Le FC Nantes n'a jamais lâché !

Dijon FCO - FC Nantes (3-3)

Menés à trois reprises, dont une dernière fois à l'entame du temps additionnel, les Jaune et Vert sont parvenus à arracher le point du match nul sur la pelouse du Dijon FCO, au terme d'un match spectaculaire (3-3) !

LE MATCH

Après au revers concédé à La Beaujoire mardi soir devant le Paris SG, le FC Nantes attaque ce match de fin de semaine, avec l'ambition de stopper une série de trois revers de rang en L1.

L'entame du match est dijonnaise avec une formation très haute sur le terrain. Malgré un pressing important, ce sont bien les Nantais qui se procurent la première bonne opportunité par Blas mais la défense dijonnaise se dégage (7'). Mieux en place, les locaux vont logiquement trouver la faille au quart d'heure de jeu. Mavididi hérite du ballon au point de penalty, se retourne et arme du pied gauche. Sa frappe est légèrement déviée par Girotto, ce qui trompe Alban Lafont (1-0, 15').
Cinq minutes plus tard et sur leur première tentative cadrée, les Jaunes égalisent par Moses Simon, bien lancé en profondeur par Louza. D'une frappe croisée du pied gauche, l'international nigérian vient tromper Gomis (1-1, 24') !
Malheureusement pour les Canaris, cet avantage est de courte durée. Quatre minutes plus tard seulement, le DFCO, par l'intermédiaire de Tavares, reprend l'avantage. Alphonse centre dans la surface et Mavididi sert le buteur en retrait. L'attaquant du DFCO reprend sans contrôle et trompe Alban Lafont (2-1, 24').
Les Dijonnais sont en confiance mais ni Tavares (30'), ni Benzia (31') ne parviennent à battre le dernier rempart du FCN pour faire le break. Finalement et quelque peu contre le cours du jeu, les Canaris vont revenir dans le match après un coup du sort. Sur corner, Alphonse, sous la pression de Renaud Emond dans son dos, trompe son propre gardien (2-2, 34').
Dans la foulée, les Rouges pensent bien reprendre les devants mais Lautoa est signalé hors-jeu. M. Pignard, après vérification, confirme la décision (37'). Touché après un choc avec Gomis sur son but, Moses Simon est contraint de céder sa place avant le retour aux vestiaires. Un coup dur pour les Jaunes. On en reste là dans ce premier acte très animé et riche en buts.

Touché suite un duel en fin de première période, Wesley Moustache est contraint de céder sa place à Homawoo qui lui aussi, va connaître sa première chez les professionnels. Mieux en place en ce début de deuxième mi-temps, les Jaunes tentent de mettre le pied sur le ballon pour afin d'avoir davantage de maîtrise. Runarsson, remplaçant de Gomis dans les buts du DFCO est tout proche de se faire contrer par Emond (52'). Dans ce match musclé où aucune des deux formations ne veut céder du terrain, les débats sont très équilibrés. Blas, d'une belle frappe de loin, est tout près de tromper Runarsson (65'). Le temps défile et les deux équipes laissent de plus en plus d'espaces. À l'entame du temps additionnel, le DFCO pense faire le plus dur grâce au doublé de Mavididi, qui, à bout portant, ajuste Lafont (3-2,90').
Mais au courage et sur un dernier coup de pied arrêté de Bamba, Andrei Girotto, capitaine d'un soir, permet finalement aux hommes de Christian Gourcuff de repartir avec le point du match nul (3-3, 90+2' - Lire "LE FAIT DU MATCH").

Jusqu'au bout, les Jaunes n'ont pas démérité et malgré un troisième but adverse à quelques secondes de la fin, les Nantais ont fait preuve d'une grande force de caractère. Désormais, les hommes de Christian Gourcuff ont une semaine pour bien récupérer avant la réception du FC Metz, samedi prochain, au Stade de La Beaujoire (20h) !


LE FAIT DU MATCH

Andrei Girotto, forte tĂŞte !

Capitaine du soir, Andrei Girotto a montré l'exemple sur la dernière situation de la partie. Bien trouvé par Bamba après un coup franc lointain, le défenseur central nantais, presque dos au but à l'entrée de la surface, réalise le geste parfait. D'une tête lobée, le numéro 20 du FC Nantes trompe Runarsson et permet aux Nantais d'égaliser. Son 4ème but sous le maillot jaune et vert, son deuxième de la saison, revêt d'une grande importance pour le moral des troupes ! Captain'.


LES CHIFFRES CLÉS

1

Drôle de soirée pour Wesley Moustache et Josué Homawoo. Ce soir, les deux jeunes joueurs ont disputé leur premier match en professionnel. Le premier cité, initialement remplaçant, a finalement pris part au coup d'envoi de ce match suite au forfait de dernière minute de Charles Traoré. Touché à la tête après un gros choc avec Tavares (43'), le latéral nantais à fini par cédé sa place à Josué Homawoo. Le défenseur de 22 ans, qui entame sa cinquième saison sur les rives de l'Erdre, a donc pris place sur le côté gauche de la défense nantaise pour le deuxième acte du match. Solide dans les duels, il a répondu présent. Premières.


3

En obtenant le match nul ce soir, le FC Nantes a mis fin à trois défaites consécutives. Sur un terrain où il est très difficile de s'imposer (seuls Saint-Étienne et Bordeaux y sont parvenus cette saison, c'était au mois d'août !), les Canaris ont fait preuve d'abnégation. Money-time.


5

Auteur de son 5ème but en L1, Moses Simon est dĂ©sormais impliqué sur 7 des 12 derniers buts du FC Nantes en Ligue 1 Conforama (3 buts et 4 passes décisives). TouchĂ© après un choc avec Gomis sur sa rĂ©alisation, le NigĂ©rian a dĂ» cĂ©der sa place juste avant la pause. Super Eagle.


137

Près de 12 000 spectateurs ont assisté à la rencontre du soir et parmi eux, 137 supporters nantais. Bruyants tout au long de la partie, ils ont notamment pu célébrer l'égalisation nantaise en fin de match. Merci à vous pour cet indéfectible soutien, à La Beaujoire comme partout en France ! Fans.


C'EST DIT !

Christian GOURCUFF, après la rencontre : "A 3-2, nous étions dépités mais c'est tout de même un bon point. On avait prévu ce type de match ici à Dijon."

Par M.G