25 mars 2020

''Important de garder le rythme''

Nicolas Pallois

Défenseur central du FC Nantes, Nicolas Pallois poursuit chez lui son confinement. Admiratif du travail réalisé par le personnel soignant, le numéro 4 des Jaune et Vert continue à s'entretenir physiquement et suit avec sa rigueur habituelle, le programme concocté par Cyril Moine, préparateur physique du Club.

Nicolas, comment vas-tu ? Comment te sens-tu durant cette période de confinement ?

Nicolas PALLOIS : "De mon côté, ça va très bien, merci. On reste bien à la maison et surtout, on est patient. Il y a des personnes qui travaillent dans des conditions compliquées, comme le personnel soignant et c'est important de les respecter."

Quel regard portes-tu sur ce virus, qui touche aujourd'hui la quasi-totalité de la planète ?

"Il y a eu énormément de drames, c'est sûr. Je n'en ai pas forcément peur mais on fait attention parce que demain, tout peut arriver. Après, je reste chez moi donc logiquement, il ne doit pas m'arriver grand-chose. C'est un virus peu connu des chercheurs donc il faut tout de même se méfier."

Comment se passe ton programme d'entretien physique ?

"C'est important de le suivre et de bien le respecter pour garder le rythme. On ne connaît pas encore la date de la reprise donc c'est à nous de se préparer comme il faut. Sur les grosses séances, je suis sorti autour de mon domicile en respectant la réglementation mais sinon, je fais la très grande partie des courses sur tapis."

Trouves-tu cette période difficile mentalement ?

"C'est compliqué, c'est sûr, mais on évolue dans un domaine privilégié avec le football. On a la chance de vivre de notre passion et aujourd'hui, il y a des personnes qui sont là pour sauver des vies avec un rythme de travail plus que soutenu."

En tant que sportif professionnel et compétiteur dans l'âme, ressens-tu un manque ?

"On est habitué à jouer les week-ends, à faire des matches et aujourd'hui, on est obligé de rester à la maison. On respecte ces décisions et on ne bouge pas de chez soi, tout en travaillant pour être prêt le jour J."

Que fais-tu aujourd'hui, que tu n'as pas forcément le temps de faire lors d'une semaine "normale" ?

"Je profite du temps que j'ai pour être avec ma fille et j'essaie de faire deux, trois choses à la maison que je n'ai pas forcément le temps de réaliser lors d'une semaine "normale". Aujourd'hui par exemple (lundi), j'ai lavé ma voiture. Tout va bien."

As-tu un message Ă  faire passer aux supporters nantais ?

"Il faut vraiment respecter le confinement, notamment pour les gens qui travaillent dans les hôpitaux et qui sauvent des vies tous les jours. Restez chez vous et soyez patients. Il y a des pays qui s'en sortent, même si c'est difficile…"

Par M.G