04 mars 2020

L'adversaire passé au crible

Angers SCO - FC Nantes

Samedi soir (20h), les protégés de Christian Gourcuff se déplacent sur la pelouse d'Angers SCO, actuel 13ème du championnat. L'exercice 2019-2020 jusque-là du voisin angevin, l'homme en forme, le chiffre clé, le match aller, tout y est !

Jusqu'à aujourd'hui...

Une saison en dents de scie

Huitième à la trêve avec 28 points, soit trois de moins que le LOSC (4ème), le SCO a connu un début d'année 2020 très compliqué. Avec 2 points glanés de la 20ème à la 25ème journée, Angers n'a pour l'heure pas su confirmer sa bonne première partie de championnat. La faute notamment à une attaque presque muette (2 buts en 6 matches) et une défense bien plus perméable qu'à l'accoutumée (9 buts encaissés en 6 parties). Réputée pour sa solidité défensive, la formation de Stéphane Moulin s'est pourtant relancée depuis deux rencontres, avec à la clé, deux précieux succès pour s'extirper d'un bas de classement qui s'approchait doucement mais sûrement. Vainqueur du Montpellier HSC à domicile (1-0) et du Stade Brestois 29 à Francis-Le-Blé, sur le même score, Angers a repris sa marche en avant grâce à ces 6 points obtenus. Dans cette Ligue 1 Conforama encore plus serrée que jamais, enchaîner les victoires est évidemment la clé de la réussite. Une réussite qui fuyait quelque peu les Angevins mais qui, avant ce Derby ligérien, semble être de retour dans la cité du Roi René. Face aux Nantais, les Scoïstes tenteront donc de réaliser la passe de trois, ce qui n'est encore jamais arrivé cette saison.

Concernant les coupes nationales, l'aventure en Coupe de la Ligue BKT s'est arrêtée sur le terrain de l'Amiens SC (3-2), en 16èmes de finale, dès l'entrée en lice. En Coupe de France, le parcours angevin a été stoppé par Rennes, après un match complètement fou à domicile (4-5 a.p), au stade des 16èmes de finale. Dans un début d'année délicat, les seules éclaircies angevines étaient intervenues grâce cette compétition. Mais le finaliste de 2017 n'a pas pu faire durer davantage le plaisir.

L'homme en forme

Stéphane Bahoken enchaîne !

Longtemps perturbé par des blessures à répétition dans cet exercice 2019-2020, Stéphane Bahoken semble avoir retrouvé la confiance et le sens du but. Grâce à ses deux réalisations lors des deux dernières sorties angevines, l'ancien avant-centre du RC Strasbourg a permis aux Noir et Blanc de se relancer. Lui aussi, par la même occasion, a refait surface. Titulaire à 9 reprises en 19 apparitions sur les terrains de L1, l'international camerounais est aujourd'hui le deuxième meilleur buteur du SCO (4 buts), derrière Alioui (6 réalisations).

Le chiffre clé

36

Si le SCO alterne le bon et le moins bon, il n'en reste pas moins que comptablement parlant, la saison angevine est pour l'heure intéressante. En effet, à l'entame de cette 28ème journée, le Jaune et Vert affichent 36 points au compteur. Il s'agit tout simplement du meilleur total après 27 journées depuis le retour des Noir et Blanc dans l'élite en 2015/2016 (37 points en 2015/2016). Un chiffre confirmant que le club qui fête son centenaire cette saison, monte en puissance année après année dans le paysage du football français.

Le match aller

Le FCN défait en fin de match

C'est le dernier rendez-vous de l'année 2019. Les Jaune et Vert, devant près de 30 000 spectateurs accueillent le voisin angevin et prennent les devants grâce à une frappe flottante de Ludovic Blas (1-0, 17ème). Malheureusement, les Nantais ne parviennent pas à garder leur avantage et ce, dès le retour des vestiaires puisque le SCO égalise par l'intermédiaire de Bobichon (1-1, 50ème). Plus entreprenants, les hommes de Stéphane Moulin vont finalement forcer la décision dans les dernières minutes la partie. Entrée en jeu quelques instants plus tôt, El Melali est à la réception d'un centre au deuxième poteau pour propulser le cuir dans les buts d'Alban Lafont (1-2, 87ème). Samedi, les Jaunes ont une revanche à prendre !

Retrouvez ci-dessous, le résumé de cette rencontre :




Angers SCO - FC Nantes

28ème journée de Ligue 1 Conforma
Samedi 7 mars 2020, 20h
Stade Raymond-Kopa

Par M.G