tireur. Autre nouveauté, les portiers ont désormais la possibilité de n’avoir qu’un seul pied sur leur ligne au moment du tir et non plus les deux, comme cela était obligatoire par le passé.

Les changements

Désormais, pour éviter tout gain de temps lorsque par exemple, une équipe mène au score et qu'il reste peu de temps à disputer, un joueur remplacé devra désormais quitter rapidement la pelouse par le point des limites du terrain le plus proche de l’endroit où il se trouve. L'obligation de devoir sortir au niveau de la ligne médiane et de venir au contact du joueur qui le remplace, n'est plus à l'ordre du jour.

Les six mètres

C'est l'une des nouveautés majeures. Avec les nouvelles règles mises en place par l’International Football Association Board, le gardien (ou le tireur) pourra désormais passer le ballon à un coéquipier dans la surface. L'obligation de voir le ballon sortir en dehors des 16,50 mètres n'existe plus. A noter que l'équipe adverse n'a pas le droit de rentrer dans la surface de réparation tant que le ballon n'a pas été botté. Précision également, cette règle s'applique aussi lors d'un coup franc défensif dans la surface.

Les contestations du staff technique

Les membres du staff se comportant de manière non appropriée sur le banc de touche ou dans la zone technique délimitée par le marquage au sol en pointillé, pourront être sanctionnés d’un carton jaune ou rouge. Si le fautif ne peut être identifié par les officiels de la rencontre, c’est l’entraîneur principal qui écopera alors du carton.

Les murs lors d'un coup franc

Depuis le 1er juin dernier, il est impossible pour un joueur de l'équipe qui bénéficie du coup franc, de se mêler aux joueurs dans le mur pour gêner leurs adversaires puis ensuite laisser passer le ballon. Au moment de la constitution du mur, les joueurs de l’équipe qui attaque devront se tenir à au moins un mètre de ce dernier jusqu’à ce que le ballon soit en jeu. Si cette nouvelle règle n'est pas respectée, l'arbitre devra sanctionné cette faute d’un coup franc indirect.

Les célébrations

Si un buteur reçoit un carton jaune pour avoir célébré un but de manière « illicite », l’avertissement sera maintenu et ce, même si le but est finalement annulé par l'arbitre de la rencontre, après consultation de la vidéo par exemple.

Les balles à terre

A présent, lorsque l’arbitre stoppera le jeu, pour un joueur à terre par exemple, il rendra désormais le ballon à l’équipe qui en avait la possession au moment de son coup de sifflet. Il ne réalisera donc plus de balle à terre entre deux adversaires. Si le ballon se trouvait dans la surface de réparation au moment du coup de sifflet, il sera redonné automatiquement au gardien de l’équipe en défense, peu importe le possesseur de la balle avant l'intervention de l'officiel.

Le Toss

Désormais, l’équipe qui remportera le toss avant le coup d'envoi de la rencontre, pourra choisir entre faire l'engagement ou le choix du côté. Auparavant le vainqueur du toss ne pouvait choisir que le côté du terrain, laissant le coup d’envoi à la formation adverse.

Par M.G