20 septembre 2019

La belle série nantaise stoppée en Alsace

RC Strasbourg - FC Nantes (2-1)

Ce vendredi soir à la Meinau, le FC Nantes s'est incliné face au RC Strasbourg (2-1), en toute fin de match. Ce revers vient mettre fin à une belle série de quatre matches sans défaite, dont trois succès de rang.

LE MATCH

Positionnés en 4-2-3-1, les Jaune et Vert attaquent ce match avec la ferme intention de poursuivre leur belle série de trois succès de rang en championnat. Dominateurs sur le plan territorial, les Nantais, dont le onze de départ est le même que celui qui s'est adjugé les trois points de la victoire la semaine dernière devant Reims (1-0), ouvrent logiquement la marque par l'intermédiaire de Kalifa Coulibaly, sur leur première frappe cadrée (1-0, 28').
L'international malien, d'une magnifique volée du pied gauche dans la lucarne de Sels, vient récompenser la belle première demi-heure de jeu des protégés de Cristian Gourcuff. Dans la foulée, sur un contre, Blas, pourtant en bonne position et sur son pied gauche, manque le cadre (33'). Incapable de créer du danger devant les buts de Lafont, Strasbourg s'essaie de loin à l'image de Djiku, dont la frappe fuit largement le cadre nantais (40'). A la pause, le FCN est fort logiquement aux commandes de ce match.

L'entame du deuxi√®me acte de cette rencontre est √† strasbourgeoise, avec notamment l'entr√©e en jeu de Dimitri Li√©nard, √† la place d'Alexander Djiku. Ce choix tactique, permet aux Alsaciens d'√©toffer leur milieu de terrain et d'√©voluer un cran plus haut. Li√©nard est d'ailleurs le premier √† s'illustrer, mais sa frappe s'√©chappe du but de Lafont (50√®me). Mieux dans l'√©tat d'esprit, le RCSA pousse et Thomasson, l'ancien Canari, est tout proche d'√©galiser. Sa vol√©e du pied droit fr√īle le montant du portier international espoirs (56'). Entr√© √† la pause, Li√©nard, √† la r√©ception d'un renvoi de la d√©fense nantaise, permet aux Bleu et Blanc d'√©galiser, d'une belle frappe du gauche √† ras de terre qui trompe Lafont (1-1, 66').
Dans le dur, le FCN tente de réagir mais Sels s'interpose dans la foulée, sur une tentative acrobatique de Blas puis sur un rebond pris par Coulibaly (68'). Nantes a laissé passé sa chance. La fin de match est plus équilibrée mais sur un coup de bluff, Bellegarde trompe Louza et rentre dans la surface. Le Nantais accroche l'ailier alsacien. M. Batta désigne le point de penalty. Ce dernier est transformé par Ajorque (2-1, 89'), qui offre les trois points de la victoire au Racing.

Bien en place en premi√®re p√©riode, le FCN n'aura pas su tenir le score durant la deuxi√®me p√©riode. Les Jaune voient leur belle s√©rie s'arr√™ter mais nul doute que les prot√©g√©s de Christian Gourcuff auront √† cŇďur de rebondir lors du derby, mercredi (19h) √† la Beaujoire, devant le Stade Rennais ! On compte sur vous !


LE FAIT DU MATCH

Une deuxième mi-temps manquée

Disciplinés et intéressants en première mi-temps, les Canaris n'ont pas été en mesure de garder leur avance, ni même de ramener, ce qui aurait été un bon point de la Meinau, suite à une deuxième période plus complexe. Frustrant.


LES CHIFFRES CL√ČS :

1

En marquant à la 28ème minute de jeu, Kalifa Coulibaly est l'auteur du premier but du FCN en première mi-temps, cette saison.

3

Premier buteur de la soir√©e, gr√Ęce √† une superbe vol√©e, Kalifa Coulibaly a inscrit sa troisi√®me r√©alisation en championnat, la deuxi√®me de rang.

4

Passeur décisif (heureux) pour Coulibaly, Charles Traoré a signé sa 4ème passe décisive en L1, la quatrième face à Strasbourg (1 avec le FCN, 3 avec l'ESTAC Troyes).

62

En entrant en jeu à la 62ème minute, Dennis Appiah, arrivé cet été en provenance d'Anderlecht, a connu ses premières minutes de jeu en Ligue 1 Conforama ce soir, sous e maillot jaune et vert.

124

Présents dans le parcage visiteurs de la Meinau, les 124 supporters des Jaune et Vert présents à Strasbourg ont donné de la voix pour encourager les joueurs ! Merci à vous pour ce soutien, bon retour dans la Cité des Ducs !


C'EST DIT !

Christian GOURCUFF : "Aujourd'hui, ce match se joue √† tr√®s peu de choses. A nous d'√™tre capables de ma√ģtriser mieux le ballon et de faire la diff√©rence quand on en a la possibilit√©."

Par M.G