20 novembre 2020

🎥 ''√ätre costaud collectivement et afficher de la ma√ģtrise''

Christian Gourcuff

Dimanche après-midi (13h), les Canaris reçoivent le FC Metz pour le compte de la 11ème journée de Ligue 1 Uber Eats. Christian Gourcuff fait le point avant ce rendez-vous face aux Grenats, en abordant l'actualité jaune et verte après cette nouvelle trêve internationale et avant un marathon de huit matches à venir en un mois.



LE POINT SANT√Č

Christian GOURCUFF : "Anthony Limbombe est toujours en reprise individuelle. Moses Simon (élongation) aussi. Le concernant, j'espère l'avoir face à Marseille dans 8 jours. Je pense que sa reprise ne va pas tarder et j'avais un peu peur que ce soit plus long.
Durant la tr√™ve internationale, Roli Pereira a √©t√© victime d'une d√©chirure au mollet. Il devrait √™tre absent pour 6 semaines. Nicolas Pallois (inflammation √† la hanche) est √©galement en reprise individuelle et sera forfait pour ce week-end et peut-√™tre m√™me pour le match du milieu de semaine prochaine. De plus, Kalifa Coulibaly et Charles Traor√© arrivent seulement ce soir de s√©lection suite √† des cas de Covid-19. Charles (Traor√©) va passer un test, Kalifa (Coulibaly), lui, est immunis√© et pourra s'entra√ģner demain. Sportivement, Imran Louza purgera une nouvelle rencontre de suspension et c'est difficile √† encaisser. ."

HUIT MATCHES À VENIR

"On a jou√© 9 matches depuis le 23 ao√Ľt et on s'appr√™te √† jouer 8 matches en un mois. Concernant l'√©quilibre, il y a beaucoup de choses √† redire. On va notamment jouer 3 fois en 6 jours, puisque le match contre Lens a √©t√© remis √† la semaine prochaine o√Ļ on joue le dimanche et le samedi. √áa r√©duit les temps de r√©cup√©ration."

LE RYTHME INFERNAL DES MATCHES

"Dans la succession des matches, il y a l'aspect physique pour les joueurs parce qu'il y a une perte de fra√ģcheur et donc de qualit√©. C'est ind√©niable. Il y a aussi l'aspect psychologique. Lorsque vous jouez tous les trois jours, il n'y a pas le temps de d√©compresser et de se remotiver. On prend les matches un peu dans la continuit√©, sans avoir une m√™me concentration pour chacune des parties. Apr√®s, ce qui est vrai pour les joueurs l'est √©galement pour le staff.."

LA P√ČRIODE HIVERNALE

"La Ligue de Football Professionnel essaie de mettre les matches comme elle le peut et l√† o√Ļ il y a encore de la place. Il y a tellement peu de dates entre les rassemblements internationaux, les matches de Coupe d'Europe. Il n'y a pas trop le choix et c'est pour cette raison qu'on va beaucoup jou√© en d√©cembre et en janvier. Ce ne sont pas des p√©riodes propices √† la multiplication des matches. Ce que je regrette le plus, c'est que le match de Lens soit reprogramm√© la semaine prochaine alors que celle d'apr√®s aurait √©t√© plus opportun. Sans doute que pour Lens, c'est la m√™me chose."

CYRIL MOINE AVEC L'√ČQUIPE DE FRANCE

"Aujourd'hui, on a aussi Guillaume Marie qui est l√† et l'absence de Cyril Moine (s√©lection), √ßa ne modifie rien dans le travail. √áa, on l'assume compl√®tement. Lorsqu'on a autoris√© Cyril (Moine) √† rejoindre le staff de l'√Čquipe de France, c'√©tait bien s√Ľr en toute connaissance de cause."

L'ABSENCE DES MATCHES EN L1

"Les matches rapprochés c'est pénalisant mais le fait de ne pas jouer régulièrement, ça l'est aussi ! En ce qui nous concerne, depuis la rencontre face à l'OGC Nice (3 octobre), on a disputé que trois rencontres. Il y a eu la trêve internationale, le report du match de Lens…"

LA R√ČCUP√ČRATION PENDANT LA TR√äVE

"Il n'y a pas de recette miracle. Sur le plan physique, il faut jongler un peu entre la préparation, la récupération. On avait six joueurs convoqués en sélection et c'est plus ça qui est pénalisant. On fonctionne en effectif réduit, avec des titulaires absents..."

LE CLASSEMENT DU FC NANTES

"On espère toujours plus. Je ne vais pas refaire l'historique des matches depuis le début de saison mais on s'est incliné face au Paris SG (3-0) malgré une première mi-temps intéressante. La barre était un peu haute et il y a aussi eu les circonstances arbitrales, avec notamment la décision sur le penalty parisien qui vient clore les débats. On s'incline 2-1 à Nice, à dix contre onze. À Lille, à dix minutes de la fin, on est encore en mesure de revenir en étant mené 1-0… Maintenant, on ne va pas se satisfaire de ça on aspire à jouer plus haut. Mais la réalité, c'est prendre des points pour ne pas être sous pression. On a vu à Lorient que cette rencontre était très importante pour se rassurer. La première mi-temps a été très difficile avant qu'on soit plus en rapport avec ce qu'on peut faire et ce qu'on doit faire, en deuxième mi-temps. Cette instabilité ne permet pas de situer exactement l'équipe."

