17 juin 2020

🎥 ''Être plus compétitif dans le jeu''

Christian Gourcuff

Devant les médias et par visio-conférence, Christian Gourcuff a donné sa première conférence de presse de la saison 2020-2021. Le technicien nantais a fait le tour de l'actualité des Jaune et Vert, en abordant de nombreux sujets. Retour.



LA REPRISE

Christian Gourcuff : "Elle s'est bien passée, sans problème. Tout a bien été organisé afin de faciliter ce retour au Centre d'entraînement. L'ensemble du staff avait été testé vendredi, les joueurs ont quant à eux effectué les tests à la Covid-19, lundi. Nous nous sommes donc retrouvés mardi matin après une petite réunion. L'effectif a été séparé en quatre groupes de sept joueurs. En matinée, deux groupes effectuent des tests médicaux et deux groupes s'entraînent parallèlement, sans opposition, dans le respect de la distanciation. Ça demande pas mal d'organisation mais tout est bien parti. Les exercices sont, pour l'heure, limités mais j'espère que la semaine prochaine, tout rentrera dans l'ordre afin d'entamer des séances sous une forme "normale".

L'ÉTAT DE FORME DES JOUEURS

"Sur le plan psychologique, les joueurs sont très heureux de se retrouver et de retrouver le terrain. Il y a de l'enthousiasme sur ces premières journées et j'attendais ça d'eux. On a souvent loué la bonne ambiance au sein du groupe l'an dernier et on la retrouve dès cette reprise.
Durant cette longue interruption, ils ont travaillé avec sérieux même s'il y a une certaine forme d'inégalité. Certains ont plus travaillé que d'autres certainement et les aptitudes physiques ne sont pas les mêmes. L'état de forme dépend de chacun mais c'est rassurant d'avoir repris sans blessé et il faudra se montrer très vigilant. L'individualisation d'une reprise est importante dans de telles circonstances et ces quinze premiers joueurs vont être intéressants pour une remise à niveau."

LA PRÉPARATION PHYSIQUE

"C'est toujours plus intéressant d'avoir du temps mais il faut souvent s'adapter aux calendriers internationaux qui s'étalent. Pour cette intersaison, ce sera différent et on aura la possibilité de faire quelque chose de conséquent. La préparation est aussi liée à la longueur de l'arrêt : plus il est long, plus la préparation a intérêt à être aussi longue, afin qu'elle soit graduelle et que les joueurs soient dans les meilleures conditions possibles le 23 août. L'aspect physique est important mais la possibilité de développer des automatismes est aussi très intéressante lorsque la période s'étale.
Nous sommes donc partis sur un cycle actuel de quinze jours, qui correspond à une remise en route. Puis nous aurons trois grosses semaines de travail, à la fois sur le plan collectif mais aussi au niveau physique, avec un stage à Annecy, du 13 au 19 juillet. Ce stage sera ponctué d'un premier match amical à déterminer. Ensuite, la préparation sera plus spécifique à travers plusieurs rencontres amicales, avant d'attaquer la dernière phase, deux semaines avant le retour à la compétition. Un stage de trois jours est également prévu à La Baule, du 10 au 12 août."

LE MANQUE DE FOOT ?

"C'était une période particulière et ce que j'ai le plus mal vécu, c'est l'incertitude qui planait quant à une éventuelle reprise ou non. Mais une fois que les décisions ont été prises et qu'on savait à quoi s'en tenir, c'était plus facile à vivre. Aujourd'hui, nous sommes heureux de pouvoir retourner au travail. La frustration vient du fait de ne pas avoir achevé la saison passée. Quand on voit ce qu'il se passe dans les autres championnats en Europe, c'est dommage. Je pense vraiment qu'il y avait une autre façon de gérer ça, bien que la situation fut exceptionnelle et que l'aspect sanitaire prenait le dessus. Une décision précipitée ? Je pense, oui. C'était sûrement difficile car même d'un point de vue médical, il était compliqué d'avoir des certitudes. Il n'empêche que concernant l'éthique sportive, ce n'était pas satisfaisant d'arrêter un classement à la 28ème journée."

