02 octobre 2020

🎥 ''Je me sens plus en confiance''

Randal Kolo Muani

Devant les médias jeudi midi, Randal Kolo Muani a abordé la rencontre à venir pour le FC Nantes, ce samedi (21h) face à l'OGC Nice, à l'Allianz Riviera, ainsi que son bon début de saison.



LES BUTS REFUSÉS

Randal KOLO MUANI : "Ça ne trotte pas dans ma tête mais c’est vrai que c’est toujours important, lorsqu’on est attaquant, de marquer. Je travaille dur à l’entraînement pour ça."

AU SEIN DE CETTE ÉQUIPE

"Je me sens bien. Je connais la plupart des joueurs depuis plusieurs années maintenant. C’est nouveau oui, d’intégrer un groupe déjà formé l’année dernière mais ça a été plus simple pour moi. J’ai confiance en eux, ils me connaissent donc c’est plus facile."

UN CAP DE PASSÉ ?

"Oui, j’ai constaté une évolution. Je me sens plus en confiance, dans les déplacements et la prise de balle. Je vois bien que sur le terrain, je suis plus confiant que par rapport à l’année passée."

LA LIGUE 1

"Tout va plus vite, notamment dans le jeu. C’est très tactique et ça demande une grosse défense. Chaque perte de balle peut finir en occasion dangereuse que ce soit pour nous ou pour l’adversaire."

FRUSTRATION SUR LES BUTS REFUSÉS ?

"Sur le coup et lorsqu’on est sur le terrain, oui il y a un peu de frustration. Mais une fois que c’est sifflé, il ne faut pas s’y attarder et passer à autre chose. ."

SE RÉVÉLER COMME IMRAN LOUZA L’AN PASSÉ

"Oui, un peu. C’est un exemple. J’ai joué avec lui et c’est un parcours comme le sien qui me pousse à aller de l’avant."

LES AMBITIONS PERSONNELLES

"J’espère jouer le plus possible, m’affirmer, être en confiance et essayer de rester titulaire dans cette équipe."

SURPRIS D’ENCHAÎNER LES MATCHES ?

"Un peu, oui. Mais après, je ne suis pas vraiment choqué non plus. J’ai confiance en moi et je sais ce que je réalise à l’entraînement. Je me donne beaucoup et je fais beaucoup d’efforts."

LES MANQUES AUJOURD’HUI ?

"Il me manque un but déjà (il sourit). Je voudrais aussi être plus tueur devant le but et continuer à répéter les efforts. Parfois, je me précipite encore un peu devant le but mais je travaille également sur ça."

UNE PRISE DE CONSCIENCE

"Durant plusieurs années, j’étais avec le groupe professionnel mais j’étais sûrement trop timide, trop tendre. J’étais aussi nonchalant et on me l’a souvent reproché. Mon père, notamment, me l’a souvent dit. Je me suis battu pour ne plus être nonchalant."

LE DÉPLACEMENT À NICE

"On est un peu frustré de nos résultats mais il n’y a rien d’alarmant. On compte bien revenir de Nice avec des points, et notamment la victoire. On a confiance en nous et on connaît nos défauts et nos qualités. On travaille sur ça."

LES CONSEILS

"Je parle beaucoup avec Nicolas Pallois par exemple. Je m’entends aussi très bien avec les plus jeunes et je reçois de nombreux conseils. On m’a dit de rester sur cette dynamique, de garder la tête sur les épaules et faire ce que je sais faire de mieux."




OGC Nice - FC Nantes

6ème journée de Ligue 1 Uber Eats
Samedi 3 octobre 2020, 21h
Allianz Riviera


Par M.G, J.J & L.L