L'OBJECTIF DE LA S√ČRIE √Ä VENIR

"Chaque match vaut trois points donc on en espère 24 (il sourit). On fera le maximum pour s'imposer à chaque fois. Heureusement qu'on n'arrive pas à un match en se disant : "Aujourd'hui, on va se limiter à un point". Après on sait très bien entre ce qu'on veut faire et la réalité… Mais quelques fois, on arrive à prendre trois points sur des matches plus compliqués sur le papier et parfois, on en perd alors que les rencontres semblaient plus à notre portée."

LE CALENDRIER PLUS ABORDABLE ?

"C'est dommage de disputer ces rencontres sur une période très courte et ça va un peu changer la donne. La capacité à récupérer génère plus d'incertitudes mais il faut aborder ce mois avec des ambitions et prendre des points pour être plus serein. On joue mieux en étant serein, à mon sens."

LES INDIVIDUALIT√ČS DANS LE COLLECTIF

"Les cl√©s, les joueurs les ont. Je ne pense pas brider les joueurs sur leur capacit√© √† s'exprimer individuellement. Ludovic Blas est en train de franchir un cap, c'est ce que je ressens aussi tous les jours √† l'entra√ģnement et c'est extr√™mement positif. On a besoin de √ßa. Le Kader Bamba vu face √† Lorient est aussi tr√®s int√©ressant. Si on rajoute des joueurs comme Moses Simon, Randal Kolo Muani, aujourd'hui capable de faire des diff√©rences, le rendu collectif s'en ressentira.
Pour revenir aux individualités, leur niveau peut varier mais il y a aussi une constance dans l'implication collective à avoir. Mais ça va souvent ensemble. Aujourd'hui, si il y a bien quelque chose qu'on peut reprocher à l'équipe, c'est le manque de constance."

MARCUS COCO

"Marcus (Coco), je pense que c'est d√©j√† un probl√®me de niveau physique mais √ßa, c'est aussi son histoire avec son retour de blessure et la Covid-19. √áa ne l'a pas mis dans des conditions id√©ales. Il fait un excellent premier match face √† N√ģmes, fin ao√Ľt, durant l'heure de jeu qu'il dispute. Apr√®s √ßa, il a d√Ľ se faire √† nouveau op√©rer pour un probl√®me d'agrafe. Il aura un souci de cicatrisation et n'a pas pu encha√ģner. Depuis il y a des fulgurances mais un manque de constance. Mais je pense qu'il doit d'abord trouver une stabilit√© sur le plan physique pour s'exprimer. Surtout lui, qui est un joueur qui se repose beaucoup sur sa capacit√© √† acc√©l√©rer."

LA SAISON 2020-2021

"C'est une saison très particulière, que je n'aurais pas pu imaginer il y a quelques années de ça. Il y a eu l'arrêt de la compétition, la reprise mi-juin avec une préparation très longue, qui plus est tronquée pour nous avec au retour du stage, des cas de Covid-19. À l'époque, les joueurs étaient à l'isolement pendant un mois. Ensuite, notre saison a eu du mal à démarré, avec de nouveaux cas. Je ne pense pas qu'il existe une angoisse générale mais ça modifie l'ambiance, évidemment. On était beaucoup plus inquiet il y a quelques semaines avec les tests mais maintenant, ça va mieux. Pour rappel, douze joueurs de l'effectif ont été testés positifs. Mais c'est un mélange de tout ça, avec les matches remis, les périodes sans jouer, qui nous perturbe car on n'a pas un cycle de travail normal comme on pouvait avoir dans une saison "normale"."

LE FC METZ

"L'objectif, c'est d'√™tre costaud collectivement et d'affiche un maximum de ma√ģtrise, notamment dans la tenue du ballon et √† la r√©cup√©ration. Apr√®s, on compte sur des joueurs capables de faire des diff√©rences comme √ßa a √©t√© le cas √† Lorient. Le FC Metz a 15 points aujourd'hui, avec un match en plus. Leur d√©but de championnat est int√©ressant mais il y a une lecture qui peut √™tre diff√©rente. Aujourd'hui, ils n'ont que 4 points de plus que nous, avec une rencontre suppl√©mentaire m√™me si il faut jouer le match. Lire quelque chose dans ce championnat quelque peu tronqu√©, ce n'est pas √©vident et on prendre √ßa optimiste ou pessimiste."



FC Nantes - FC Metz

11ème journée de Ligue 1 Uber Eats
Dimanche 22 novembre 2020, 13h
Stade de La Beaujoire


Par M.G, J.J