LE GROUPE ACTUEL

"On sait très bien que le mercato va se prolonger cette année, tout en commençant plus tard également. Je m'attends à ce qu'il soit décalé. Aujourd'hui, le groupe n'est pas dans sa configuration définitive mais il possède un vécu commun et on n'entend pas le chambouler. Cela permet de se projeter dès maintenant sur une préparation collective qui débutera le 29 juin prochain, afin d'avoir une base solide. Des situations personnelles seront réglées mais il est sûr qu'on ne travaillera pas avec un groupe de 33 joueurs cette saison. Justement, dès début juillet, il y aura une période d'échanges afin de faire le point avec les joueurs qui ne sont pas satisfaits de leur statut et de leur situation, le tout de manière très professionnelle."

LE MERCATO...

"On a ciblé des manques à palier après avoir fait l'analyse de la saison dernière et nous avons également la volonté de se renforcer dans certains secteurs. Tout est authentifié depuis de nombreuses semaines. Maintenant, le mercato c'est une question de timing qui se décompose en plusieurs étapes : il y a les joueurs libres, qui ne le restent pas très longtemps. Sur ce point, le club s'est positionné assez tôt et on a pu obtenir des accords assez rapides. Ensuite, il faudra se tourner vers des joueurs sous contrat. Les championnats étrangers n'étant pas terminés, ce sera plus long. Ce qui est sûr, c'est qu'on suit notre plan, sachant que nous souhaitons développer les compétences internes. Lorsqu'on recrute un joueur, il faut que ce dernier s'inscrive dans le jeu qu'on souhaite mettre en place et qu'il apporte un vrai plus par rapport à notre effectif. La saison passée, lorsque les blessures majeures sont intervenues dans le secteur défensif, c'était plus compliqué. Aujourd'hui, l'objectif c'est d'avoir moins de blessés mais il faut aussi s'offrir des possibilités de remplacement qui soient intéressantes. La grosse satisfaction, c'est d'avoir des finances saines et nous allons nous tenir à un budget. Cette bonne gestion financière permet d'avoir un climat serein."

... QUI VA DURER PLUS LONGTEMPS !

"Chaque année, c'est quand même similaire parce qu'il y a toujours des surprises en toute fin de mercato. De mon côté, j'attends que les choses soit claires assez rapidement bien que jusqu'au dernier jour, un joueur peut nous quitter. Il faudra rapidement savoir quels joueurs souhaitent rester, ceux qui veulent partir. Si un joueur n'est pas satisfait de sa situation, on envisagera ça très sereinement. Mais personnellement, je n'ai pas d'inquiétude majeure sur ce mercato. Bien que parfois, certaines portes s'entrouvrent, on cherchera à garder nos meilleurs joueurs avec nous. Pour reprendre ceux que vous venez de citer, un joueur comme Moses Simon qui vient de signer définitivement ici, il n'est pas question qu'il parte. Ce serait une aberration. Concernant Imran Louza, je pense qu'il a encore du chemin à faire avec nous et il n'y a pas lieu d'envisager son départ. Après si le Real Madrid vient se positionner… On ne peut jamais dire jamais mais pour moi, ce n'est pas envisageable de les voir partir. "

PEDRO CHIRIVELLA

" Je regrette que Pedro Chirivella ne soit pas avec nous dès aujourd'hui car il n'a pas été libéré par Liverpool (problème contractuel). C'est un peu dommageable, notamment pour son intégration personnelle. Sinon, c'est un joueur "à l'Espagnol", un joueur de passes, très collectif. Il aime jouer simplement, collectivement, tout en se montrant disponible dans le jeu. Il possède des qualités intéressantes sur son poste de milieu axial. Ses caractéristiques à ce poste sont très ciblées."

LE NOUVEAU VISAGE DE LA LIGUE 1 ?

