Une performance référence !

Marseille - FC Nantes (1-3)

Face à une formation marseillaise qui n'avait pas perdu le moindre match en Ligue 1 depuis 14 rencontres, les Jaune et Vert ont livré une prestation de grande qualité à l'Orange Vélodrome pour signer un succès de prestige (3-1) ! #OnEstNantes !

Grosse ambiance au coup d'envoi de cette partie dans un stade à guichets fermés (plus de 60 430 spectateurs). Malgré la ferveur olympienne, l'entame du match est jaune et verte et les Nantais jouent libérés. Hauts sur le terrains, les coéquipiers d'Anthony Limbombe, titulaire, font le siège du camp phocéen. Charles Traoré est d'ailleurs le premier à s'essayer après une belle séquence de jeu mais sa frappe n'est pas cadrée (9'). Les protégés de Christian Gourcuff poursuivent leur domination territoriale, tout en essayant également de trouver dans la profondeur. A la pointe de l'attaque Moses Simon à fort à faire avec Claleta-Car ou Alvaro mais le Nigérian se montre à son avantage. Derrière l'attaquant, Ludovic Blas tente de faire le jeu, bien aidé par ses ailiers et la paire Louza - Abeid à la récupération. Cependant, quelques passes imprécises ne permettent pas aux Jaunes de porter franchement le danger sur la cage marseillaise. La première vraie situation intervient peu après la demi-heure de jeu mais la tentative de Simon est trop croisée (32'). Dominateurs, les Nantais sont logiquement récompensés. Sur une bonne orientation du jeu, Abeid trouve Bamba. L'ailier nantais accélère et d'une merveille de centre, vient trouver Anthony Limbombe, esseulé au deuxième poteau. Le Belge pique sa tête à bout portant et trompe le portier international français (0-1, 34').

Piqués au vif, les coéquipiers de Valentin Rongier se réveillent. Ce dernier voit Lafont intervenir sur une reprise à l'entrée de la surface (36'). Sur leur deuxième situation dans le camp nantais, les joueurs d'André Villas-Boas égalisent par l'intermédiaire de Sanson. Aux vingt mètres, le milieu marseillais ne se pose pas de question et enroule sa frappe. Alban Lafont parvient à dévier mais le cuir mais pas suffisamment pour la mettre hors du cadre (1-1, 39'). Mieux dans ce money time du premier acte, les Bleu et Blanc manquent de prendre l'avantage sur un coup franc excentré de Payet, que personne ne dévie (42'). On en reste là dans ce premier acte.

En début de la deuxième période, les marseillais se projettent davantage vers l'avant. Sanson cherche le penalty mais Girotto ne commet pas la faute (49'). Quelques minutes après, Caleta-Car adresse une tête peu dangereuse (51'). Les Jaunes sont en place et sur une récupération haute de Blas dans les pieds de Rongier, Louza décale Bamba. L'ailier nantais s'avance. Sa frappe spontanée du pied droit rentre avec l'aide du montant gauche de Mandanda. Le FC Nantes prend les commandes (1-2, 53').

Les d√©bats sont √©quilibr√©s mais les co√©quipiers de Nicolas Pallois, capitaine pour ce choc, ne tremblent pas. Les deux entra√ģneurs proc√®dent alors des changements mais la physionomie de la rencontre n'√©volue pas. Marseille a le ballon mais le dispositif jaune et vert met en difficult√© les Olympiens. Les visiteurs d'un apr√®s-midi jouent les contres √† fond et surtout, dans le bon tempo. Le temps d√©file en faveur des Nantais mais men√©s au tableau d'affichage, les Marseillais finissent ce match aux avants-postes. Lafont s'interpose (et de quelle mani√®re !) sur une d√©viation de la t√™te de Benedetto apr√®s un coup-franc de Payet (86' - Lire "Le Fait du Match). Dans la foul√©e et suite √† une succession de corners, Alvaro, dans une position id√©ale, ne trouve pas la cadre (87'). Finalement, dans le temps additionnel, le d√©fenseur espagnol permet aux Nantais de faire le break et de tripler la mise avec une r√©alisation contre son camp. Bamba, encore lui, frappe du pied droit. Le ballon est repouss√© par Mandanda. Simon et Alvaro sont √† la lutte au rebond et finalement, le cuir franchit la ligne apr√®s avoir √©t√© touch√© en dernier par le d√©fenseur central de l'OM (1-3, 90+2').

Le coup est parfait ! Christian Gourcuff attendait de ses hommes une r√©action suite aux derni√®res performances : c'est chose faite ! Tr√®s s√©rieux, appliqu√©s et rigoureux durant l'int√©gralit√© de la rencontre, les Jaune et Vert r√©alisent une tr√®s jolie performance d'un point de vue comptable et avec la mani√®re. Prochain rendez-vous pour le FCN, dimanche √† La Beaujoire, face au LOSC de Christophe Galtier. Nul doute que devant leurs supporters, les Canaris voudront encha√ģner.


LE FAIT DU MATCH

Lafont, une intervention salvatrice !

Peut-être que le portier nantais n'a pas pas eu la main assez ferme sur le but égalisateur de Sanson (39'). Oui. Mais que dire de sa parade dans les dernières minutes alors que les Jaunes mènent 2-1, à quelques minutes du terme. Le dernier rempart lit parfaitement la trajectoire du coup franc tiré par Payet et repris juste devant lui par Benedetto. La tête piquée de l'Argentin ne trouve pas le cadre, la faute à la belle "horizontale" du portier du FC Nantes. #Solide.


LES CHIFFRES CL√ČS

1

Il l'attendait. Il l'a eu. Et de quelle manière ! Tout près de débloquer son compteur but dans le monde professionnel à plusieurs reprises depuis le début de la saison, Kader Bamba se souviendra longtemps de sa première réalisation dans l'élite du football français. Sa frappe instantanée à laissé Mandanda sur place, tout en jetant un froid dans l'Orange Vélodrome. Très remuant et percutant, le numéro 32 du FCN a grandement participé au succès des siens cet après-midi en étant passeur décisif sur le premier but, buteur sur le deuxième et à l'origine de la dernière réalisation nantaise. #Décisif.


3

C'est la première fois en 43 confrontations que le FC Nantes parvient à inscrire 3 buts sur la pelouse de l'Olympique de Marseille. #Historique.

5

Au stade Orange Vélodrome, le FC Nantes a signé cet après-midi son 5ème succès de l'année hors de ses bases. #Voyage.

15

Pour sa première titularisation de la saison en Ligue 1, Anthony Limbombe a marqué de son empreinte son retour dans le onze titulaire. Bien servi au deuxième poteau par Bamba, le numéro 15 du FC Nantes a fait le geste juste pour ouvrir le score d'une jolie tête piquée au second poteau, sur le tout premier tir cadré de la partie (34'). #Première.


C'EST DIT !

Christian GOURCUFF, après la rencontre : " C'est une grosse satisfaction d'avoir présenté ce visage ce soir."

Par M.G