11 septembre 2020

🎥 ''ĂŠtre tranchant dans notre jeu''

Christian Gourcuff

Après une période de trêve internationale, Christian Gourcuff et ses joueurs s'apprêtent à retrouver le chemin de la Ligue 1 Uber Eats, dimanche face à l'AS Monaco. L'entraîneur nantais aborde toute l'actualité jaune et verte à quelques heures de ce rendez-vous comptant pour la 3ème journée de championnat.



LE POINT SANTÉ

Christian GOURCUFF : "Marcus Coco ne sera pas apte à jouer ce week-end. Après le match face au Nîmes Olympique, il s’est fait retirer une agrafe suite à son opération de la saison dernière. Il y a juste un petit souci de cicatrisation, rien de grave et il devrait être apte dès la semaine prochaine. Ce n’est qu’un petit retard. Sinon, Anthony Limbombe et Charly Jan poursuivent leur travail pour revenir et tout se passe bien. Enfin, Charles Traoré est apte à jouer."

LES SUSPENSIONS

"Il y a deux suspendus et ça m’embête bien. Le plus gênant, c’est la lourde suspension d’Imran (Louza). Deux matches plus un avec sursis ça me laisse interrogateur surtout que j’ai vu des expulsions un peu analogues et qui ne sont pas sanctionnées de la même manière. Mais on est obligé de se plier aux décisions. Ne pas pouvoir compter sur Imran (Louza), ni sur Fabio pour ce match, ce sera quand même un handicap."

LA COVID-19

"Je pense qu’on a payé avant les autres et aujourd’hui, ça fait trois semaines consécutives que les tests sont négatifs. Il faut dire qu’en ayant la moitié de l’effectif immunisé, ça pose un peu moins de problèmes. Les résultats négatifs, c’est une bonne chose et on va pouvoir reprendre une vie un peu plus normale au Club, toujours dans le respect des gestes barrières."

L’ANIMATION OFFENSIVE À MONACO

"Les absences d'Imran (Louza) et de Marcus (Coco) c’est dommage aussi pour la dynamique. Mais on sait que ça fait partie d’une saison et on doit s’en accommoder, on l'a bien vu la saison passée. Il y a eu pas mal d’absences suite à des blessures et des suspensions. "

LE PRĂŠT DE JOUEURS

"Pour Elie, c’est un prêt effectivement. On a longtemps évoqué le sujet vis-à-vis du besoin des joueurs de pouvoir jouer. On est tous d’accord avec ça. Il y en a qui évoluent en L1, d’autres avec la N2 mais le but d’une équipe réserve, c’est aussi de préparer les jeunes. L’objectif, ce n’est pas que les joueurs du groupe professionnel évoluent en N2, même si ponctuellement, ça peut arriver comme ça a été le cas à La Beaujoire récemment. Après, s’il n’y pas assez d’ouvertures, le prêt reste une option intéressante. On en a vu le bénéfice avec un garçon comme Randal (Kolo Muani) l’an passé. Ce sont des choses qu’il faut envisager de manière très régulière, si le passage à la Ligue 1 est un peu plus difficile."

L'AS MONACO

"C’est une équipe difficile à jouer mais vous ne m’entendrez jamais dire qu’il y a une formation simple à affronter en Ligue 1. Imprévisible ? Non, je ne pense pas. Ils ont changé de coach assez tardivement mais ils ont des options qui sont très claires, avec un jeu authentifié. On peut voir un gros pressing à la perte du ballon, un jeu rythmé et dynamique ainsi qu’une construction intéressante grâce à la qualité technique de l’effectif. Les joueurs offensifs sont aussi capables de faire des différences sur un match. Mais on connaît la donne. Pour nous, l’objectif ce sera d’être performant dans la percussion, dans la tranchant mis dans notre jeu. Il faudra afficher davantage de maîtrise parce qu’il y a des moments où il faudra bien contrôler la partie face à une équipe qui voudra s’imposer. Personnellement, je n’ai eu l’occasion de les affronter qu’à une seule reprise avec Nantes et c’est un mauvais souvenir car, en plus de la défaite 1-0 à La Beaujoire, ça coïncide avec la blessure de Fabio. C’est le tournant de la saison selon moi."