"Il y a beaucoup d'incertitudes, notamment sur la santé financière des clubs. Tout le monde ne subira pas cette crise sanitaire de la même manière et ce sera également à prendre en compte dans la préparation de la saison. J'ai pu lire que la DNCG (Direction nationale du contrôle de gestion) serait sûrement plus stricte, donc il faudra surveiller tout ça. Aujourd'hui, l'argent ne fait pas tout mais ça aide dans la construction des effectifs et la hiérarchie financière a de grosses incidences sur le classement final. Concernant une L1 à 20 ou 22, je trouve ça très dommageable d'attendre ce moment pour décider de ça. C'est une autre preuve de certaines approximations. Comme j'ai déjà pu le dire, chacun a vu ses intérêts dans cette fin de saison. Je me mets à la place d'Amiens et voire même de Toulouse, bien que le retard comptable était plus important, descendre dans ces conditions, c'est contraire à l'éthique. Tout comme le classement final validé qui ne correspond qu'à la 28ème journée. "

S'INSTALLER DURABLEMENT DANS LE HAUT DU CLASSEMENT

" C'est un objectif raisonnable et réaliste. En ce qui me concerne, je parle toujours d'objectifs dans le jeu. Dans ces aspects, on ne se fixe aucune limite, notamment en ce qui concerne la progression collective à avoir. On a montré des choses intéressantes l'an passé, sans être constant. À présent, il faut remédier à ça pour être plus compétitif dans le jeu. C'est aussi important de livrer des matches où on prend du plaisir et où l'équipe progresse."

LES JEUNES

"Par rapport à l'an passé, il n'y a pas de changement. Après, il n'est pas exclu de voir des jeunes joueurs s'intégrer dans la saison, voire même en cours de préparation. On a fait le choix que les jeunes reprennent avec Pierre Aristouy, dans la rangs de la N2. Il est plus intéressant de promouvoir des jeunes que de les rétrograder. Sur le plan mental, c'est beaucoup plus intéressant. Concernant Batista Mendy, on l'avait pris avec nous depuis janvier. J'aurais bien aimé le voir sur la fin de saison dernière mais ça n'a pas été possible. Concernant Randal Kolo-Muani, il revient d'un prêt avec Boulogne/Mer (National) et je pense que cette expérience a été formatrice. C'est a lui de montrer qu'il est capable de franchir un cap dans le groupe professionnel."

FABIO / MARCUS COCO

"Cette coupure a été un handicap pour eux parce qu'ils ont continué leur préparation et ça a marqué un petit arrêt dans leur réathlétisation. Aujourd'hui, ces blessures ne sont plus qu'un mauvais souvenir. Sur le plan physique et du rythme, il faut retrouver des sensations et en ce sens, une préparation assez longue est très intéressante pour eux."

LES GARDIENS DE L'EFFECTIF

"Pour Alexandre (Olliero), il fallait qu'il puisse jouer. D'ailleurs, je souligne son excellente mentalité. C'est un garçon avec lequel on prend beaucoup de plaisir à travailler. Mais dans son intérêt et dans celui du club, il était préférable qu'il parte en prêt afin de se donner un nouvel élan. Denis Petric a montré la saison dernière toute sa conscience professionnelle et l'étendue de ses qualités. Enfin, on a intégré Charly Jan au groupe pro. C'est une suite logique pour lui. Concernant Maxime Dupé, il faudra voir en fonction de sa volonté à être dans la peau d'un remplaçant. C'est à prendre en compte et il faudra en discuter ensemble, pour voir les intérêts de chacun. Rien n'est encore arrêté."

JEAN-CHARLES CASTELLETTO

"C'est un joueur qui possède une grosse marge de progression, doté d'une très bonne mentalité et qui commence à avoir de l'expérience. Il arrive libre, après une saison satisfaisante avec le Stade Brestois. On souhaitait bétonner ce secteur de jeu et c'est un élément sur lequel on peut miser sur l'avenir."

LA RÉORGANISATION INTERNE

"J'ai toujours été pleinement concerné dès le premier jour au FC Nantes. Avec Philippe (Mao), ça se passe bien humainement et professionnellement. Son titre change mais il garde le même rôle. Ce qui est un peu nouveau, c'est la coordination avec le centre de formation et les féminines. C'est intéressant d'avoir quelqu'un qui fasse le lien. Concernant Michel Audrain, c'est quelqu'un de sérieux, compétent, intègre et avec qui j'ai pu travailler. Je suis heureux de l'avoir à mes côtés, bien que ce soit dans un rôle différent de ce qu'il a pu connaître dans le passé, notamment à Rennes. C'est une personne sur qui je peux m'appuyer et qui est très intéressante pour le FC Nantes."

Par M.G & J.J


×