À chacun sa période !

Stade Brestois - FC Nantes (1-1)

Pour son retour au jeu après la trêve internationale, le FC Nantes a décroché le point du match nul dans le Finistère (1-1). A leur avantage en première mi-temps, les Canaris ont vu les Brestois réagir. Avec ce point glané, les Jaunes mettent fin à quatre défaites de rang.

LE MATCH

Avec trois changements dans le onze de départ par rapport dernier match de championnat face à l'AS Saint-Étienne (Appiah, Wague et Krhin titulaires), le FC Nantes aborde ce match avec l'envie de mettre fin à une série de quatre matches sans succès en L1.

L'entame de match est jaune et verte, à l'image d'une belle incursion de Moses Simon dans la surface brestoise, repris de justesse avant de pouvoir armer sa frappe (6'). Les Nantais sont d'ailleurs tout près d'ouvrir la marque par Louza (14ème) mais la barre de Larsonneur vient repousser la tentative du joueur formé à la Jonelière. Quelques instants plus tard, c'est un autre joueur formé au club qui met le portier brestois à l'épreuve. D'une frappe lointaine et flottante, Touré oblige le dernier rempart du SB29 à intervenir difficilement des deux poings (16'). Le FCN pousse, à l'image d'un Moses Simon très remuant et se voit logiquement récompensé par Kalifa Coulibaly. Le buteur malien est à la récupération d'un centre venu de la droite de Dennis Appiah. Il s'élève mais manque sa tête. Le ballon rebondit sur son mollet droit et avec l'aide du montant, vient franchir la ligne ! (0-1, 31').

Les Brestois tentent de réagir à l'image de Cardona (37') mais sa "madjer" bien touchée, ne trouve pas le cadre. Samuel Grandsir se jette ensuite mais ne parvient pas à reprendre le cuir. Heureusement pour les Jaunes ! On en reste là pour ce premier acte.

Le début de la seconde période est à mettre à l'avantage des locaux. Cardona bute sur Touré, présent devant sa ligne (48'). Les Jaunes tentent de réagir mais Simon est trop court pour reprendre le centre d'Appiah (54'). Dans la foulée, Coulibaly, à bout portant, se heurte à Larsonneur, auteur d'une parade incroyable (55' - Lire "Le Fait du Match"). Galvanisés par cet arrêt réflex venu de nulle part, les protégés d'Olivier Dall'Oglio s'enhardissent. Charbonnier trouve le montant de Lafont (64') et Touré sauve les siens quelques instants plus tard, d'un retour salvateur (66'). Finalement, Cardona libère le Stade Francis-Le-Blé, d'un centre-tir qui surprend le dernier rempart du FCN (1-1, 68'). Le FCN accuse le coup mais repart tout de suite vers l'avant pour aller chercher ce succès. Coulibaly, malgré son mètre quatre-vingt-dix-sept, est trop court pour hériter du centre de Simon (73'). A quelques minutes de la fin du match, Bamba, entré en jeu, est lui aussi tout près d'offrir la victoire aux siens d'une frappe limpide du pied gauche. Larsonneur en décide autrement et boxe le cuir (89'). On en reste là.

Les deux formations ont eu leur période et le match nul est logique entre deux formations qui souhaitaient mettre fin à leurs séries de défaites respectives (Nantes 4 et Brest 2). Prochain rendez-vous pour les Nantais, dimanche 1er décembre (15h) avec la réception du Toulouse FC à la Beaujoire.

LE FAIT DU MATCH

Coulibaly était si près...

Buteur en première mi-temps, l'international malien était tout près d’inscrire un doublé ce soir à Brest. Seulement voilà, Gautier Larsonneur en a décidé autrement. D'une parade venue d'ailleurs à bout portant, le portier brestois a contrecarré les plans du buteur nantais peu avant la 55ème minute de jeu. Sans hésiter, le tournant de cette rencontre. Parade.


LE CHIFFRE CLÉ

4

Avec sa réalisation du soir, Kalifa Coulibaly en est à 4 buts en Ligue 1 Conforama cette saison. Il est le meilleur buteur du FCN. Couli'.


C'EST DIT !

Christian GOURCUFF :"Il fallait retrouver de la consistance sur le plan collectif et le match de ce soir a été très intéressant."

Par M.G