''La motivation doit être présente''

Christian Gourcuff

Pr√©sent devant les m√©dias ce vendredi midi en conf√©rence de presse d'avant-match, Christian Gourcuff est revenu sur la victoire obtenue samedi dernier √† Marseille (3-1) et sur la rencontre √† venir face √† Lille, ce dimanche (15h). Si l'entra√ģneur nantais esp√®re voir sa formation encha√ģner et renouer avec le succ√®s √† domicile, il se m√©fie de cette √©quipe nordiste, actuellement tr√®s performante.


LE POINT SANT√Č

Christian GOURCUFF : "Il n'y a pas de nouveau, pas de souci cette semaine. Renaud Emond va beaucoup mieux mais il n'a pas encore repris avec le groupe. Il fait un travail individualis√© donc il sera absent ce week-end. De son c√īt√©, Roli (Pereira de Sa) est impatient, nous aussi. On voit enfin le bout du tunnel."

MARCUS COCO

"Tout va tr√®s bien. Je suis surpris par la qualit√© de ses s√©ances et c'est encourageant. On ne va pas br√Ľler les √©tapes parce que ce n'est pas raisonnable qu'il reprenne tout de suite la comp√©tition. On avait √©voqu√© la possibilit√© de jouer en match avec la N2. Maintenant, si √ßa va aussi bien, peut-√™tre qu'on sautera cette √©tape et qu'il sera dans le groupe avant d'avoir pu √©voluer avec la r√©serve. Il y a pas mal de param√®tres √† prendre en compte."

LA SUITE DU CHAMPIONNAT

"Je vais √™tre prudent parce qu'apr√®s Saint-√Čtienne, j'avais dit qu'on pouvait penser au haut du classement. Apr√®s, la suite m'a un peu fait mentir. √Čvidemment, il y a eu des raisons objectives avec notamment de nombreux bless√©s‚Ķ Les trois points pris a Marseille nous ont fait du bien sur le plan comptable et d'un point de vue la confiance. Ce match a marqu√© les esprits pour l'environnement mais aussi en interne car les joueurs ont ressenti quelque chose de fort."

LE LOSC

"On va √™tre confront√© √† l'√©quipe la plus performante actuellement, apr√®s le Paris SG. L'opposition sera rude. Les Lillois savent mettre de l'intensit√© physique, avec des joueurs d'espaces qui vont vite. Je pense √† R√©my, Osimhen, Ikon√©, Bamba‚Ķ Ce sont des joueurs de percussion. Au milieu de terrain, Sanches et Andr√© sont aussi tr√®s actifs. C'est une √©quipe qui a beaucoup de "peps" et leurs derni√®res prestations sont probantes. Contre Marseille, ils se sont inclin√©s contre le cours du jeu. Apr√®s, on ne fera pas de complexe et on tentera de faire ce qu'on sait faire du mieux possible. J'ai vu qu'Andr√© Villas-Boas, l'entra√ģneur marseillais, avait dit que c'√©tait difficile pour eux parce que des √©quipes jouaient regroup√©es derri√®re √† l'Orange V√©lodrome, comme c'√©tait le cas de Nantes ou de Toulouse. Du coup, on va peut-√™tre jouer derri√®re comme samedi si on veut gagner dimanche. Apr√®s, chacun voit les choses selon sa sensibilit√© et sa position."

LA CAPACIT√Č √Ä SE SUBLIMER FACE AUX CADORS DE LA L1

"Encore faut-il que le groupe soit au complet et que les joueurs se sentent bien. On ne va pas refaire l'histoire mais sans tous ces bless√©s, √©videmment qu'ont pouvait envisager une autre saison. Maintenant, √ßa fait partie des al√©as d'un exercice, qui, je trouve, a jusque-l√† √©t√© assez bien g√©r√© malgr√© tout. Alors oui, les r√©sultats n'ont pas √©t√© √† la hauteur de nos esp√©rance mais avec un effectif diminu√©, nous ne sommes pas pass√©s loin. Bien s√Ľr, il y a eu quelques couacs (Bordeaux, Metz) mais globalement on a su passer cette p√©riode sans trop d'encombre. Avec un effectif au complet, l'√©quipe est plus performante, c'est √©vident."

UNE √ČQUIPE PLUS LIB√ČR√ČE FACE AUX "GROS" DU CHAMPIONNAT ?

"Le contexte est diff√©rent. Quand √ßa se joue sur le deuxi√®me ballon et constamment dans l'impact, le jeu est plus instable. Sauf si on arrive √† faire la diff√©rence au tableau d'affichage et ainsi s'offrir la capacit√© √† contr√īler la partie. Hors, face √† des √©quipes qui posent le jeu et qui √©voluent davantage dans la construction, on peut installer nos principes. C'est vrai pour toutes les √©quipes."

