21 janvier 2020

''Un homme droit et honnĂŞte''

Emmanuel Imorou

Aujourd’hui joueur du Thonon Evian Grand Genève FC (R1), Emmanuel Imorou a joué six mois au côté d’Emiliano Sala, lors du prêt de l’attaquant au SM Caen (L1), en 2015. L’ancien International béninois se rappelle d’une personne discrète, qui a beaucoup apporté au Stade Malherbe.

HUMAINEMENT

Emmanuel IMOROU : "Emiliano était assez discret. Je n’étais pas le plus proche de lui mais je savais que c’était quelqu’un sur qui on pouvait compter. Il était droit et honnête."

SPORTIVEMENT

"Il a fait partie de ces joueurs arrivés durant l’hiver, qui nous ont aidés à nous sortir d’une situation qui était bien compliquée. Il avait du temps de jeu et se montrait décisif pour l’équipe. J’ai le souvenir d’un but à Marseille tellement important, d’une réalisation au Parc des Princes ou encore d’une frappe incroyable à d’Ornano devant Lens. Il a vraiment pesé dans notre maintien. Je l’avais déjà affronté en Ligue 2 et Emiliano, on ne le redoute pas forcément pour son sens du but, bien qu’il puisse beaucoup marquer mais on n’est jamais tranquille avec lui. Il use une défense à lui seul."

DANS LE VESTIAIRE

"Dans le vestiaire, ce n’était vraiment pas celui qui allait se mettre en avant, celui qui parlait le plus. Il était réservé, à l’écoute de tous."

UNE ANECDOTE

"Ce n’est pas vraiment une anecdote mais j’ai été marqué par un fait de jeu. C’était son premier match avec nous, face à l’AS Saint-Étienne, à la maison. Il rentre pour les quinze dernières minutes et on mène 1-0. À quelques instants de la fin, il a un but tout fait et il arrive à le rater. Je pense qu’à ce moment, on s’est tous dit : « Merde ! Il est censé être là pour nous aider à nous maintenir » (rires). On jouait quand même face à l’ASSE et on n’était pas du tout à l’abri. Il s’en est voulu mais nous étions là pour le réconforter. Au final, il a persévéré et nous a grandement aidés durant les six mois passés à nos côtés."

Par M.G - Photo UNE : Thonon Evian GG FC