16 septembre 2020

''En Ligue 1, tout va plus vite !''

Batista Mendy

Auteur de sa première apparition en professionnel dimanche après-midi à Monaco, Batista Mendy (20 ans) est revenu sur un moment qu'il n'est pas prêt d'oublier. Le milieu de terrain jaune et vert raconte.

Batista, tu as connu ta première apparition sur les terrains de L1 dimanche après-midi à Monaco. Qu’as-tu ressenti ?

Batista MENDY : ''C'était un vrai plaisir de pouvoir jouer en Ligue 1 pour son Club. Un rêve même. Ce n'étaient que mes premières minutes mais j'ai réussi à prendre du plaisir malgré le score final qui n'a malheureusement pas été en notre faveur."

À quel moment as-tu compris que tu allais rentrer en jeu ?

"Au retour des vestiaires, on était trois à l'échauffement et après dix minutes, on m'a fait signe pour que je vienne me changer pour rentrer. J'ai eu quelques consignes, notamment sur mon placement, ainsi que sur des phases de jeu bien précises comme les coups de pied arrêtés par exemple. Ensuite, on m'a dit de jouer mon jeu et de faire ce dont j'étais capable."

L’adversité était de taille avec des joueurs de renommée internationale comme un certain Cesc Fabregas, dans ta zone de jeu… Est-ce impressionnant ?

"Une fois que je suis face à lui, je ne pense pas forcément à ce qu'il a pu réussir dans sa carrière. Je me concentre vraiment sur les duels que j'ai à jouer. J'ai quand même été impressionné par ce qu'il fait. C'est très fort (il sourit) !"

Fait-il partie des joueurs dont on s’inspire lorsqu’on est un jeune joueur professionnel de 20 ans ? As-tu d’autres joueurs modèles ?

"Oui, bien sûr. J'apprécie aussi beaucoup Paul Pogba. Son style de jeu, son volume de jeu. C'est un exemple à suivre."

Tu as remplacé Abdoulaye Touré à l’heure de jeu, lui aussi formé au FC Nantes. A-t-il eu un petit mot pour toi lors du changement ?

"Oui, même si ça va vite lors d'un remplacement, il a pris le temps de me dire de jouer mon jeu sans complexe et montrer ce que je savais faire. Ça m'a fait plaisir."

À l’issue du match, certains joueurs sont-ils venus te féliciter pour ce moment qui restera à jamais gravé ?

"Oui, certains joueurs sont venus pour me féliciter de cette première. Après, avec la défaite, le vestiaire était quand même assez calme. J'ai reçu également pas mal de messages de ma famille et de mes proches."

Quelle est la différence majeure par rapport à ce que tu as pu connaître en jeunes ou avec l’équipe réserve ?

"Pour moi, le changement principal c'est l'intensité qui est mise dans un match de Ligue 1. Tout va plus vite. Les retours défensifs doivent également se faire beaucoup plus rapidement."

C'est une première qui en appelle d'autres ?

"J'espère, oui. J'ai pris cette entrée en jeu comme une preuve de confiance de la part du coach."

Quel message aurais-tu envie de passer aux plus jeunes générations qui elles aussi, ont l’espoir d’évoluer un joueur sur les pelouses de Ligue 1 ?

"Il faut travailler tous les jours. À l'entraînement, en match. Il faut persévérer et surtout ne pas lâcher."

Par M.G