LE ONZE DE D√ČPART

"On ne raisonne pas individuellement au cas par cas mais plut√īt pour l'√©quipe. Sur le positionnement d'Imran (Louza), il n'y a pas photo sur son poste id√©al. C'est une √©vidence. Maintenant, il y a des composantes √† prendre en compte pour trouver le bon √©quilibre. Ludovic Blas est quant √† lui certainement mieux dans l'axe, juste derri√®re l'attaquant. Encore faut-il avoir des ailiers performants, ce qui est le cas maintenant."

SURFER SUR LA DYNAMIQUE

"Je le r√©p√®te, je suis tr√®s prudent. Le match de dimanche sera peut-√™tre plus dur que celui qu'on a d√Ľ livr√© samedi, √† l'Orange V√©lodrome. Au-del√† de cette rencontre √† venir, c'est int√©ressant que les joueurs per√ßoivent que leur investissement dans le collectif est rentable pour collectivement et individuellement car ils sont encourag√©s √† r√©p√©ter ces performances. C'est √ßa, le meilleur enseignement de samedi."

SE RASSURER À LA MAISON

"Les points ont la même saveur, que ce soit à domicile ou à l'extérieur. Mais par contre, lorsqu'on joue à domicile, c'est important de présenter un bon spectacle à son public. C'est en ce sens, plus important de réussir nos matches à domicile. On a la volonté de la faire mais il ne faut pas se mettre une pression insurmontable mais la motivation doit être présente."

LA CONFIANCE

"La confiance est très fragile et c'est pour ça qu'il faut être vigilant. Le championnat, de façon générale, est très fragile. Il ne faut rien négliger parce que le manque de concentration se paie au prix fort. La personnalité de l'adversaire permet aussi de ne pas pêcher par excès de confiance, sans pour autant réduire nos ambitions. On sait ce qu'on sait faire et on l'a vu samedi. Maintenant, il faut être capable de le rééditer dans la durée à commencer dès dimanche, face à un adversaire de qualité."

LE POSITIONNEMENT DES JOUEURS

"Mes choix, je ne les ai pas faits par rapport √† Imran mais plut√īt par rapport au collectif. Il faut bien mettre des ailiers sur les c√īt√©s mais quand il n'y a pas la possibilit√©‚Ķ Kader a connu une passe difficile mais maintenant, quand il √©volue au niveau actuel, la question ne se pose m√™me plus. Si je fais le choix de mettre Simon devant, il faut aussi avoir des possibilit√©s √† mettre sur le c√īt√©. Lorsqu'Anthony Limbombe joue aussi √† ce niveau, c'est aussi tr√®s int√©ressant. Il s'agit d'un ensemble de choses.
Il y a toujours des choix par rapport √† l'√©tat de forme des uns et des autres. Imran a aussi fait des tr√®s bons matches en soutien de l'attaquant, comme contre Saint-√Čtienne o√Ļ il √©tait derri√®re Simon. Finalement, c'est peut-√™tre plus li√© √† des faiblesses dans le jeu dans certaines zones, qui permettent de se poser la question de savoir si Imran n'est pas plus utile dans un autre r√īle. Dans la remont√©e du ballon, il a une qualit√© rare √† se mettre dans le sens du jeu et donc bonifier le jeu offensif. Mais nul doute que son poste de pr√©dilection, c'est dans un milieu plus bas.
Collectivement, quoiqu'il arrive, on évolue toujours dans la même organisation. Après, l'exploitation des qualités d'un joueur fait que l'animation peut différer. Mais ça ne change en rien notre positionnement."

LE CORONAVIRUS

"Je n'ai pas les compétences médicales mais je pense qu'il y a un emballement par rapport à ça. Je me souviens lorsque j'étais en Afrique, il y avait le virus Ebola qui avait fait beaucoup de morts et qui était bien plus virulent que le Coronavirus. On ne l'avait pas traité de la même manière sur le plan médiatique. Alors oui, c'était resté confiné dans l'Afrique de l'Ouest mais c'était quand même très préoccupant. Je ne nie pas les problèmes pour les personnes touchées ou décédées. Je pense que la grippe, par exemple, occasionne plus de décès que ce virus. Après, les conséquences que cela peut avoir sur le football, qui est annexe par rapport à ça... on verra. J'espère que les responsables qui prennent des décisions sont vraiment responsables."



FC Nantes - Lille OSC

27ème journée de Ligue 1 Conforma
Dimanche 1er mars 2020, 15h
Stade de La Beaujoire

Par M.G & J.J