LE MATCH FACE À NÎMES

"J’avais dit après Bordeaux que notre match avait été fade et qu’on ne trouvait pas la solution, notamment dans la profondeur. Alors on tourne en rond et il y a des mouvements qui ne sont pas intéressants. Or contre Nîmes, d’une part parce qu’ils sont venus nous chercher assez haut, il y a eu des espaces. On a aussi pu bénéficier de l’apport de joueurs comme Marcus Coco ou Randal Kolo Muani qui ont offert des solutions dans la profondeur. L’équipe a su mettre beaucoup de verticalité et de dynamisme dans notre jeu. Il faut aussi qu’on soit capable d’alterner et le regret que j’ai eu dans notre première mi-temps, c’est peut-être d’avoir manqué de maîtrise dans la tenue du ballon en voulant aller trop vite vers l’avant. Il faut qu’on soit capable de jouer sur les deux registres. Concernant la deuxième mi-temps, c’était différent mais on a fait preuve de générosité, de solidarité mais aussi d’organisation, sur un aspect plus défensif. "

LE MERCATO

"Le mercato n’est pas fini donc c’est difficile d’affirmer des choses. On sait que ça reste ouvert mais je pense qu’il n’y aura pas une modification profonde de l’effectif. Après, il faut étudier les possibilités. Je pense que tous les clubs sont dans le même cas. Je fonctionne avec les joueurs que j’ai. Le seul problème, ce sont les joueurs qui ne jouent pas et qui expriment une frustration légitime. Il faut prendre ça en compte. On doit également penser à d’éventuelles absences et on le voit encore ce week-end. Ça oblige à avoir un effectif assez solide pour pallier des défections. Mais en contrepartie, il ne faut pas avoir de joueurs qui ne jouent jamais et qui sont dans la frustration. C’est un handicap pour eux, pour le club. Donc il faut trouver la solution qui soit la plus intelligente possible. "

L’EFFECTIF DE CETTE SAISON

"Je ne renie pas ce qu’on a pu produire l’an passé. Dans l’organisation c’était cohérent. Après, oui, on n’a manqué de percussion, d’efficacité sur le plan offensif et c’est évident. Mais on a aussi eu des absences qu’il faut prendre en compte. Je pense qu’avec Marcus (Coco) dans l’équipe la saison dernière, c’est peut-être autre chose, idem avec Fabio. On a besoin d’une certaine complémentarité dans l’effectif. Et il y a eu ce déficit derrière lors de la deuxième partie de saison alors que ce secteur avait une bonne assise sur la phase aller. L’an dernier, cette treizième place ne reflète pas la qualité du jeu, qui, était tout à fait convenable. Bien sûr cette année, on aspire à avoir plus de tranchant, plus d’efficacité et davantage de maîtrise. C’est l’objectif et justement, les modifications réalisées dans l’effectif, donnent un effectif différent, qui va peut-être plus dans ce sens de l’efficacité."

LA TRĂŠVE INTERNATIONALE

"C’est assez rapide, c’est vrai. On a eu dix longues semaines de préparation avec en plus de notre côté, des difficultés à jouer des matches de pré-saison. Donc évidemment, il y a eu une certaine lassitude et une angoisse même, par rapport à la Covid-19. On a connu un mois très compliqué même si je pense qu’on l’a géré du mieux possible. On n’a pas débuté la saison dans des conditions idéales, avec un effectif tronqué. Il y a des joueurs qui ont repris après une longue interruption comme Mehdi Abeid ou Abdoulaye Touré. La machine s’est remise en route. Il y a eu cette première trêve et on a essayé de bien la gérer. Particularité de la saison en cours, c’est qu’il n’y aura pas de trêve hivernale. On aura juste une pause de trois jours donc il faut savoir profiter de ces périodes internationales pour recharger les batteries, à la fois sur le plan physique et sur le plan mental. C’est ce qu’on a fait la semaine passée avec la reprise lundi dernier, d’une semaine normale."



AS Monaco - FC Nantes

3ème journée de Ligue 1 Uber Eats
Dimanche 13 septembre 2020, 17h
Stade Louis II


Par M.G & J.J