01 mars 2020

Le FCN tombe sur plus fort

FC Nantes - LOSC (0-1)

En manque d'idées et contrariés par la qualité de l'adversaire, les Jaune et Vert n'ont jamais été en mesure d'inquiéter une formation lilloise bien décidée à rester en course dans la lutte pour le podium (0-1).

C'est avec le même onze de départ victorieux à Marseille la semaine dernière, que Canaris attaquent cette rencontre face au LOSC, 4ème de L1.

L'entame de rencontre n'est pas évidente pour les locaux, très vite mis sous pression par le pressing lillois. Les corners en faveur du LOSC se multiplient mais la défense nantaise parvient à repousser. Il faut attendre la 13ème minute de jeu pour voir Abeid déclencher la première frappe jaune et verte, sans pour autant inquiéter Mike Maignan. Les Nordistes poussent mais ni Ikoné (17'), ni Osimhen de la tête (19') ne trouvent le cadre. La plus grosse occasion de ce début de partie est à mettre à l'actif de Loïc Rémy. L'attaquant, seul face à Lafont, se heurte au portier du FCN, bien sorti à sa rencontre (23'). Lafont, encore lui, se montre à nouveau décisif sur une reprise de Fonte suite à corner. Bien en place sur ses appuis, le dernier rempart nantais détourne le cuir d'une jolie claquette (25').

Le temps défile dans ce premier acte et les deux équipes ne parviennent pas à emballer la rencontre. M. Delajod renvoie les vingt-deux acteurs au vestiaire sur ce score de parité.

Le début du deuxième acte ressemble quelque peu aux premières minutes de la rencontre. Même si les Nantais occupent davantage le camp lillois, le danger reste présent devant les buts du FCN. Lafont intervient d'abord du pied sur un centre dangereux de Celik (51'), avant de réaliser une nouvelle intervention de grande classe devant Bamba, à bout portant (54'). Très sollicité, le portier international Espoirs ne peut rien quatre minutes plus tard sur la tête d'André sous la barre, après un corner bien frappé par Sanches (0-1, 58').

Christian Gourcuff tente alors d'apporter de nouvelles solutions avec les entrées en jeu de Kalifa Coulibaly sur le front de l'attaque et d'Abdoulaye Touré dans l'entrejeu, pour notamment faire grimper Imran Louza d'un cran. Malgré ça, ce sont bien les Nordistes qui se projettent vers l'avant. Rémy, bien servi par Ikoné, voit sa frappe s'envoler (63'). Les Jaunes, en difficulté, subissent et Osimhen est contré de justesse à bout portant par Girotto (81'). Dans les derniers instants, Nicolas Pallois n'est pas loin de remettre les siens à hauteur des blancs du jour mais sa tête n'est malheureusement pas cadrée (88'). Simon, contré par un coude lillois dans les arrêts de jeu réclame un penalty mais M. Delajod ne bronche pas (90+2'). C'est la dernière situation de cette partie…

Peu inspirés et opposés à une solide équipe lilloise, les Jaunes n'ont pas pu enchaîner après la victoire acquise la semaine passée sur la pelouse de l'Orange Vélodrome. Prochain rendez-vous pour le FCN, samedi soir, face au voisin angevin. Défaits à l'aller à La Beaujoire (1-2), les Jaune et Vert auront à cœur de prendre leur revanche dans l'antre du SCO.

LE CHIFFRE CLÉ

11

Le FC Nantes n'y arrive plus face au LOSC, qui plus est à domicile. Si les Lillois n'ont perdu qu'un seul match face aux Canaris depuis 22 rencontres de Ligue 1 Conforama, ils mettent surtout en échec les Jaune et Vert à La Beaujoire. En effet, c'est la onzième fois de rang que Lille ne perd plus dans l'antre du FCN (6 victoires, 5 nuls). #BêteNoire.


C'EST DIT !

Christian GOURCUFF, après la rencontre : "On n'a jamais su se défaire de la pression mise par le LOSC."

Par M.G