25 septembre 2019

Le FC Nantes s'offre le derby !

FC Nantes - Rennes (1-0)

Après un match engagé et disputé, le FC Nantes, dans une ambiance des grands soirs, s'est offert le derby (1-0) et les trois points de la victoire face au Stade Rennais ! Grâce à ce succès, les protégés de Christian Gourcuff pointent ce soir à la 4ème place de la Ligue 1 Conforama ! #OnEstNantes !

LE MATCH

Comme attendu, ce 39ème derby en terres nantaises démarre fort, avec deux équipes désireuses de prendre rapidement le dessus sur l'adversaire. Côté Nantais, le 4-2-3-1 est quelque peu modifié par rapport au dernier match à Strasbourg, avec notamment, les titularisations d'Appiah, de Krhin et de Bamba.

La première situation chaude de ce match est à mettre à l'actif des Jaunes. Après un bon travail de Coulibaly dans la surface, Fabio hérite du ballon et cherche à envelopper sa frappe. Da Silva, positionné devant ses six mètres, détourne de la tête une tentative qui partait bien (11'). Accrochée, cette première période s'emballe peu après la demi-heure de jeu, avec un penalty désigné par M. Gautier pour le Stade Rennais. Lafont, bien parti sur sa gauche, détourne la tentative de Niang (34' - Lire "Les faits du match").

Galvanisés, les Nantais repartent à l'assaut du but de Mendy. Bamba, trouvé dans la surface élimine l'axe de la défensive rennaise d'un superbe double contact et se présente devant l'ancien portier rémois. Le numéro 32 du FCN tente un crochet mais Mendy à la main ferme et s'interpose (38'). L'ailier nantais était tout proche d’inscrire son premier but en professionnel. On en reste là pour les quarante-cinq premières minutes de jeu.

L'entame de la deuxième période est identique à la première : des duels et de l'intensité sur tous les ballons. Là encore, les Nantais sont les premiers à se projeter aux avants-postes. Sur un coup franc renvoyé, Girotto tente une demi-volée qui frôle le montant droit de Mendy (48'). La réponse rennaise intervient quelques minutes plus tard mais Lafont, encore lui, est vigilant devant Del Castillo (54').

Volontaires, les Canaris continuent leur pressing haut sur les défenseurs rouge et noir. Sur un contre de près de soixante-dix mètres, les hommes de Christian Gourcuff obtiennent à leur tour un penalty que se se charge de transformer Abdoulaye Touré, en bon capitaine qu'il est ! (1-0, 77' - Lire "Les faits du match").

Dans une Beaujoire en fusion, les Nantais poussent pour faire le break et Benavente, d'une subtile déviation, est tout proche d'y parvenir mais Mendy bien positionné, l'en empêche (90').

Le score ne bouge plus et les Jaunes s'offrent le derby ! Ce succès, plein de détermination, vient effacer la revers en Alsace vendredi et permet aux Canaris de se replacer dans le Top 4 de la Ligue 1 Conforama !


LES FAITS DU MATCH

Lafont, dernier rempart décisif

Lancé dans le dos de la défense jaune et verte, Hunou part au duel face au portier international espoirs. Grâce à son contrôle, le numéro 23 du SRFC devance Lafont qui l'accroche à l'entrée de la surface. Après avoir demandé une assistance des arbitres dans le car vidéo, Antony Gautier désigne le point de pénalty. Désireux de se rattraper, le gardien nantais réalise la parade sur la tentative de Niang. Le dernier rempart des Canaris fait le bon choix en partant sur sa gauche, avant de capter le ballon en deux temps. Décisif.


Touré, l'enfant de Malakoff en héros

S'il y a bien un joueur pour qui le derby signifie énormément, c'est bien lui. Adboulaye Touré, originaire du quartier Malakoff à Nantes, formé à la Maison Jaune, sait à quel point être buteur à la Beaujoire, face au Stade Rennais, peut signifier beaucoup de choses. Tireur attitré des penaltys, "AT19" a pris ses responsabilités. D'une subtile panenka sous la barre, le milieu de terrain des Jaune et Vert offre les trois points de la victoire. Héros.


LES CHIFFRES CLÉS :

0

Grâce à ce troisième succès de rang à la Beaujoire, le FC Nantes, après un match nul inaugural face à Marseille, est invaincu dans son antre lors de l'exercice 2019-2020 ! De plus, en quatre matches joués dans leur jardin, les Jaune n'ont pas concédé le moindre but. Forteresse.

1,85

Avec 7 buts en 7 journées, pour 13 points obtenus, chaque réalisation jaune et verte en Ligue 1 Conforama permet d'obtenir en moyenne près d'1,86 point par match (1, 857). Prolifique.

3

Après Montpellier et le Stade de Reims, le Stade Rennais est la troisième formation de rang à s'incliner à la Beaujoire. Série.


C'EST DIT !

Christian GOURCUFF : "J'ai aimé l'abnégation et la solidarité de l'équipe. On a un groupe solidaire, qui reste ensemble. L'ambiance ressort forcément sur le terrain. Désormais, j'attends plus de maîtrise mais on a été énorme défensivement."

Par M.G